google-site-verification: google56a9753d4b5924bb.html google-site-verification: google56a9753d4b5924bb.html

ni repris , ni échangé....

idees en solde

Dimanche 16 Septembre

 

« Ni repris ni échangé « 

 

telle serait la réponse des marchés de verre et des marchands de sable

aux marcheurs des rues d'Athènes , Madrid ….

Le pouvoir n'etant plus dans la rue

l'endettement croissant a effacé les limites des classes sociales

compromettant sérieusement le projet de « lutte finale « 

la seule vraie révolution consisterait donc à changer de peuple

C'est après tout la faute au Nombre ; c-a-d aux pauvres

si tant de gens ne pensent ( encore aujourd'hui !) qu'à s'enrichir

 

J'ai infiniment plus de respect pour un pauvre

qui tourne le dos au monde des richesses

que pour le valet devenu maitre à la « force des poignets

et qui se venge de sa « misère passée , croit-il

en se montrant plus féroce que ses maîtres

On ne se moque pas assez de cette gent nuisible

qui a distillé le poison du doute dans le corps des sociétés

Alors qu'ils ne faisaient que peu de cas de la vie d leurs ennemis

ces « héros «  sont cités comme exemples aux jeunes

par des romanciers et professeurs inconscients

Un comble dans l'inversion de valeurs !

 

Et que de malentendus ; que de scories encore dans le langage

On parle de « s'en sortir «  de « misère ...«  getthos  de la pauvreté» ….

comme si les riches étaient libres de leur destinée

les « pauvres : ils sont condamnés à toujours plus de richesse

lorsque les pauvres ont , eux , la chance de moduler leurs rêves !

Car était , à mon humble , et neammoins autorisé , avis :

Aux uns les plaisirs et le luxe et la volupté

Aux autres le dur labeur et le rêve et la felicité

la vraie félicité , celle que donne la Nature par l'intermédiaire de l'amour

Où donc sont les premices du dérapage

Qui a transformé ce monde de rêves en cauchemars ?

 

 à suivre.....

 

rem   / projet banner /  

 

post :  everything goes ....when anything goes naught 

Make a free website with emyspot.com - Report abuse