google-site-verification: google56a9753d4b5924bb.html google-site-verification: google56a9753d4b5924bb.html

ECONOMIE ET CYCLES

L ECO S HABILLE BIO

t.

 

S/ 142 LA BIOECONOMIE

 

 

 

Avant -Propos

 

 

 

Comment lire cet ouvrage :

 

commencer par les abbreviations ;non pour les retenir mais (p.memoire) pour savoir où elles sont

2 – ceux qui aiment reflechir : ignorer les passages ecrits en rouge…....

3- ceux qui cherchent à se divertir:ignorer les passages ecrits en …bleu et noir

4 ceux et celles qui n'ont pas d'a priori , ne cherchent rien parce qu'ils ne croient plus en rien  ni au divertissement ,ni ...à l'intravestissement : lire les avis et critiques ; ensuite se laisser guider par :

1-son flair ou le hasard ( jeter le livre en l'air et voir s'il retombe ouvert , et à quel § ) ….ses humeurs vagabondes ou changeant avec la meteo …..

2-la folie douce ( arracher une page au milieu , puis aller la lire ...la où vous lisez d'habitude , puis voir si la suite est interessante …)

3-autres méthodes de lecture ? Inventes les  lectrice ! La litterature doit être in-finie comme l'est la Vie de tous . Quand la vie de chacun de nous le serait-elle aussi ? Eclatee qu'elle est en dizaine ...peut-être en millier de palettes sans cohérence

lectrice plonge a ton tour dans la découverte : puisque l'homme a rendu traitreusement son tablier:

 

 

 

 

 

___________________________________________________________________________

 

 

 

abreviations : page …..

 

P.O.S

 

S.O.S Systeme d 'O.S.

 

S.M.C Societe Multicritères, multiple choix , multi-cultures

 

L.C. langage complexe – mais aussi logique cyclique ou circulaire , précisions selon le contexte

 

R.C Raisonnement circulaire

 

COUPLES : liste non exhaustive , donnée sous benefice d'inventaire , la liste des couples admissibles dans une base monetaire d' O.S. Pourrait être , s'il n'y avait ce monstre 1 très-gènant la même que les 1001 P.O.S ( principes)

COUPLES GENERALISTES

 

(O - L) ombre -lumière

(S – T) espace – temps

(O - D) Ordre – désordre et aussi : OFFRE /DEMANDE

(C- D) Cercle – Droite , et aussi :

(A - P) Action – Pensée...

 

(F - O)Fonction- Organe

( - )Liberté – Contrainte/liberalisme -collectivisme

( - )Vérité - Erreur

( - )Bien - Mal

( - )Optimisme - Pessimisme

( - )Réel – Imaginaire

( - )Etat – Variation

( - )

( - )

( - )

( - )

 

 

O / I les 2 opérateurs de L.C. opposition – Identification

 

Les couples de degré 2

(PE - CM ) Production d ' Energie – Consommation de Matière

( - ) Recherche du Bonheur – Bonheur de la Recherche

( - ) Haine des femmes – Amour des hommes

(DM - OB ) Demande de monaie – Offre de biens

( - )

 

( - )

( - )

( - )

( A – B) aptitude- besoin ; les indices démarquent des valeurs individuelles

et nstantanées desfoncions de groupes (A i -Bj)

 

 

P.A.S. Paul A. Samuelson , premier prix nobel d'économie et selon moi le fosssoyeur de l'economie politique c-a-d la vraie science de gouvernement des pseudo-démocraties . Je ne connais pas son « middle name «  comme ils disent la-èbas mais je connais celui de kennedy si ça vous interesse : Fitzerald .p.a.s est une abreviaition de statisticien , je l'utilise dans le trexte de cet ouvrage pour insinuer que P.A.S serait l'auteur d'un desalgorithmes qui ont fait basculer la planète finance dans le chaos desproduits dérivés . Mais la crise de 2008 auratiete provoquée non par les sépéculkations de financiers mais par le défaut des beneficiaires des crédits immobiliers « subprimes « 

______________________________________

 

dans les coulisses avant la representation

deux individus louchent sur le croupion d'une jeune bonne

dans la position d'une bonne accroupie

esssayant de faire rendre gorge a une tache reblle

sur un parquet ciré comme le manteau d'un flic

Et ce faisant bander à l'unisson ces deux faisans

 

 

 

-----------------------------------------------------------

 

X-Vous êtes culotté ! Offrir à deslecteurs non avertis un ^projet d'ouvrage

, et le faire passer pour un ouvrage abouti

 

Y- ( l'auteur d'après moi ...mais ...)

 

VOUS VOULEZ QUE JE VOUS DISE ?

un ton plus bas après avoir jete un oeil en coulisse !

Venez par içi, le technicien du son pourrait nous jouer un tour de sa façon :

 

«  Si ça ne tenait qu'à moi , je ne publierai jamais , je suis tellement perfectionniste qu'il n'y aurait pour moi jamais vous entendez JAMAIS une oeuvre si aboutie qu'il faille la détacher de son auteur

«  oui mais otutde même , nous sommes comme vous dites sopuvent vpousd memedans un monde de relativité généralisée

Content de vous l'entenre dire ,c'est ^peut-être le hasard de la realativité qui a fait conniatre cette théorie , le genie auquel vous pensez a reçu son prix nobel non point sur cette theorie , dont il ne serait même pas le principal artisan mais sur deux pages de thermoelectronique

Ce n'est pas moi qui ai donné aux éditeurs français un pouvoir absoulku sur le devenir des arts et des sciences

 

Allons donc rejoindre notre public comme vous dites , on nous attend faites vous une raison

 

 

avis et critiques :

  •  

  • Voiçi une piste - il peut y en avoir d’autres :

  •  

  • A chacun selon ses caractères :

  •  

  • --italique : DIALOGUES DES SEANCES les reflexions à caractère personnel

  •  

  • --Times : les considérations générales : – actualité , politique , économie , sciences …..sans oublier les sorties des auteurs - ouprétendus auteurs de cet ouvrage unique ( combien sont-ils au fait ? )

  • Attention ! un spécialiste se laisse parfois entrainer dans des voies qui lui paraissent importantes , mais qui sont plutôt techniques pour le neophyte ,

  •  

  • --Verdana : N°…..suivi de P.O.S – Y ont traités ( bien ou mal ) les Problemes d’Organisation sociale , le style est dense …et

  •  

  • Je n’ai pas cherché à ratisser large ;

  • Mais comme disent les commerçants au mauvais sens du terme  commerce : « seulement à m’adapter aux gouts des clients « 

  • une dernière chose : le desordre chronologique est involontaire ET volontaire , une manière en somme , d’appliquer la complexité à la dimension « temps »

  • mais là , j’anticipe un peu …

  •  

  • Ah ….j’allais oublier les critiques !

  • Suivent donc quelques critiques prévisibles…

  • et mes réponses imprévisibles !

  • J’ai dù restreindre la liste , sinon elle aurait recouvert tout l’ouvrage

  •  

  • 1-tout ça est un peu brouillon

  •  

  • exact ! J'ai effectivement remis un brouillon à l'éditeur ...petite vengeance bien puérile et innocente d'auteurs spoliés au passé , présent et futur conditoinnel

  •  

  • ace

  •  

  • 2-Il se fout du monde ! présenter une succession de notes comme un ouvrage fini , ça ne se fait pas

  •  

  • Et la vie , elle est finie tu trouves ?

  • je parle de la « vie en general « 

  • celle que nous ne connaitrons jamais

  •  

  • 3-ce type est un imposteur ! il veut nous faire croire qu’il a tout prévu

  •  

  • j’assume !…au présent de l’indicatif

  • et à l’imparfait du subjectif… au demeurant , je ne suis pas très tendre pour celles et ceux qui camouflent leur stupidité par des dons de visionnaire !

  • Voyez donc le § sur le succès et les : «  je vous l'avais bien dit « 

  • 4- y a comme ça des qui se disent «  artistes « 

  • i-peignent des carrés blancs sur fond blanc

  • pour faire croire qu’ils ont atteint le summum de l’art

  • si ça se trouve i- savent même pas dessiner un arbre

  •  

  • tu l’as dit bouffi ! pas facile d’imiter la Nature

  • a preuve : moi je n’écris plus avec une plume

  • vu que l’ordi , il veut tout faire

  • Il veut tellement bien faire …

  • que parfois il m’a foutu en rogne

  • alors que j’essayais vainement d’effacer un trait…

  • caca d'une puce sautillante « pop out «  d'open office

  • le mieux est décidément ennemi du bien

  • tu devrais en parler aux programmeurs des logiciels de TTX

  • cela dit , je suis de ton avis : quand on ne sait pas dessiner

  • mieux vaut peindre

  •  

  • 5-c’est l’œuvre d’un cinglé , c’est sur

  •  

  • Tous les auteurs – moi y compris – ont rêvé d’ écrire le journal d’un fou

  • Quant à le devenir vraiment …

  • Il n’est pas donné à tous les fous d’intégrer la folie des autres

  •  

  • 6-faut pas pousser , y a rien à tirer de ce fatras

  •  

  • je crois que tu t’es trompé de porte : fallait tirer avant de pousser

  •  

  • 7-je vais me mettre à écrire moi aussi ; et avec mes pieds, si ça rapporte tellement

  •  

  • Chiche ! gloire et fortune à la clef …mais … quant on veut gagner l'une et l'autre faut être prêt à perdre aussi sur les 2 tableaux

  •  

  • 8 – On sait jamais avec ce type … c’est un jeune ou un vieux finalement ?

  •  

  • Touché ! je ne sais pas moi-même si je n’étais pas vieux avant d’être jeune

  •  

  • 9- du délire, j’ai pas pu tenir 2 pages de suite

  •  

  • On voit que t’ as suivi mon conseil « attention : oui mais discrète,  lecture continue : non ! Parcours saccadé vagabond modulo – humeur  2pi : oui ,

  • cet ouvrage n’est pas un roman , ah ! si j’étais capable d’écrire des histoires à rêver debout….etc »

  • mais sauter 98 pages sur 100 ! j’en demandais pas tant !

  •  

  • Neuf est un bon chiffre , on peut s’arrêter là non ?

  • Neuf lectrices -et même lecteurs si ça se trouve - en tout …

  • c’est mon éditeur- sacréditeur!- qui va être content

  •  

INTR-AVESTI- SSEMENT

 

 

 

L'économie est devenue aujourd'hui un foutoir , une valise sans fond

Que voudrait dire la bioéconomie ? ( traduction etymologique : organisation de la vie ) Mais toutes les sciences s'occupent du vivant !

S'il existe une biophysique je n'en ai pas entendu parler . Les ramificatioins de la physique cette autre science de la nature( physis) sont telles que ce terme est lui aussi, une valise sans fond. Dans l'etat actuel desarts , la bioéconomie désigne les calculs et solutions relatifs aux prix des medecines et chirurgies reparatrices du corps humain

pourquoi les branches traversières entre economie , physique , chimie , botanique , psychologie , ne sont -t-elles pas plus nombreuses , ou plus etoffées .

Les reflexions et dialogues qui composent cet ouvrage n'ont pas la prétention

d 'apporter des réponses définitives ou documentées à toutes ces questions .

Que feraient du reste les générations des futurs ( savants - ignorants ) si le débat était clos pour inventaire .

Et a propos d'inventaire , il n'est que temps que les femmes investissent l'agora scientifique , ne serait-ce que pour retirer les grains de poussière qui ont eux aussi investi notre mémoire collective

les tâches ménagères – dévolues immemorialement aux femmes – pourraient en conséquence être réhabilitées . il n'est pas question de s'assurer ainsi les faveurs du sexe , je ne me gêne pas de critiquer d'ailleurs les dérives et ambiguités des feministes (hommes-femmes) , il est question en revanche de replacer le couple au centre des débats scientifiques et sociaux et politiques

Le terme couple dont il est fait usage presque abusif tout au long de l'ouvrage est entendu au sens large physique , social et psychologique . En général il va désigner un composé de deux êtres philosophiques , humains , electroniques ou mathematiques …. dotés de propriétés remarquables

autour de cette colonne vertébrale naturelle vont graviter des notions familières ou non ; telles que ( besoins- aptitudes ) ou (bi-ai) voiçi un premier couple socio-économique noté avec des ( - ) seuls symboles utilisés dans cet ouvrage  ; langage complexe , complémentarités, hierarchie circulaire , effet flip-flop ou moment bascule , importance et sens des valeurs , savoir et pouvoir ...

Autant de notions , autant de pierres flottantes pour la realisation d'un édifice spatial avec et sans toit , muni et démuni de fondations

Mais sur ce point l'auteur anticipe un peu sur l'aptitude des jeunes à comprendre l'O.S. de demain c-a-d la S.M.C ou « collectivisme liberal -objectif central de cet ouvrage -

En espérant tout de même leur collaboration active , car la contradiction est intégrée aussi par le langage complexe (L.C. )

Premier et dernier morceau de bravoure de l'auteur : le couple qui vient d'être cité et qui le sera encore sous forme abrégée ( Ai – Bj ) ou bien (bi – ai) suivant le contexte ; constitue le fondement de l'approche transversale de l ' organisation sociale ( O.S. en abrégé ). Le but non avoué içi est un peu cynique : donner quelque remords aux scientifiques d'hier et d'aujourd'hui , pour avoir professé un mépris royal pour les besoins humains par ex. censés fonder et orienter toutes leurs reflexions sur l'O.S.

 

Comme liant des discussions ; une fiction est proposée sans autre preambule

puisque l'avertissement de l'auteur au lecteur n'a pas encore droit de cité dans la technique et l'art du roman ; d'où l'objectif - raté sans doute – du titre de ce § : introduire le débat par un avertissement aux lectrices ...le tout sans travestir les intentions des auteurs : tout un roman en effet

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

1- QU 'EST- CE QUE L' ECONOMIE CIRCULAIRE ?

 

Voix inconnue diffusée sur haut parleur :

« Circulaire , circulaire , et mon cul il est pas circulaire aussi

 

l'auteur litteraire prétend – de source sure mais non autorisée - que telle était la vraie réplique de qui vous savez , tirée du film que presque toute la France a vu

«  sauf les aveugles ça va de soi «  dirait le chanteur

Cherubin : « c'est fini oui ces piratages de citations !

  • ben quoi , on est en démocratie , le roman aussi a droit a sa liberté

  • ouais et l 'Egalité dans la nullité à perpétuité

 

G-M ! éteignant un bouton de radio K7 .

L'auteur suppose - personne ne l'ayant invité - que ses personnages écoutaient une retransmission theatrale .

 

«  Bon soyons sérieux , le cours démarre dans 5 minutes :

O- hé vot'montre retarde m'sieu , on attend depuis un quart d'heure

l'auteur des dialogues  : « – mais ! Qu'est- ce que tu fous la toi ?

O- et v- vous même m'sieu , qui êtes vous on vous connait pas içi

l'auteur ah ça pa r exemple vas tu fiche le camp

Il se ravise , OUVRE UN DOSSIER / olivier Voyons voir ….mais oui il est bègue , j'avais oublié

«  p-petit m-mm-morveux je vais t-t-- 'apprendre moi a-a -a respecter ...-

hé m-msieu vous etes un plagiat , on b-bégaie au début pas au milieu des mots

 

 

 

1 -1- de la droite au cercle

 

« Vous allez assister , NOUS allons tous assister à la première seance du séminaire «  proclame l'auteur - généraliste , censée s'occuper de l'O.S. - et de la lutte contre la poussière dans les locaux-cités

Entrée solennelle du professeur alias le G-M

suivi de ses futurs disciples et anciens collègues

 

suivis de loin par quelques curieuses et curieux

 

Le maître prit la parole dans un brouhaha de plastique malmené , etoffes froissées , langues agitees et semelles frottées

 

« bienvenue à toutes et à tous à cette première seance de travail preparatoire

je voudrais reporter en fin de discussion les formalites d'inscription au seminaire pour aborder d'emblée les questions liées à l'économie circulaire ou bioeconomie ...je sollicite donc l'attention de l'auditoire large en lui renouvelant mes remerciements .

G-M « première réponse à la question posée en titre : L'économie a toujours été circulaire  parce que les activités humaines sont gouvernées par les cycles . Point à la ligne .

Mais alors direz vous , pourquoi aller plus loin ? On va le voir à l'instant :

 

D'abord parce que le titre de ce seminaire c'est aussi:la bio-économie

qu'est-ce que ça veut dire ? La même chose que l'économie circulaire

et cependant pas tout a fait la même chose , on y reviendra tout au long de ces seances . dans la mesure ou les phenomenes cycliques sont un element important dans le monde du vivant . L' etude des cycles economiques est donc une sous branche de la bio-economie

 

1 - 1 – 2 COMPLEXITE ET COUPLES

 

Le G-M contemple du haut de sa chaire impavide la lente progression de ces fortes paroles dans les hautes couches grises de l'assemblée. Puis , décide de plonger à nouveau :

 

« On entend de plus en plus dans les débats publics ou privés – français pour ce que j'en sais - les termes « complexité- et économie circulaire « 

je ne crois pas avoir entendu parler de :«  bioeconomie , mais il est vrai que je ne suis pas tous les débats , et pour ce qui est de l'actualité je préfère encore garder mon opinion pour moi

Existe -t-il une relation entre ces deux notions ? Complexite et circularité ?

Je réponds: oui bien évidemment , et je l'explique comme suit :

En utilisant d'abord une comparaison amusante :

soit un observateur T. ( disons T pour Tartarin ,cultivateur français de la plaine de Beauce ) ; pour T. qui laboure son champ avec son tracteur il ne fait aucun doute que les sillons de son champs soient tout a fait droits.

Et qui pourrait le contredire …..sur terre ?

 

Pas l'auteur de ces lignes, certes , sinon à quoi sers-je comme disait Lifar


Mais il se trouve qu'au même moment un observateur S. ( S pour Stalinoff , astronaute de l'ancienne station Mir ) S. survole à cet instant précis le champ de T. et que voit-il ?

Je préfère laisser – pour l'instant – le soin de la réponse au lecteur , sinon il ne suivrait pas le raisonnement qui me permettra de passer de la complexité à la circularité . Et inversement

La réponse est du reste dans le titre de ce sous-§

Serait-ce que notre intellect ait tellement subli la dictature des geomètres que nous soyions impuissants à saisir la complexité ? i-e : le double aspect des choses. Mais peut-être devrait -on prendre la question par l'autre bout : C'est bien parce que notre infirmité intellectuelle nous a poussés à imaginer des droites que nous avons pu construire des ponts ou des fusées , et par suite envoyer dans l'espace des cosmonautes pour nous révéler que les droites

n'existaient pas dans l'univers .

IL n'est pas très difficile de saisir le lien entre l'ambiguité du langage – dans certains cas – le double aspect des choses , enseigné par toutes les sagesses d'orient ou d'occident , et enfin les notions de couples , de couplage en physique , ou d'accouplement en parlant de jeu sexuel entre animaux et humains .Mais de là à conclure que la nature de la creation – ou la creation de la nature a été imprimée du même sceau …

 

 

 

un homme vetu en « reporter » fait irruption dans la salle , un micro hf à la main : il semble parler à quelqu'un ….un fou dans ce monde de rationalités ? Il est vrai qu'aujourd'hui beaucoup de gens parlent seules dans les rues de France

 

 

«  Un scientifique m'a reproché une fois de répéter souvent les mêmes choses

j'ai ete inspiré par dieu soi-même ce jour là

« - mais pascal ! lui ai-je rétorqué ; si on répéte pascertains dérails , les personages eux-m^mes risquent de les oublier

A propos : C'est le même Pascal qui était visé par l'orateur dans l'echange sur la cycloide : un ouvrage , me glissait un jour une vieille cinglée qui contient tous les secrets de la Kabbale juive

Ils sont décidément partout ces juifs ...

Les scientifiques ont-ils la moindre idée de ce que peut provoquer dans certains cerveaux passablement fragilisés par une vie rude de travaux au grand air , leurs idées originales ,parfois aux limites de l'extravagance

 

tel philosophe croit voir la main de dieu qui rétablit de manière continue un certtain ordre dans le fatras de nos vies ecartelées , qui par les ambitions démesuées de ses proches , qui par leur timidité maladive .

Sais tu par exemple que pendant que toi lectrice , tu es assise bien sagement à écouter mes propos inspirés , quelqu'un est en train de tirer desplans , construire des échafaudages sur ton dos ,et maintenant ue tiu le sdais que pourrais tu donc faire , qui ne soit pas un pari sur les reactions d'un autre ?

3 faut pas trop chercher à comprendre ...disent celles et ceuxqui carburent avec un seul proverbe : dans la vie il ya aura toujours des faibles et des …

« plus faibles ! «  ( ajoute-je in petto )

Make a free website with emyspot.com - Report abuse