google-site-verification: google56a9753d4b5924bb.html google-site-verification: google56a9753d4b5924bb.html

LA SOCIETE DU FUTUR

P.O.S ENTRE REALITE ET IMAGE / FICTION

 

 

 

 

 

INTRODUCTION

 

L'analogie cosmique peut constituer un modèle somme toute assez fiable

pour justifier , ensuite documenter la construction d'une cellule sociale dès l'apparition des humains sur la terre

Ce shéma est d'autant plus fiable qu'il est le seul , s'il n' y a rien sur terre l'humain se tourne «  l'origine » vers le soleil , source de vie et de lumière

 

 

 

Plan de l'ouvrage :

Les deux hypothèses sur l'origine de la vie sur terre – ou dans le système solaire – seront mises en opposition dans le corps de l'ouvrage . Sur le plan elles apparaissent à gauche pour l'explication rationnelle ou Darwinienne ,à droite pour l'explication creationniste ou naturelle , ou même divine ou enfin theologique .

La colonne du milieu indique les correspondances entre les trois parties ou phases de l'organisation Sociale et les principes qui les ont sous-tendu

Lesquels principes sont eux-mêmes associés aux problèmes qu'ils ont soulevés ou résolus par leur application

On distingue ainsi 3 grandes étapes dans la contruction de la société humaine selon l'interprétation cosmique ou cosmologique :

1 – le lancement ( au commencement était le Verbe )

2- la mise sur orbite ( les tables de la loi )

3

- la chute ( le retour à l'état naturel – ou à dieu )

 

L'interprétation de la Genèse étant mise entre parenthèses – dans les 2 sens du terme ; je chercherai à montrer pourquoi la 3ème étape est la phase la plus propice à la naissance de le Société Multi-Critères ou S.M.C en abrégé

Les lectrices peuvent admettre ou refuser cette tentative d'explication , mais ce n'est ni lireu , ni le moment de discuter ces hypothèses

Puisqu'elles n'ont pas encore été formulees de telle manière

qu'elles puissent soulever et encore moins étayer les critiques évenbtuelles

 

Pourquoi et comment parler d'origine de la vie sur terre ?

Si les humains qui peuplaient la terre à la « naissance » de la société n'étaient pas en mesure de répondre ç ces questions - toujours par hypothèse , ils ne disposaient que de l'outile COMPARAISON pour apprécier les étendues d'espace et/ou de temps , nous qi disposons , croyons nous d'instruments plus éophistiqués de mesure ,ne sommes gu èreplus avancés pour ce faire

Dzans cette phase de l'évoluition dirais-je l'avntage est nettement à l'explication biblique des « écritures »

Encore que pour passer à ce stade il faille admettre que lelangage fut « donné «  directement par la Nature à l'être vivant et non pas , comme les spécialistes linguistes le supposent « construit par l'être vivant sur des « suggestions «  naturelles ou divines . J'ignore si j'arriverai à me fire pardonner ces précautions oratoires ,les « .. » entr'autres en invoquant les sables movants sur lesquels je dois progresser pour asseoir seulement une première oidée fondatrice de l'organisation sociale :

Je veux parler içi de la distribution naturelle des besoins et son corollaire : la répartition humaine des aptitudes

Un autre leitmotiiv de cet ouvrage:les ( Ai-Bi) auquel il convient de s'habituer dès maintenant .

Bien avant – et beaucoup plus que – les commandements divins qui régissent le coprtement moral , ce sont en effet ces couples ( Ai – Bi) en clair les beoins et les aptitudes qui vont forger l'architecture des groupes humains et par suite les P.O.S

Certains astro-physiciens pensent que la vie étatt possible sur la planète Mars avant qu'elle n'apparaisse sur notre terre . Je ne verrais , personnellement , aucune objection à adopter si relle répondait au moins à l'une des2 questions posées : de quelle origine parle-t-on et pourquoi sur Mars plutôt que sur Vénus ou Jupiter

 

JE NE DISPOSE SUR CE ¨POINT QUE DE L INTUITION FEMININE ET DE L INTELLIGENCE MASCULINE POUR TRANCHER LE DEBAT

 

 

La premiere me dit qu'il n 'y a pas lieu de chercher ailleurs une origine de..nos origine huamines puisque les êtres humains ont toujours eu semble-t-il une conviction quasiment inn »e – et à tout le moins préconçue et persistante : l'intuition d'une création naturelle ou surnaturelle serait donc fondatnrice dans l'Absolu de l'oringie de la vie sur terre – et dans l'Univers ( hypothèse corroborée par la distribution « naturelle » des aptitudes ) c'est bien à la femme en effet ,qu'est dévolu le rôle de transmission de la vie

Avec toutefois le concours de l'homme -précise ce dernier

Le premier couple humain est né de l'Opposition et de l'Identification de deux instincts . Cet autre couple ( O -I )

sera fondateur du langage complexe ,une identification est aussi une association .

Un autre leitmotiv de cet ouvrage

 

La deuxième ( l'intelligence ) me suggère que ce n'est pas en évacuant la question du pourquoi de l'origine sur l'une ou l'autre des planètes du système solaire – voire même en cascade sur toutes les planètes de la Voie Lactée et au-delà …

Qu'on approcherait de la solution

Il m'a semblé que les Russes se sont fait une spécialité de ce report «  à l'extrême limite «  d'une question lancinante , pour se faire une raison...

Ou une religion .

Ils pourraient même prétendre rejoindre la conviction innée

 

déjà mentionnée içi , puisque le raisonnement à la limite avant de peupler les manuels de mathématique , était présent dans le sang humain

Ou comme diraient les biologistes , dans nos « genes »

Est-il rationnel de supposer que les premiers êtres vivants doués d'intelligence aient eu eux aussi une connaissance intime de leur origine ?

J'ai évité de justesse , de mettre des guillemets aux termes

premier et intelligence les lectrices savent maintenant pourquoi ; puisque les aptitudes n'étaient pas encore dissociées le terme « mentalité «  conviendrait mieux aux supposés premiers humains intuitifs ou non

Si l'évolution du cerveau n'est pas encore clairement circonscrite , on sait par ujne anthropologie diffuse que la mentalité primitive si elle disposait de peu d'outils structurants ,coprtait en revanche des aptitudes – on parleaussi de dons des sorciers – supérieures à celles de l'homo sapiens – sapiens ou pas sapiens -

Sur cette mentalité supérieure ,Je hasarde l'explication suivante : étant davantage en liaison avec le mileiambiant

l'être humain devait solliciter plus souvent ses instincts , ou ses sens . Ce serait donc sur une coordination plus étroite entre les organes des sens et ceux de la pensée que reposezraient ces dons qui sont pratiquement perdus pour

nous ,et que nous avons relégué dans le domaine dessciences occultes

 

En définitive , qui se soucie vraiment de cette question d'origine de la vie de nos jours ?

 

En dehors de quelques spécialistes

J'ajourne donc avec la plus grande humilité , mais une toute aussi grande fermeté cette question du pourquoi de l'origine . En y ajoutant aussitôt le comment ( 2précautions valent mieux qu'une autre conjecture ) pour passer aux problèmes et postulats de la S.M.C

 

 

 

***

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAP......

 

UNE CONCEPTION DU MONDE

 

L a définition et l'appolication de nouveaux principres d' O.S. Répond àune ambition légitime maintes fois exprimée;jamis réalisée – à l'exception peutèêtre de la pare,nthèse marxiste- d'une rfeprise en main de la destinée humaine par les humains

En tant que telle , elle se distingue et se dissocie de toutes lesinterprétations theologiques , ou philosophiques des aspects fondamentaux ou périphériques – accessoires – de la Vire sur terre

La thèse Darwinienne en particulier ne saurait constituer une assise permanente de la S.M.C parceque'elle implique une évolution de premier degré des espèces animales

La notion de selevtion natutrelle et d'adaptation au milieu sont certes des apports dignes d'intérêt pour la compréhension des phénoimènes associés à la vie

Mais elle ignore ou refuse de pre,ndre en considé »ration diverses caractéristqizues de cettemême Vie les quelles demeutent onexpmlicables ou absurdes sansle recours à deshypohses plyus générales

Parmi es hypothèses il convient de citer :

le caractère éternel de la Vie : l'evolution vers une sorte de super-espèce humaine implique tout à la fois :

1 -une intention naturelle ou divine quant au sort réservé aux humains

et de manière plus globale à l'ensemble ( faune + flore ) présents sur la terre depuis...

2 – sur ce depuis ...achoppent toutes les hyptothèse ou conclusions provisoires ou définitives quant à la présence de l'homme aux cotés d'espèces inconscientes de la vie dans (ou autour de l'univers . Pourquoi sommes nous toujours contraints de remonter à une origine de la vie dans l'univers
N'est -il pas possible de faire abstraction du temps dans l'explication des cycles

 

Sur l'universalité des lois de la Nature

 

l'exemple du segment de droite -les limites d'un champ de maïs – qui se transforme en arc de cercle devrait nous inciter à plus de prudence da,ns la généralisation des principes d physique à l'ensemble des corps celestes . N'est-il pas possible d'imaginer qu'une autre mathématique serait plus adaptée à la connaissance des mouvements des astres ou des galaxies .

Les objections à cette « revue de l'esprit «  sont aussi nombreuses que pertinentes

Par ex. si les phénomènes electromanétiques ont pu être observés ensuite expliquées par des outils mathématiques humains , la preuve est ainsi faite que ces humains peuvent éte ndre leur connaissance aux limites de l'univers

Lesqueles ne sont précisément connues que grâce àces observations

Dans ces conditions d pourquoi faire d'autres hypothèse que celle qui nous a permis jusqu'içi de « découvrir » en nous-mêmes d'abord , dans notre milieu ensuite ces fameuses lois de la nature.

Il est par conséquent raisonnable de supposer que la conscience humaine – plus géneralement la mentalité de l'homme est le SEUL instrument adéquat ,necessaire et suffisant à une re-connaissance de tous les corps et manifestations contenus dans – ou contenatn l'univers depuis l'éternité - hors du temps -

Puisque notre mentalité est le miroir fidèle des phénomènes universels il est donc exclu qu'une autre forme de vie puisse s'exprimer içi ou ailleurs

Une autre forme de vie aurait necessairement d'autres moyens d'expression - en particulier d'autres langages pthématiques pour décrire l'univers ce »naqui serait en contradiction avec l'exisgtence même d ' UN univers

 

Identiquement la re-définition d'un espace social sur des bases plus rigoureuses mettrait un terme aux vaines querelles de préseance , amour – propre sentiments et passions , peurs et joies etc...

lesqueles ont toujours entaché les P.O.S d'anthropomorphisme dès l;ors qu'ikl est question d relier soitles individus entr'eux soit les collectivités à des « origines » intra-ou extra- terrestres .

Il me paraît plus simple d'adopter une hypothèse systèmique de notre existence

Objection ; le système solaire a piu être daté par les physiciens alors que les theologiens n'ont pas renoncé à leurs convictions extra-terrestres , pourquoi ?

Je ne veuxpas susciter chez les lectrices -lecteurs un espoir que je ne suis pas en mesure de satisfaire : si unehypothèse d'éternité de la condition humaine – ou animale et végétale – est incompatible avec une durée de vie finie du système solaire , alors il est plus simple de renoncer à une hypothèse systémique de la Vie sur terre

A moins de replacer la discussions sur un plan métaphysique ou a-physique , auquel cas il me faudrait trouver un domaine d'établissemen de la conscinece – ou de la mentralité -

Et l'hypothèse d'uneVie mentale totalement séparée de la vie physique fait renaître l'espoir d'étrernité : Si nous sommes incapables d'assigner des limites - ( S- T ) à notre mentalité , alorsl'hypothèse précédente d'une raison -miroir de l'univers devient du même coup sujette à caution . Par suite toutes les obserfations et conclusions relatives àla vie dans l'univers ne seraint e t que des taches de lumière dans un univers peuplé de ténèbres . Inclure une mentalité - je peux aussi utiliser le terme «  raison » ou même ( cœur -raison) pour désigner cette aptitude « surnaturelkle «  qui consiste à re-découvrir les lois naturelles – Donc supposer qu'ujne mentalité infiie ou éternelle soit contenue dans un système solaire limité impliquerait l'ujne ou les 2 prpositions suivantes

1-Notre condition est préalable à toute forme de vie ou de lumière dans un système clos

2- notre système n'est pas limité

cette 2ème proposition tendrait à justifier dans leurs croyances nos ancêtres qui tournaient leurs prières vers le soleil comme source unique de création – et/ou de vie da,ns l'univers mental

Par ujnivers mental j'entrends bien évidemment un univers qui ne pourrait avoir d'exisgtence propre , c-a-d indépendante de notre conscience

 

Après quelquesz heures de sommeil : jeudi 18 Septembre :

 

Telles sont les rfeflexioins que m'ont inspiré …

mespro^pres gtravaux et reflexions sur la S.M.C

En courage par la parution prochaine du « journal d'un philosophe brouillon

...ou naturel selon les version j'essair d metre la dernière main à cet autreprojet

J'aimerais paraître érudit et dire «  ces reflexions m'ont étré inspirées par la lecture de telouvrage de tel auteur

Mais je ne lis plus rien ,hormis mes épreuves ou les contrats , et je crois bien que je n'ai plus de ibliothèque

Une femme de ménage qui s'y connait en poussière est passée par la

Pourquoi en effte conserver des poussières chez soi

Quand Internet – ou plutôt lesclouds comme disent ces fous d'américains , qund les nuages autreement dit s'en chargent très bien

 

..tout ça par la grâce de Bill Gates et ses acolytes

Un gamin a qui je pourrais bien tordre la main à défaut de son cou

paceque je ne crois plus au « progrès » si j'y ai jamais cru

Mais si en fait , j't ai cru , e je crois bien que j'y crois encore

au moment même où j'affirme l'avoir banni de mon langage

méfies toi donc lectricede ceux qui disent ne plus croire en rien

Il est tout bonnement impossible d savoir à quoi on peut croire à un instant donné

C'est l'éternelle histoire des grandeurs instantanées et des intégrales ,

entre des photos et des videos , des films et la réalité laquelle n'a peut-être jamais commencé , entre la réalité et lanature , ou dieu ou lediables

lesquels n'ont peut-être jamais fini de nous choyer ou de nous emmerder

Car lequel d'entre nous , laquelle d'entre vous peut de targuer d'avoir choisi de vivre

Si les dés sont pipés à la naissance comment ose-t-on parle de choix de vie ?

Donc je ne choisis plus ni mes lectures ni mes lectrices et lecteurs

,

 

o peut


 

M.A.J  29 / 09 /09

___________________________

 

IV - MESURE DES BESOINS

 

POUR REPONDRE A CETTE QUESTION   /TITRE /

IL FAUDRAIT POUVOIR MESURER NOS BESOINS

________________________________________  

Mesurer les besoins ?

Vous plaisantez ?

Telles étaient généralement les réponses –polies- que je recevais lorsque d’aventure il me prenait envie d’en discuter avec des « experts »

 

Pourquoi alors avoir cartographié le génome humain ?

Ai-je demandé - un peu naïvement  ?

Car ce sera notre base de départ

Les étapes methodologiques sont décrites plus en détail sur le site « webmania.co.za «  blog de André Lermite

Et peut-être dans d’autres weblogs voir :

<www.clervoi.typePad.com>  ou :

www.chaterton.blogs.fr

 

ATTENTION ! ce qui va suivre est peut-être ennuyeux pour le layman - le neophyte -

désolé - j'essaierai d'être plus "populaire" la prochaine fois

_________________________________________________

LES ETAPES DE METHODOLOGIE

 

1 – Définir une « fonction d’onde » pour chaque individu

Pourquoi l’humain noté H(F) en L.C. aurait un traitement différent de celui réservé aux particules

2- détacher – au moyen des transformées de Fourier les fondamentales et harmoniques des séries ( Ai – Bi)

En associant les coefficients impairs (sinus) aux Bi et les coefficients pairs ( cosinus) aux Ai

 

Et après ?

 

Quelle est l’utilité de toute l’opération ?

 

Faut-il vraiment s'aventurer sur ce terrain mouvant ?

La recherche dite « fondamentale «  n'a pas à se justifier sinon vis-avis d'elle-même

Mais allons- y jouons le jeu puisqu'il faut satisfaire TOUS les besoins

(Bi)  en abrégé

de même que leur "image " psychologique les aptitudes ou capacités  : ((Ai) en abrégé

 

La mesure précise et objective des Bi est justifiée pour les trois raisons suivantes – au moins -

 

1-mettre un terme définitif au mimétisme aussi stupide que néfaste pour l'individu ET pour le groupe . Si l'aptitude fondamentale de chaque individu est déterminée sans ambiguité , toute falsification d'un C.V. Pourrait se retourner contre son auteur

 

2-A elle seule , cette raison , si elle était vérifiée justifierait. largement tous nos efforts . Qui nierait qu'une connaissance objective des Bi en groupe et par conséquent des limites de chaque individu ne rende aux gens la responsabilité dont les gouvernements de droite ou de gauche n'ont eu de cesse de les déposseder depuis ... Néron ? ...Ou Platon

Ce connard - pardon ! on ne doit pas dire du mal des morts ... qui voulait chasser les poêtes de la cité  

 

Dictateurs ET Républicains ont en effet toujours hésité entre le paternalisme absolu et

l' anarchie celle-çi entendue au sens de la S.M.C c-a-d le gouvernement de soi par soi

 

 3- dernière raison - provisoirement -atténuer sinon les éliminer les préjugés relatifs aux prétendus «  mérites » des individus

Rappelez vous ce que disait le poête : « Judge the men following their merits, who shall escape the whip ? « 

Traduction libérée : évitons toute discussion sur les prétendus mérites des individus puisqu'elle ne mènerait qu'à une impasse

 

 

_____________________________

 

 

Considérons le tableau ci-après ( IV-6 )

 

 

1 CODE

2

Bi

3 Ai

 

4 C( Bi )

5 Observations

 

AMOUR

 

?

 

 

ALIMENTATION

 

EFFORT

 

 

RESPIRATION

 

?

 

 

AVENTURE

 

 

ASSURANCE (*)

 

 

LOISIRS

 

...............

 

 

REVE

 

 

 

 

SOMMEIL

 

VEILLE

 

 

....................

Dépassement de soi - limites-

 

 

 

COMPAGNIE

 

SOLITUDE

 

 

POUVOIR

 

SAVOIR (?)

 

 

ABRI ( LOG)

 

ESPACE

 

 

SECURITE

 

RISQUE (*)

 

 

CULTURE

 

?

 

 

SOINS

 

 

 

 

?

Ennui

PLAISIR

 

 

 

 

 

?

Compassion

INDIFFE-

-RENCE

 

 

 

 

 

Σ ( ai – bi )

 

 

 N.B ; désolé : des problèmes de compatibilité ne m'ont pas permis de traduire correctement

le tableau tel qu'il était AVANT  l'enregistrement 

 

-

 

légende : la «4 ème colonne recense les compléments des Bi . C'est aussi l'opposé de l'aptitude en regard ; ex: l'effort ou le travail est l'aptitude qui permet une dépense d'energie

laquelle énergie est reçue par l'alimentation des cellules

 

On va faire travailler justement un peu le lecteur

Faudrait quand même pas se reposer entièrement sur l'auteur de cette recherche

Que pouvez vous inscrire à la place des (?)

 

(*) Notons pour mémoire le principe de « déraillement «  en nous promettant d'y revenir dès que les impératifs de l'exposé le permettront

 

Comme 2 précautions valent mieux qu'une précisons tout de suite que les déraillements surviennent lorsque deux Bi ( ou Ai) se chevauchent au point que la couverture de l'un entraîne ipso-facto la satisfaction partielle ou totale de l'autre

 

Dans une représentation graphique les diamètres-couples qui représentent les (Ai-Bi) sont quasiment confondus

 

__________________________

 

Certains besoins (Bi) sont couverts de façon dirait-on instinctive ( ex : la respiration , ou l’apport d’oxygène )

D’autres au contraire impliquent une assistance volontaire

Soit de l’individu soit du groupe ( ou cellule sociale ) ex : l’abri - bi inclus dans le logement

 

 

rem : photo de famille - maison etc …

 

Ce dernier est-il a proprement un BESOIN ?

Dans ce cas pourquoi la Nature notée N(D) 1 a-t-elle laissé ses gènes « vacants «  ?

En vérité le logement recouvre des besoins aussi variés et étendus que :

le souci d'intimité , la recherche de solitude , le besoin de détente , l'instinct de propriété

Il y aurait là encore matière à digression : Qu'en est-il réellement de ce prétendu « instinct »

Mais ne ne nous laissons pas distraire de notre objectif

 

Je promets au lecteur que ce pont sera lui aussi examiné en détail le moment opportun

( sourire en con du lecteur-lectrice : des promessex comme s'il en pleuvait ma mère !

 

 

LA CULTURE peut—elle être considérée comme un besoin ?

Certaines capacités ou aptitudes ( Ai) sont désignées par le même terme que le besoin correspondant (manger = capacité ou besoin ? ou encore +/- l'un et l'autre )

Pour le complément ( du manger – le JEUN ) l’intervention de la volonté est – semble-t-il plus marquée , doit-on déduire une sorte de gradient dans la satisfaction des Bi ?

 

Que peut-on en déduire ?

 

A toi de me le dire cher lectrice

Note personnelle :je ne suis ni plus féministe ni moins mysogine que la moyenne sociale

du reste savez vous seulement qui se cache derrière ces lignes -

Mais je crois que les femmes ont plus à gagner à une juste évaluation des besoins

La formule de la S.M.C serait donc à chaque couple selon ses besoins , compte tenu des Bi et ….

Sous réserve que ces Bi sont mesurés selon les méthodes décrites dans cet ouvrage

 

Ou dans tout autre , s'il s'avérait que les idées exposées içi ne sont pas applicables

On pourrait aussi tempérér la formule ainsi :

A chaque couple selon ses besoins compte tenu de ses capacités (Ai) à mesurer ces Bi

 

Ce qui me rappelle aussitôt mes promesses

Petite incise : avez vous remarqué l' absence – volontaire ? _ dans le tableau III-3- du BESOIN de mesurer les (Bi (Ai)) ?

Et vous en déduisez quoi ?

 

M.A.J 22/08/09

 

Pas de bol ! les promesses seront tenues , mais un autre jour

 

                                   ____________________________________________________________

 

 

EN RESUME:

 

1- Si on trouve que la méthode exposée içi et ailleurs n'est pas suffisante , ou pas assez claire

..........?

On commence par répertorier les cellules selon leur spécialité

Je ne suis pas certain que ce travail n'ait pas DEJA eté fait

 

Par qui ? Merçi d'avance pour toute info sur ce point – chimistes dieteticiens physiologistes

appel à toutes les bonnes volontés de Navarre et au-delà

 

2- Ensuite on mesure comme tout bon comptable les recettes et dépenses d'energie ( et/ou de matière) des sus-dites cellules

Une entrée est une recette donc un débit _ disent ces « experts »

Fort bien : chaque cellule qui reçoit un atome d'oxygène sera débitée d'un équivalent (Ai)

mesuré en calories , ergs , joules et....U.V

Au passage une bonne occasion de se débarrasser des pièces de monnaie – cette pratique d'un autre âge , qui n'a déjà plus sa raison d'être au siècle de la monétique

Et l'aurait encore moins à l'ère de la H.C.

 

3-Jusque là on était cantonné au niveau individuel

On passe maintenant au niveau des cellules sociales

Quelle est la différence ?

Elle est de taille – je ne me paie pas de mots : on sait mesurer la taille des cellules du sang par ex : leucocytes ou hematies , mais quid d'une cellule de groupe ?

Il s'agit effectivement que la taille critique d'une cellule sociale soit déterminée avant toute mesure définitive des « fondamentales et des harmoniques »

 

C'est là que le mathématicien de service entre en scène

Et point de hautes mathématiques SVP , les bonnes vieilles formules de trigonométrie suffiront à couvrir tous nos ...Bi

 

4- Désignation et formation technique d'une commission mixte H(F) ad hoc , chargée …

Chargée de quoi au fait , on ne sait toujours pas comment distinguer les Bi individualisés des Ai et Bi aggrégés – un Bi couvert par plusieurs Ai ou , réciproquement une Ai répondant à 2,4... Bi

Entrée en scène du linguiste

Qui nous dira par ex; pourquoi la société pourrait mesurer – donc prendre en charge – un besoin de loisirs mais non un Bi de logement

Puisque ce dernier , on l'a déjà dit n'est pas identifié ou individualisé

Mais jusqu'où faudra-t-il aller dans l'utilisation du L.C. ?

 .................

La question reste posée , elle pourrait être examinée par une autre commission – mixte aussi il va sans dire ( la S.M.C ne sera pas tendre pour les solitaires ….Aïe ! )

j'en suis un hélas ; mais d'un autre côté , au train où vont les définitions , je ne crois pas

que demain soit la veille ….passons à l'ordre du jour de la commission :

Voilà autre chose de plus constructif

les femmes pour les Bi , les hommes pour les Ai

Tout fonctionne par couple dans la S.M.C

Ne l'ai-je pas assez répété ? Non - je ne le répèterai jamais assez

 

N.B: Que les choses soient claires : Le L.C. Ou la H.C. N'ont pas pour objectif de rendre la société meilleure , ou l'homme moins con ou la femme plus ou moins femme

Mais si ces outils avaient cet effet incident je vous promets que je ne ferai rien pour m'y opposer

Prodigieuse faculté d'oubli des humains : depuis le temps qu'on leur serine des manifestes et des constitutions sur la meilleure façon de retomber dans l'âge de bronze avec des promesses d'âge d'or .....

Ne les croirait-on pas  immunisés dé-fi-ni-ti-ve-ment contre tout système , toute théorie qui rendrait l'Homme moins ceci et plus cela ?

Que nenni !

 

Ce ne serait pas le plus surprenant dans un monde sans surprise qu'une théorie – encore une allez vous dire - censée mesurer les Bi puisse en fait ...les changer radicalement

Les besoins  je veux dire , pas les humains quoique ...

Mais ne rêvons pas

Nous sommes au 6 ème point de notre énoncé des étapes du mode d'emploi de la theorie :

6- La détermination des indices de transformation ( diamètre T-P sur la figure IV -2 …)

va de pair – pari passu - avec un couplage strict des cellules sociales , de telle sorte qu'il y ait un minimum de déchets

Une élimination totale serait l'ideal , puisque dame N(D) le fait depuis ….

Il n'y a pas de raison que H (F) n'y parvienne pas

Les déchets , en l'ocurrrence , ce sera les « loose ends «  i-e : des Ai sans emploi – ce qui serait dramatique et des Bi sans couverture stable , ce qui serait un défaut dans le système de mesure

Comment remédier à ces lacunes ?

Je n'ai pas de réponse toute prête à cette question

Chaque chose en son temps

 

_______________________________________________________

Abréviations : On aurait pu y penser plus tôt !

 

(Ai-Bi)  couples des besoins et aptitudes

en anglais  (Ni-Ai) Needs and Abilities

S.M.C : societe multi-critères

AUS : Allocation universelle de survie

L.C. : langage complexe

ai-je oublié quelque chose ?

 

_______________________________________________________

 

 

l' AUS – allocation universelle de survie D'aucuns l'ont appelée RMI , pour moi seuls comptent les idées , pour l'habillage voyez le tailleur

Je suis toujours surpris d'entendre dans les débats des gens bien pensant (es) formuler les plus expresses réserves sur l'attribution de cette allocation : « encore faut-il qu'ils la méritent

« ils » ce sont les pauvres diables qui n'ont pas eu la chance d'avoir un papa PDG ou une maman chef de mafia – La MAFIA c'est l'affaire des femmes non ? -

 

Mais qu'est-ce que vous appelez donc le mérite ai-je eu quelquefois envie de leur rétorquer

Pardonnez leur Seigneur , ils ne savent pas de quoi ils parlent

Dois-je prétendre en savoir plus ?

Bien sûr , puisque je suis de l'avis du poête déjà cité (1): quand on est sur un terrain mouvant

mieux vaut s'abstenir de taper du pied

 

 __________________________________________________

(1) récitation pour les distraits : Shakespeare : vous voulez juger les gens selon leurs mérites ?

Alors aucun d'eux n'échappera au fouet

Béni était ce temps où les auteurs de pamphlets étaient responsables de leurs écrits comme de leurs actes

__________________________________________________ 

 

 

 

 

 

 

 

 

       _____________________________________________________________________________

 

 

Dimanche 23 Aout

 

Obsession des ( AI - Bi )

 

Petit morceau de bravoure de l’auteur en mal de reconnaissance

inspirés de lecture d'un mathematicien ( ? ) dont j 'ai oublié le nom :

Les gens se douteront-elles si d’aventure je devais leur parler en public ?

Sauront elles ( ou ils) combien de nuits blanches m’aura coûté ce qui les a - peut-être divertis quelques heures ou quelques minutes de leur temps ?

Mais qu’importe , nous avons tous notre croix a porter

Les uns ne le sauront jamais , les autres en ont plus ou moins certitude

Et tous se retrouvent au même point

 

 

REM opposition : sagesse - burlesque

Photos : Néfertiti - Carnaval ( extrait weblog <Myspace >

 

 

Les gens ordinaires - en existe -t-il vraiment ?-

Ont tendance a prendre plus au sérieux les scientifiques - vrais ou faux - qui manipulent un jargon incompréhensible

 

J’espère avoir évité , dans la mesure bien sûr où ma secondse nature ne s’y serait pas opposé , de jouer cette partie

 

Faut-il rappeler au lectrice (teur) que l’habit ne fait pas le moine ?

Et en parlant de moines :

 

 

Voici une histoire qui pourrait éclairer notre propos et édifier tous les lecteurs

 sans distinction de genre , couleur , race et ...besoins / aptitudes

 

_______________________________

Rem : contes Zen N°

REM lecteur REAL PLAYER N°…………

 

Rep ; le cyprès dans la cour

_______________________________

Un novice demandait un jour au maitre Zen

- Dis moi , vénéré Maître pourquoi es -tu toujours aussi joyeux ?

-réponse du maître :

- vois -tu cette cloche devant ma porte ?

- oui ...mais ...

chaque fois que je l'entends tinter je me dis :

" Aurais-je toujours la force de te remercier Seigneur

pour ce plaisir quotidien ?

......silence

le maître retourne en prière

a quelque temps de là ...

le novice , qui était un peu vicieux

s'avisa de lui dérober la dite cloche

un jour que le maître était en meditation dans la montagne

Et que croyez vous qu'il advint ?

...........à suivre

 

 

 

 

_______________________________

 

 

_______________________________

 

Le coin du sociologue :

L' epargne est-elle un vice ou une vertu ?

Epargner signifie un manque absolu de confiance en D'N)

Sinon comment pourrait -on parvenir à un tel degré de perversion ?

i-e : troquer un bien - ou une jouissance ou ...- certains et immédiats

 contre un plaisir futur , donc hypothétique

De proche en proche on aboutit à une conclusion sidérante :

Toutes les politiques qui consistent à conjurer les périls de l'incertitutde - le stockage par exemple - constituent une offense pour le Seigneur

Seigneur ! 

 

 

_______________________________

 

 

_______________________________

 Sur cette notation ainsi que l'utilisation du L.C. Voir II-2 et aussi III-4 extrait : S-812 P.O.S

 

 

 



REM : relier à …...N°.…49......SYSTEMES
_______________________________________




ERREURS  DE RAISONNEMENT  / N°……/

Appuyer la critique d’une  idee  visant à instaurer un système S2
Sur des fondements pris dans S1

Ex: rémunération des artistes ( ou inventeurs ) dans une societe d’où l’argent est exclu comme étalon unique de richesses
«  les gens ne vont plus rien inventer ….personne ne voudra travailler

FAUX : si l’argent semble être le seul aiguillon de la «  création ( recreation ou invention humaine )  c’est   parcequ’on a établi un lien entre les salaires et les revenus ; si on desolidarise  le travail des salaires  «  dans une société du futur  ( S.M.C.  par ex……) ce lien  n’aura plus les mêmes effets Suite classification …..

CALSSEMENT DES P.O.S  /  voir § …… /

21  LES NIVEAUX DE REALITE

22  ARTS SCIENCES  LETTRES …

23  L INTELLIGENCE

24  SENTIMENTS / PEUR  PLAISIR ET HONTE



4 - Introduire une limite finie à une série d’événements dont le premier terme
N’a pas été dénombré 

3 - transposer une raisonnement  d’un domaine limité à un domaine sans limites 

2 - résoudre un probleme complexe dans le corps des scalaires 
Ces derniers écrivent un monde fait de discontinuités , les statisticiens disent aussi : discret les autres nombres décrivent des phénomènes physiques continus - force , vitesse … -
Cette  opposition me parait plus tranchée que les termes usuels de vecteurs , nombres cardinaux ou « moments » lesquels m’ont toujours embrouillé
…….
……n : Ultime erreur :     accepter sans verification les « vérités qui ont fait leurs preuves : principes , proverbes , comparaisons ….
À commencer par celle que je viens de qualifier  un peu légèrement 
de «  tranchée »
D’où est tirée par ex. l’opposition  ( complexe - simplexe )
Ou bien en langage plus « naturel » continu - discontinu  ?

Voir  N°…… point , droite , cercle


_____________________________________






Les problèmes des societes occidentales 

Immigration  ( ex.  France : naissance d’une mafia africaine - algerienne )

Drogues  -  Chomage  -  Vieillissement de la population  < fecondite en baisse < liberation des femmes < baisse de virilité chez les hommes ….oligarchie des financiers + monopoles es firmes internationales’ + on est riche et + on a de possiblités d s’enrichir = processus d’accumulation = mimétisme = boule de neige

Inégalités < progrès toujours + rapides < oligarchie financiere + monopoles des grandes firmes internationales < + on est riche et + on de possibilités de s’enrichir < pouvoir de l’argent sur le savoir = techniques appliquées sans souci des populations  qui les utilisent    (usagères ? ) < double jeu des intellectuels qui défendent les démunis en aidant les riches à les asservir davantage - ingénieurs et chimistes irresponsables  - « arg. universel : «  j’ai une femme et des gosses à nourrir « 

On voit seulement a partitr de cet echantillon combien il est difficile  de classer les problèmes - et donc de les résoudre -
Tous les pbs ci-dessus sont liés au pouvoir démesuré de l’argent
Par conséquent si on tente de les résoudre séparément il est à craindre qu’on ne réussisse qu’à les aggraver

M.A.J  1/10/2012
 
______________________________
( réduire le progres à une droite alors que les êtres vivants évoluent sur des cycles )
______________________________________ 

EXEMPLES 




PP..50 -à   ARCHIT. EAU ______________

Les différents « états de l’eau  «   p……N°  hors  serie ( Oct- Nov  )

HEXAEDRE   =  liaison  des atoms H


-____________________________ 

Mythe   WARLPIRI    Serpent =  rêve pluie -EAU   ext. P  79

Masse terre = 6.10 exp 24 Kg   ext ; P. 55


_______________________________  

Erreurs +  systèmes =  du particulier au général
 


_________________________________________________

Pour nous contacter voir adresse en 1 ère page

 

 

 

 

 

 

 

 N°555 Morale et efficacité sont elles incompatibles ?

 



 

S.M.C = societe multi-critèes

c'est la vraie societe d'individus vraiment libres

rompus – ou en voie de le devenir – à la logique complexe

délivrés des liens de l'esclavage – mais non des peurs ou des risques d'exploitation – n'en déplaise à herr karl Marx et ses disciples

regroupés par affinités dans des cellules dont l'un des fondements est la complémentarité

des ( Ai-Bi)

 

Tous ces points seront développés dans la suite

Pour rompre d'avec une longue tradition d'utoipistes qui ont tous promis des lendemains radieux

à des humains quine cessaientr de déchanter , l'auteur redoute seulement l'immense ennui qui ne manquera pas d'impotuner les couples une fois leur bus atteints – le bonheur global que l'on appellera plutôt équilibre harmonique

 

Toute nouvelle solution n'est jamais bonne qu'à un certain pourcent ; l'attitude complexe exige donc que les I ( S) ou les couples n'envisagent l'application d'une nouvelle qu'après une période d probation durant laquelle ses aspects »bon » et « mauvais « ou en langage courant

ses avantages et inconvénients auront eu le loisir de s'exposer

 

***

 

1- la liberté :

 

3- la multiplication des activités ( ex : tâches )

 

5 – la complémentarité : nouveau visage de l'exploitation

 

 

____________________________________

 

SOCIETE MULTI CRITERES

 

COUPLAGE DES I(S)

en fonction des compatibilites des serties  ( Ai  - Bi )

 

SUR LA S.M.C

voir  blog : www.clervoi.over-blog.org

_____________________________

 

In fluence de l'amour propre sur nos decisions courantes

cf. analyse de la timidite chap. V

 

___________________________________________________________

 

quelques précisions sur le langage complexe

                                                                                - L.C. en abrégé

 

 

Un L.C. Pourquoi faire ?

N'avez vous jamais été embarrassé pour exprimer clairement votre pensée

On  a l'impression qu'à certaines limites les mots ne veulent plus rien dire

ex : la Nature notee N(D) dans un papier précédent sur dieu

l'infini , certaines Q(D) qualites-Défauts ou (Ai-Bi) aptitudes et besoins

Qu'est-ce que le courage par exemple "en general" ?

Ou encore la liberte , la volonté , l'energie , le plaisir etc ....

Il est necessaire d'adjoindre un qualificatif. à ces proprietés pour leur donner un sens : tel est courageux dans telle situation mais non dans toutes les autres

Ou encore on peut avoir le "courage" je dirais plutôt la volonté de se réveiller tôt le matin mains non de s'arrêter de fumer

telle femme n'a pas peur d'invoquer les forces maléfiques - dans l'acte de sorcellerie par ex. - mais elle est effrayée par une souris

etc...

C'est ce genre de lacunes du longage courant que va tenter de compbler le L.C

LAISSONS UN PEU MATURER L IDEE AVANT  D ALLER PLUS AVANT DANS LES DETAILS TECHNIQUES

M.A.J 24/12/07

_________________________________ 

 



Remise à jour   nov  2009

 

je reprends sur ma lancée (  le L.C. )

Autres ex. de P(S) :

La notation s'inspire des ex du L.C.

Voir page 1 pour ce terme

Gagnants et perdants : Qu'en est- il réellement ?

Le matérialisme , la surconsommation , la publicité

Les gens pressées

Optimistes et Pessimistes

Etc ..

D'une façon générale : prenez une qualité Q(D)

Donc aussi un défaut ; essayez de retrouver le traitement « fabuliste » de Monsieur de La Fontaine

S'il n'en existe pas , appliquez les méthodes du R.C.

Et …publiez vos résultats sur ce site

Rubrique : chat et liens

( Links for US and UK )

 

___________________________________________

 



L.C: langage complexe  peut-il résoudre TOUS les problemes

laissés en suspens par le l. c. ( langage courant  ) ?

Question a soumettre aux lectrices/lecteurs  c-a-d   H(F) 

S.M.C = SOCIETE MULTI/ CRITERES

Grille a utiliser dans les discussions qui suivent

Pour celles et ceux qui en redemandent ....

 

________________________________________

 

Ref : notes écrit ( classeur gris + notes div ; )

Gendarmes et voleurs :  On examine en col. 2 l'aptitude à voler / ou a empêcher le vol ( distinguer le besoin de voler du "besoin" de faire régner l'ordre social

2ème étape : les autres t^ches engendrées par cette opposition pmrimùaire (G-V)

 

________________________________________

Un autre exemple

(H-F) pressés

Il faut trouver le terme associé à "pressés "

S'il n'existe pas on aura mis en evidence une faille "logique " deu langage courant

J'attends les trackbacks sur ce dernier point 

____________________________________________

 

sujets discutés dans la suite :

TIMIDITE  /   INEGALITES / LIBERTE / EN GENERAL /  VERITE

LES COUPLES  / BLACK AND WHITE  / MOUTONS-LOUPS ETC...

  Ni—Ai

EN VRAC

Tout et parties  LES M.I.C.E.L  ( titre du blog: il était temps qu'on en parlât ! )

Le suicide  / Les rêves /

D(N)  c-a-d  le couple ( dieu-nature )

Pourquoi on met une "majuscule " dieu " ,

Dieu seul le sait ...mais il me l'a dit

 _________________________________________

notes résumées sur le langage complexe

L.C.

R.C. et L.C.

 

Le Langage Complexe ( L.C. dans la suite) s'appuie sur deux règles :

l'opposition et l'identification ( O-I)

Toutes les propositions du L.C doivent être équilibrées terme à terme , ainsi

La vie est au plaisir ce qu'est la mort à l'ennui

Les desirs sont à la volonté ce que sont les besoins aux aptitudes

 

L'opposition des termes fait intervenir le temps et l'espace

De ce fait chaque proposition du L.C. contient son « ombre « portée

 

Ce qui n'est pas le cas du langage courant , d'où les fréquents malentendus

On trouvera une description plus complete des règles d'ecriture du L.C. dans l'ouvrage cité

Au début de cet article «  les 101 problèmes d'organisation sociale

                                                               *****

                                         EXEMPLES PLUS LITTERAIRES

 

la liberté est au changement

ce qu'est le risque à la fidelité

ou l'amour à la timidité

et pour finir la particule au mouvement

explication de texte :

 

Extrait du tableau de répartition des tâches en fonction des aptitudes et besoins associés

( Ai-Bi)

 

On utilisera la technique des enchainements pour résoudre cette proposition

La fidélité est opposée au changement par le même lien qui identifie liberté et risque

On dirait ainsi : la liberté est au risque ce qu'est la fidelité à la stabilité

En clair : un être fidèle est aussi perméable au changement

que pourrait l'être un esclave au risque

Reste à montrer pourquoi le risque est inhérent à la liberté

Ou inversement pourquoi la fidelité est quasiment synonyme de stabilité

Nous laisserons ce plaisir de la découverte au lecteur

 

Dans certains cas la liaison des termes des propositions est moins facile à mettre en évidence

Ainsi :

1-2 Il revient au même d'opposer la justice à la nature

Que d'identifier dieu à la pitié

 

1ère Etape : trouver un lien de cohérence entre les termes en italique

Notons au passage la différence entre propositions incohérentes et inintelligibles

Une proposition du L.C. peut être cohérente et incompréhensible

A tout le moins dans l'état actuel de notre savoir

2- 1 Ex : la justice est liée à la Nature

Par le même lien qui unit la volonté au cycle

                                                                     *****

 

M.A.J le 12/10/07

Nous allons montrer que ces deux propositions ( 1-2 et 2-1 ) sont liées :

……………….

 

____________________________________

 

 

La societe multi-critères ( SMC )

 

Notes écrit : les 101 règles de vie de groupe

 

File  <Auroville > WWW.

 

suivre le lien ....

 

 

 _______________________



15/03/08

Dans le L.C. Les expressions suivantes sont equivalentes :

 

1- la notion de cycle n'a pas de sens

2- le monde vivant n'a ni origine ni fin

3- les problemes "importants " de societe n'ont pas de solution

4- les solutions des fonctions periodiqUES SONT indeterminées

5- ce qui est ne peut pas ne pas être

6- ce qui n'est pas peut être ET/OU ne pas être

7- Nous vivons depuis ...l'eternité sur des approximations

8- L'Univers ne comporte aucun repère fixe ( ou invariant )

9-Tous les problemes du monde sont liés

 

...etc ( ce qui veut encore dire qu'il n'y a ni debut ni fin aux solutions comme aux problèmes)

mais on n'est pas plus avancé en le disant ( qu'en le taisant )

 

la question du "pourquoi " n'est pas pertinente

le pourquoi ET le comment de l'existence sont des problemes liées

de ce fait la solution de l'un est aussi solution de l'autre

( à dekapi près )

l'indetermination ne peut pas être de degré 1,2,3......n

Puisqu'on est DEJA dans l'indetermination

Comme l'était M. JOURDAIN dans la m...

Pardon : dans la prose

Et la poésie dans tout ça ?

Quelle est la différence entre

1-D(N) la Différence de Nature et :

2- D(D) la Diférence de Degré

3- Il n' y en a pas

4- c'est une D(N)

5- c'est une difference de degré

6- c'est une D(N) et une D(D)

7- on ne peut rien dire sur ce propos

les problemes de classement , de l'importance , du cycle , du sens de l'existence ...etc …

se ramènent invariablement aux series indeterminees

du type : A..B AB ABA ….ABBA....AAABB.....AAABBB.......

AH !

BAH !

........le mieux est encore d'en rire !

Mais ça fait des années que je me tue à vous le dire

interjecte le philosophe

grâce au L.C. Vous pouvez maintenant lui clouer le bec

a lui et à tous les mal embouchés de la societe

qui pretendent tout savoir

sans rien pouvoir

mais qui ne peuvent se résoudre à la boucler

même quand ils n'ont rien a dire

Puisque tu le savais gros malin

Pourquoi n'as tu pas réussi à nous en convaincre plus tôt >?

Argument "diable a ressort

la stupidité

Attention : terrain glissant

Quant tu invoque la stupidite d'autrui

tu prends le risque de la reprendre sur la figure

 

___________________________________________

 

 

 

 

 

___________________________________________

 

 



VOICI LES DETAILS PROMIS :

ex de proposition du L.C:

l'amour est à l'intelligence

ce qu'est l'amitié à l'obeissance

Inutile de chercher un sens à cette proposition

Elle n'en a aucun

Du moins pourrait -on le croire apriori

C'est içi que commencent les ennuis

On peut toujours trouver un sens à une proposition du L.C.

A la seule condition qu'elle soit "balancée"

c-a-d qu'il y ait au moins un couple de termes

les couples sont notes  X(Y) 

   Par ex. N(D)  signifie  que les termes "dieu" et "nature " sont liés

par quel lien ?  la questioin reste posée 

   H(F) pour exprimer l'idée que l'homme (H)est lié   à la femme (F) par des liens ....humm

naturels dirions nous pour , ne vexer personne 

 

Mais le terme "couple" designe en physique , toute liaison de deux fonctions

Lorsque pour des raisons de pénurie de lettres on utilise (X)  ou encore X*

l'opposition des termes sera explicitée

 

Regles du L.C.

 

Elles sont enoncées aillleurs dans un langage formel

 

On retiendra içi seulement l'aspect ludique 

 

N°....5     la validité d'une proposition du L.C. est liée 

 

1- a la durée de vie des termes qui la compopsent

2- à l'intensité de l'opposition / ou de l'identification des termes

ou des couples de termes

 

J'aurais dù préciser :

 

Une des règles - inutile de me demander laquelle -

stipule que le L.C. ne compporte que deux operateiurs

(O-I )  soit ; O pour opposition et I pour identification

 

exemple :

 

la définition du changement est (  ....)   au changement de définition

 

Aux lectrice   qui m'ont fait l'honneur de visiter cette page

de completer  







LISTE P.O.S

0001 - DIEU - NATURE N(D)

2- NOMBRE - NOMS

3- AMPLITUDE-FREQUENCE

4-VERBE

5-SOCIETE BIPOLAIRE : S.M.C

 

6-

- PEINE DE MORT ET X - MIMETISME ET CREATION

-

10- FEMMES = F(H)

 

11-APTITUDES:/BESOINS ( AI- BI)

 

-PEUR ET T/

- DIVERTISSEMENT

PAIN ET JEUX

15-LE RIRE EFFET RICOCHET

-IDEES ET OBJET-S

-RELATIVITE ET INDTTERMINATION

18-

- AMBIGUITE / COMPLEXITE

-

21-NIVEAUX DE REALITE

-ARTS LETTRES SCIENCES

-INTELLIGENCE

-

25- EMOTIONS :peur-honte-plaisir

- RAISON

- ABSOLU / RELATIF

- LOI ALTERNATIVE : 0-1

PROGRES LINEAIRE/ CYCLIQUE

30-REUSSITE SOCIALE

-FAMILLE : CELLULE : S;M;C

- MALENTENDUS

- PROPRIETE : DROIT ET MORALE

- REGARD DES AUTRE

- JUSTICE

- ENFER ET BONNES INTENTIONS

-MENAGE / POUSSIERE : sots metiers ( 1 )

- petits et grands problemes

-

40-humeurs

- DONS ET LEGS : ASSOC;

- CHARITE ET IMPOTS

-GUERRE ET PETS

-............................................

45- L.C ET S.M.C

- EQUILIBRE DYNAMIQUE

- EGALITE VERSUS EQUITE

- NEPOTISME / CORRUPTION

- ORDRE/DESORDRE. SYSTEMES

50 - le nombre (2)

51

52

53

54-ARGENT : BONHEUR

55-

 

 

 

 

 

60- principes d´organisation sociale

 

62-art et maniere

 

 

 

 

67-effets psycho

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100-LE MENSONGE

TIONS ET

 

 

104-ETHIQUE : ESTHETIQUE

105-NATURE ET DEGRES

106-LE LANGAGE COMPLEXE

 

109-EMOTIONS

110-LES RELIGIONS

ME

 

113- LE REVE

 

 

115- PENSEE DE SYSTEME

 

 

118-ORDRE ET DESORDRE

119- RICHESSES ( creation -destruction )

120

 

 

 

124- RICHES ET PAUVRES

126-COLLECTIVISME / INDIVIDUALISME

127-INDUCTION / DEDUCTION

128-PHILOSOPHIE DU PROGRES

 

129- LES LOISIRS ET LE TRAVAIL

 

130- CONSOMMATION

 

131-PRODUCTION

 

133-INTERET GENERAL/PARTIEL

 

 

 

136- PLAISIR ET DOULEUR

137-ORGUEIL ET HUMILITE

138- ARDEUR ET PARESSE

 

 

140-ERREURS DES SYTEMES

 

 

144-JESUS ET LES RICHES

 

 

146-PROGRES : DROITE ET CERCLE

 

 

 

150-L.C ET S.M.C

151-PRINCIPES DU

152- ETATS PETITS ET GRANDS

 

156 APTITUDES ET BESOINS

157-LOGIQUE DE REPARTITION DES TACHES

 

159- PRINCIPES DU L.C.

 

160-PLOUTOCRATIE

 

167-MONARCHIE

168-OLIGARCHIE

 

170-DEMOCRATIE

 

173-THEOCRATIE

 

175-AUTOCRATIE / DICTATURE

 

177-ANARCHIE = AUTOGESTION

178- EFFETS .....

 

 

180-EQUILIBRE DE GROUPE /WELFARE

 

 

187-INNE - ACQUIS

188-POUVOIR D ADAPTATION

 

190-SCIENCE / METASCIENCE

 

193-FONCTION /ORGANE

 

195-LES CRITERES DE CLASSEMENT

 

197-VERITE : MENSONGE

 

199-ARGENT / BONHEUR

200-

 

202-MATERIALISME

203-SQURCONSOMMATION

204-PUBLICITE

 

206-PESSIMISME / OPTIMISME

207-UTILE ET NUISIBLE

208-INEGALITES : INIQUITE

209- L IMPORTANCE

210- CONSTRUCTION / DESTRUCTION

211- REEL / IMAGINAIRE

 

214-EFFICACITE / NECESSITE

215-RHETORIQUE

 

217-CORRUPTION / MENSONGE

218-SOLIDARITE / INTERET :EGOISME

219-RICHESSE / PAUVRETE

220- WELFARE ET ETAT PROVIDENCE

221- I(S) OU S(I) ?

 

223 les series (Ai-Bi ) et (Qi-Di )

 

227-GENDARMES ET VOLEURS

228-TIMIDES ET ARROGANTS

 

229-ORDRE / DESORDRE

230-NOMBRE ET RARETE

 

231-TACHES MENAGERES

 

 

 

²

 

232-OPPOSITION / IDENTIFICATION

 

234-COURAGE ET INDISCIPLINE

235-PEUR ET RESPECT

236-SERIE DES (Ai-Bi) / 2ème

237-VALEUR ET valeurs

238-LA PROPRIETE ET L ARGENT

239-INDUCTION /DEDUCTION

240-THERMODYNAMIQUE SOCIALE

 

242-SCIENCE DES PEUPLES

243-GUERRE ET PETS

244-LES PARADOXES

245-PARADIGMES

246- FREUD ET JUNG

247- supercherie de la psycho-analyse

 

249-LES MYSTERES DES NOMBRES

 

254-existe-t-il une logique «absolue» ?

255-lois physiques et morales

 

258-ENIGME DU SUCCES

 

260-

 

262- HUMANITE PLATE

263-(sujet - objet) et ( sujet - relation) S-R-O

266-amplitude et frequence

267-foule et prophètes

 

270- EUGENISME

271-le racisme et la «cloture» de J.J ROUSSEAU

272-BONHEUR / MALHEUR

273-la chaine sociale de MARK TWAIN

274-LIBERTE /EGALITE/CONTRAINTE

275-ARRIVISME / MEDIOCRITE

276-ART / MANIERE

277-REPARTITION DES TACHES

 

279-COURAGE / LACHETE

280-DROGUES (travail-alcools-tabac-cocaine...)

 

282-REVE / EFFICACITE

283-ESPOIR / DESESPOIR

 

285-R.C. / raisonnement lineaire

286-mathematique et philosophie

287-PROBLEMES ET SOLUTIONS LIES

 

290-existe-t-il une organisation de societés ideale ?

291- EFFETS / CLASSIFICATION

 

293-SYSTEMES OUVERTS

 

295-les gens pressées

 

 

298- LE POUVOIR

299-La Fontaine et les apparences

300-CEUX ET CELLES

ceux qui creusent leur tombe

301-APTITUDES ET BESOINS

 

303-bonheur des uns...malheur des autres

304-verité-echelle et verité-cycle

305-ECHANGES / INEGALITES

306-REVE / POESIE

307-LOI MORALE

 

 

311-CREATION HARMONIQUE

 

 

316-PROVERBES / COMPLEXITE

 

319-RELATIONS ENTRE LES I(S)

320-

321-LE COMMERCE DEVOYE

322-SAGESSE / FOLIE

 

329-le bonheur de Sysiphe ( Camus / Sartre )

330- GRANDS DESTINS

 

 

LES « ISME

( 1 ère )

338-UTLITARISME

 

340-UNIVERSALISME

 

 

347-HIERARCHIE CIRCULAIRE

348-CREATION DISCONTINUE

349-SOTS METIERS // SOTTES GENS

350-TACHES MENAGERES

 

354-REDISTRIBUTION DE RICHESSES ?

356-Tableau de Repartition des Taches

 

 

360-ENERGIE COLLECTIVE/INDIVIDUELLE

361-DEGRES DE LIBERTE

362-AMOUR / ARGENT

 

364-HAUTES / BASSES BESOGNES

 

366-DETTES / CREANCES

367-PRIX ET COUTS

368-SALAIRES ET PROFITS

369-Définition d´une «base sociale (x2)

(liberté-responsabilité) - ( necessité-efficacité)....

 

371-SANCTIONS / RECOMPENSES

 

374-De la recherche du Bonheur

au Bonheur dela Recherche

378-LIBERALISME VS DIRIGISME

379-HIERARTCHIE CIRCULAIRE

380-CLASSIFICATIONS

 

382-POLARITES SOCIALES

383-JUSTICE SOCIALE / SOCIETE JUSTE ?

 

385-VOLONTE DE PUISSANCE

 

 

389-

390-CONTRAT SOCIAL ( S/812 N°97/98)

391-paix perpétuelle : illusion de KANT

 

395- P.O.S N° 99/09 S/812 /NOMBRE

396-LIBERTE -EGALITE -

FRATERNITE-ADVERSITE

 

399-UTILITE DE CONSCIENCE

400-RESUME ( R1-R2 )

 

401-FEMME ET femmes

 

403-TIMIDITE = HYPOCRISIE ?

 

406-LA SSOCIETE LUDIQUE

407-F(S) OU N(F-H) ?

408-PATIENCE / AUTRES VERTUS

 

410-MORALE / NATURE

 

412-MORALE ACTIVE

 

416-LE PECHE (metaphysique de l´efficacité)

417-liberalisme (2ème)

418-Malthusianisme

419-le socialisme de PROUDHON

420-Nationalisme

421-Anarchhisme = doctrine ?

422-Theisme - Pantheisme

423-Corporatisme

424-Theosophies

425-Religions du Livre

426-Revélations et prophéties

 

429-Miracles = oeuvre de couples

430-

431-D(N) Nature et surnature

 

434-RESSOURCES NATURELLES

435-LES DEGRES DE TRANSFORMATION

(S-T) (E-M) (D-N).....

 

 

440-SYSTEMES

 

442-SERIES (FIBONACCI -CAUCHY-SHANNON)

 

445-TRANSMISSION DE L INFORMATION

449-hasard dans les decouvertes

450-analogies (circuit L-C et couple H-F)

 

456-CARTOGRAPHIE DU GENOME

457-plaidoyer pour une cartographie des besoins

460-Gouvernement mécanique ( loi de gands nombres)

466-LE PARADOXE DE RUSSEL

467-LA CHAMBRE DE PASCAL

 

469-VOLTAIRE / ROUSSEAU

 

475-la voie ( voix) intérieure

 

 

484-THEORIE DES JEUX ( Von Neumann-Morgenstern)

485-Ordre moral ou Desordre social ?

486- LES LOIS DE N(D)

Volonté divine ou Lois de probabilités

487-H(F) = onde ou particule ?

 

490-Ergodicité appliquée aux relations sociales

 

493- BIEN / MAL

 

497-Communion et communication(s)

 

499-loi du Christ et loi du talion

500-RESUME (S-O ) - (S-R) - (R-S)....

 

501-MIMETISME ET BIO ....

 

503-COMPLEMENTARITES (Ai / Bi )

 

509-EMETTEURS / RECEPTEURS

510-ORDRE / DESORDRE

511-H(F) ou (H-F) ...D(N) ou (N-D) B(M) ou (B-M)

 

516-NEPOTISME : ABUS DE POUVOIR

518-Inégalités (2ème: H(F) non comparables

 

520-LOI ALTERNATIVE

 

523-LE REGARD DES AUTRES

524-VIOLENCE ET RIRE

 

528-VOLONTE = FONCTION BIOLOGIQUE

529-LES PROBABILITES DE VIE

530-TELEOLOGIE / FINALITE

 

 

 

537-L EFFET FLIP / FLOP

 

540-LA S.M.C =importance cyclique

 

545-LES MESSIES ( BESOIN DES ...)

546-SPIRITISME ET SPIRITUALITE

 

548-LE COUPLE (V-E) LES DERAILLEMENTS

549-NATURE / DEGRE

550-LE JUSTE MILLIEU EXISTE-T-IL ?

 

552- ( PAUVRETE - CUPIDITE )

 

556-LA LIBERTE DE LA VOLONTE

557-VOLONTE / FATALISME

559-Application de la physique quantique

aux relations sociales - ex: la mort thermique de BOLZMAN

560- Le couple «originel»OMBRE / LUMIERE

 

564-DESTINEE ET FATALITE / PLANCK

 

566-MAGIE ET SORCELLERIE

 

569-SUPERCHERIE DE LA P.N.L

570-Metaphysique des particules

571-Les pieges de l´unification des forces

f.e.m et interactions

 

574-Vies extra-terrestres -O.V.N.I

 

579-RITES ET FETES

580-CARNAVALS

581-DONS DISPARUS

 

583-HABITUDES / EFFORT

 

589-CODES DE MORALE

590-DOGME DE LA TRINITE

 

592-Les »ismes» socio-religieux :

Boudhisme , Christianisme , Structuralisme , Existentialisme

 

599-IMPORTANCE / SIGNIFICANCE

600-LES P.O.S / CLASSEMENT

601-LE SUICIDE PHILOSOPHIQUE

 

604-PEINES DE VIE ET DE MORT

606-REPARTITION DES TACHES (3ème)

607-S.M.C / ACTEURS - SPECTATEURS

 

609-INTEGRITE / DUPLICITE

610-COURAGE / VERSATILITE

 

612-PROBITE / LACHETE

613-PRINCIPES ET CAS PARTICULIERS

 

617-SERIES ( Ai -Bi))

619-Splendeurs et misères de l´Administration

620-

621-BONTE / MECHANCETE

622-GAGNANTS / PERDANTS

623-FOUS/ROIS ET SAGES/REINES

624-Cabbage and queens/kings

625-IDEES /PHENOMENES

626-DIEU ET DIABLE

627-PAROLES ET ACTES

628-Paroles de prophetes et actes de D(N)

630-

 

633- peurs et assurances :instinct et apprentissage

634-RISQUE ( PEUR -PLAISIR)

 

636-PRINCIPE DE PRECAUTION

 

638-(epargne - foi ) INCERTITUDE DE L AVENIR

 

640-PRE / RETRO ( VISIOINS)

641-QUELLE THEORIE DES JEUX ?

 

643-S.M.C : erreurs de raisonnement

645-DEGRES DE VERITES

 

650- YIN ET YANG

651- (O - I ) DERAILLEMENTS

Et glissements sémantiques

 

653-(AI-BI) I/O (Qi-Di) AVANT / INC.DE LA S.M.C

654- METIERS ( I/O) NOMS

655- LE LANGAGE DES SIGNES

657-SERVICES «PUBLICS»

658-

659-ANALOGIES 1- circuit L.C et memoire/intelligence

2-enroulement-spirale (S-T) et (L-T) ou (O-L)

661- effets psycho-sociaux

ex ( F-H) ou F(H) J. ROMAINS

 

663-PEUR DU CLASSEMENT

Et de l´organisation (opposé =phobie de liberté)

666-paradoxes et nombres magiques

pi - logx - 1,16....-exp(x)- 1/1-x - arctgx ....

 

664-relations orthogonales et affines (O-I)

670-BASE SOCIALE REEXAMEN /S/ ANGLES (O-I)

671-BEHAVIORISME

 

674-INDIVIDUALISME

679-BASES DE LA REPART. DES TACHES

680-DROIT D USAGE VS POSSESSION

681

682-PROPRIETES DU COLLECTIVISME (S.M.C)

683-LE CONTRAT ASOCIAL (688)

 

687-POUVOIR DU SAVOIR

 

691-VOX DEI = VOX POPULI ?

692-ERREURS DE LANGAGES ET DE RAISON...

694-AVANCES/RETARDS=HYSTERESIS

698- (MEFIANCE / CONFIANCE)

700- (ECHEC / SUCCES)

701-H(F) homme dépendant de femme

702-effet resonnance ( circuit accordé)

703-INEPTIES FISCALES : INEGALITES

704-ARGENT / POUVOIR

705-SCIENCE / ART

 

715-LOUPS ET AGNEAUX

716-CAVES ET AFFRANCHIS

717-PESSIMISTES - OPTIMISTES

718-INTELLECTUELS - MANUELS

719-FORTS - FAIBLES

 

721-Malentendus du langage courant

722-Nouvelle définition de N(D) et N(T)

724-Langage complexe et langage courant

726-Les deux formes d´ennui (trop vide/trop plein)

727-Competition des oiseaux de proie(Airbus/Boeing)

actualites 2009

729-Sciences du sujet et de l´objet

730-Un couple «contre nature ( S-O-R)

 

734-INTELLIGENCE / STUPIDITE

741-DEGRES DE LIBERTE ET DE REALITE

743-(VERITE / LIBERTE/VOLONTE/REALITE)

746-CRIMES ET CHATIMENTS

748-HUMAINS ET ROBOTS(°s de liberte)

749-INSTINCTS (SURVIE -IMITATION)

751- l effet sancho Pança -gouvernement

753-le pouvoir de l´ignorance

754-l´amour de l´indignité chez F(H)

755-ILLUSIONS DES DEFINITIONS

756-(SUCCES O/I ECHECS)

757-CROISSANCE DECROISSANCE

758-LE CHANGEMENT ET SES ETATS

759-Principes du L.C. nouvel énoncé

760-CONFIANCE /ARROGANCE (N - N´ )

763-SOCIALITE ET associativité

 

768-(Ai - Bi) examen sous angles différents

769-S.M.C -les espaces affines

 

770-Taille critique des cellules sociales

772-PARTITIONS DE GROUPES

774-REPARTITIOIN DES TALENTS (loi de Gauss)

777- ( corps et cerveau) - (coeur et raison )

780-le paradoxe de l´éducation populaire

781-Définition du progrès sans référentiel

783-LAVOISIER ET LES ECONOMISTES

784-LIBERTE /RESPONSABILITE

785-Division du travail et Multiplication des loisirs

786-LA TERRE VUE DU CIEL (droite et cercle)

787-la machine et l´outil d´analyse

788-Facteurs et Produit (Production/Consommation(783)

 

790-COMPARAISONS : F(H) I/O H(F) ?

792-Connaissance de la Nature /Nature du Savoir

793-ART E /T PHILOSOPHIE

794-MORALE ET SCIENCE

795-(N-C ) O/I (D-D´) Nature du diable/Culture de dieu

796-AUX NOMS DE LA LOI ET DE LA FOI

 

800-VIE ET JEUX

801-RELATIONS (1-N) ET (N-N)

 

808-OPPOSITION ET IDENTIFICATION

Les 2 opérateurs de comparaison

812-le Nombre : causes et effets sur I(S)

 

814-MIMETISME ET JEUX SOCIAUX

815-Celles qui se dépensent et ceux qui «content»

816-IDENTITES REMARQUABLES CONTRE

Oppositions marquées

817-HARMONIE CELESTE

sur champs terrestres

818-LUMIERE ET CHIFFRES

Symboles des ténèbres

819-LE CHOC DES ONDES ET

Le grouillement des particules

820-TULEURS MALIGNES

Humeurs chagrines

821-FONCTIONS HARMONIQUES

Sur espaces canoniques

823-LE CHANT DU CYGNE DES

Langages des signes

 

824-LA S.M.C : LA LUMIERE DU L.C.

Rejettera dans les ténèbres

tous langages courants alternatifs

826-LA CUPIDITE DES PAUVRES

Les rend encore plus pauvres

ET LEUR CONFIANCE DANS L ARGENT

n´enrichit que les riches

REFLECHIS bien avant d troquer ta seule richesse réelle

contre une aisance qui pue autant quela fosse dse meme nom

(la faculté de rever a la fortune

 

 

827-metaux précieux = étalons imprécis

la confiance dans l´argent n´entraine pas toujours

une méfaince pour l´or

831-UNE CONSTANTE ECO-PHYSIQUE

Le produit de la quantité d´informations par sa qualité

832-Le vrai createur est inaccessible à notre entendement

Tous les autres ne sont que des re-createurs-imitateurs

833-ennui et vérité mensonge et divertissement ?

 

834-TIMIDITE / .......?

836-PROPRIETE DES IDEES

Une idée aberrante dont je ne rends pas hommage

à son «inventeur»

Quand D(N) insufflera-t-il à un génie ,l´alternative

à cette aberration ?

837-BESOIN DE DIEU / PACTE AVEC D´

 

842-ALTERNANCES ET EQUILIBRE SOCIAL

 

844-GESTIOIN DES RISQUES

845-PRINCIPE DE PRECAUTION

846-HASARD ET PROBABILITES

 

857-MAGIE DU NOMBRE

858-NUMEROLOGIE

859-PRINCIPES DU L.C.

860-Conscience de la liberté et liberté de conscience

861-LES DONS DE VOYANCE

864-MYTHES ET LEGENDES

865-869-VOLUBILIS ET VOLATILITE

 

872-ONDES ET PARTICULES

Application de la relativité aux manifestation

sociales ( S-R-S)

873-LE COUPLE «ORIGINEL» ( O-L)

874-les couples fondateurs (S-T) ET (E-M)

875-Commerçants et Enseignants

876-SOTS METIERS : T.R.T

878-T.R.T ET UTILITE DES TACHES/FONCTIONS

 

880-LES BIPOLARITES SOCIALES

881-UTILITE / NEUTRALITE DE L IMPOT

886-

 

rem suite sur < clervoi>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(*) § RELATIFS A LA S.M.C ET L ORGANISATION SOCIALE

CHAP 1

 

n´oublies pas les dernieres lignes ...



 

LA S.M.C

Une 4ème voie entre universalisme,anarchie et collectivisme

_____________________________________

REM

 

INSERT ERREUR SYSTEME ( S – R )

notes perdues sur DELL

!

§ NON TRAITES A CAUSE REPETITION

 

______________________________________

 

Chap.....

 

UNIVERSALISME OU COLLECTIVISME ?

 

 

Dans les discussions qui suivent je me propose de montrer

1- qu'il est difficile voire impossible de définir un critère de classement « cohérent ».Ceci est aussi vrai pour les typologies zoologiques que sociales

Dans ce dernier cas les êtres dits « supérieurs » ou inférieurs (1) n'existent que dans nos imaginations ; parfois dans notre entendement ,lorsqu'il se laisse berner par les sens ,ou par les émotions.

Les critères de comparaison, laquelle demeure l'outil fondamental de connaissance, sont en nombre limité , lorsque les aptitudes humaines ne sont pas limitées

 

 

2 – que les sociétés humaines oscillent entre l'instinct et l'éducation , ce qui donne des allers-retours entre indifférence et motivation , individus passifs ou actifs , fatalisme et goût du jeu....etc ….

 

3- qu'il n' y pas et qu'il n'y aura jamais de langage universel – certes les ésotérismes ou les symboles ont toujours attiré les curiosités , ainsi le langage mathématique , en dépit de son symbolisme poussé n'a pas rebuté les volontés , ou les velleités étudiantes ; mais avant d'atteindre l'universalité , il sera miné par les paradoxes et les malentendus

 

 

IL est possible que l'anglais devienne la langue de la mondialisation

Mais déjà des voix s'élèvent en France notamment , contre cet impérialisme nouveau

 

 

Il ne sera évidemment pas question d'énoncer d'une traite ces trois principes ( postulats ) encore que l'un d'eux ait implicitement beneficié de ce traitement

 

***

 

 

la première épreuve des lectrices serait de trouver lequel

j'estime que ce n'est pas trop demander vu qu' il n'y a ni argent à donner

  • sous réserves de ne pas telecharger sans mon consentement les pages de ce blog

  • ni voix à marchander vu que je ne brigue aucun mandat

je vais tout au long m'adresser aux lectrices

parce que les lecteurs sont plus rares - et pour tout dire plus encombrants

J'ai en effet constaté dans les débats que les femmes écoutaient davantage que les hommes ( tout ce monde sera noté ( H – F )

Si je me suis permis cette stupide comparaison intergénérique sans guillemets , c'est pour ensuite la bannir ce cette étude

dans un ouvrage sur la timidité , j'ai montré en effet que de telles comparaisons ne menaient à rien d bon – F a l'odorat plus développé que H , ce dernier a un meilleur sens de l'orientation....bon et après ?

J'éprouve moi-même un sentiment de gêne lorsque je parle de l'importance des mouvements cycliques dans les groupements humains .rien de tel en effet , que des »vérités générales «  pour fermer un débat

 

 

J'ai failli oublier un 4 eme principe qui n'est en fait que la conséquence du 3 – ème : comme il n'existe pas - et je le réaffirme aussi fortement - qu'il ne pourrait exister de langage universel , de même les sociétés « universelles » basées sur une croyance ( catholicisme ) un ideal social , economique ou moral ( communisme ) ou sur une quelconque idee « visionnaire « 

ne sauraient être que des chimères – une possible réserve toutefois : une religion basée sur des idées scientifiques pourrait -elle réussir là où les autres tentatives ont échoué ? – ma réponse est plutôt non

j'explique dans la suite pourquoi

.A moins que ….

a moins que la nouvelle société reconstituée sur des bases scientifiques adopte le point de vue défendu içi : la généralisation du couple comme cellule de base de la S.M.C , une hiearchie circulaire , le bannissement définitif de l'idée de progrés lineaire , et la gestion collective des affaires courantes

sans lois sans exclusion ni sanctions visant à détruire ou éliminer les coupables... etc ….les autres principes de la S.M.C sont détaillees dans le § prévu à cet effet (...)

 

dernier détail de forme  : il n'y aura pas de plan de cette discussion qui s'avère aussi longue que difficile

courage donc !

 

J'ai dit que nous étions le jouet de nos émotions lorsque nous croyions à la supériorité (ou l'infériorité) des êtres vivants

lesquels sont nos semblables en apparence

lorsque les dits êtres vivants sont affligés d'une difformité physique , la simple comparaison subvertit toute ébauche de jugement

Voyons donc quelles sont ces émotions , et dans quelles conditions elles

altèrent le jugement

lequel jugement se réduit chez l'être « primitif » à la comparaison

hypothèses : les êtres et les objets sont identiques ou différents .

Par la suite seront introduites les nuances « plus » et « moins »

je suppose que les émotions n'ont pas varié depuis « l'origine » de la creation

hypothèse discutable , je l'admets , elle sera donc discutée par la suite

Mais pour l'instant , je n'ai pas dans mes relations d'êtres originaux , je suis donc contraint de leur attribuer nos sens et émotions actuels .

Comment pourrait il en être autrement ? Le même jugement unirait un Neanderthalien ,un homo sapiens ou un académicien de notre siècle s'ils étaient en présence d'un de leurs semblables .

Et que ce semblable se débrouille comme un manche sur une affaire qu'ils auraient , eux expédiée en quelques minutes

«  ce type est un trou de balle ... 

Il ne peut donc être mon égal « 

désolé pour cette rime aussi grossière que vulgaire !

N.B : je désignerai dans la suite nos 3 « types «  par leurs initiales

( resp : H.N – H.S – HSS, en espérant que d'autres abréviations ne viennent pas perturber cet ordre , dans la suite du discours ...)

Notez bien l'accent sur ce « donc «  , il transforme une simple perception visuelle en déduction logique .

Pour aller plus loin une analyse des émotions , un peu fastidieuse certes mais faut ce qu'il faut n'est-ce pas ?  ; semble un passage obligé

 

 

 

...X..1

 

 

Je peux tout de même observer que les humains sont de droles de cocos

Pas étonnant que le seigneur les ait virés de l'Eden

Ils luttent – disent ils , en réalité ils font bien d'autres choses

« que je n'ose même pas dire «  voir et entendre la chanson …

ils luttent donc toute leur putain de vie pour gagner le repos

ou le paradis , et une fois qu'ils y sont ils se plaignent

«  ah c ' qu'on s'emmerde içi ….encore une chanson

Ils écrasent sans etats d'âme les faibles

et ressortent les principes lorsqu'ils ont affaire à plus fort

Ils ont parfois tendance à agir avant de réflechir

D'autres fois ils reflechissent et se comportent

comme le chien politique de la Fontaine

 

et ce sont les plus avisés qui donnent les pires exemples

- j'avoue que je ne saurais les en blâmer ..

d'où ma répugannce à recourir à ces expédients

je parle toujours des exemples

On ne va pas dans un restaurant pour manger des conserves

donc si on prend la peine de lire les pensées d'un autre

c'est qu'on a envie de réfléchir ; et non

de se faire servir des pensées emballées et pesées

c'est ainsi que je renomme les « exemples « 

 

je continue sur cette diatribe contre mes semblables...

- « mes semblables » ai-je dit ? Quelle horreur , quel honneur

...croiriez vous que la civilisations pourtant millénaire

leur ait fait oublier les reflexes primitifs ?

Prenez les scènes de pillage par ex

je vais encore devoir citer un exemple ...misère !

Je ne fustige pas les brutes qui dépouillent les victimes

de seismes , et autres joyeusetés naturelles

je m'en prends à ce patron de media (encore une ex....)

qui se frotte les mains après une catastrophe

«  on va en profiter pour ... »

comment des gens comme vous et moi peuvent-elles vivre

avec ces sans-coeur et sans âme

Penser à son chiffre d'affaires , lorsque toute l'humanité

gémit sous les assauts des éléments ….

Je dois recoonnaitre que nous sommes tous bons ET mauvais

Pourquoi alors s'evertuer à séparer le bon grain de l'ivraie

ne sommes nous pas TOUS des chiens politiques

qui se plaignent un jour d'une bourde de l'Administration

Et qui le lendemain songent à en tirer profit ?

Vais-je , fort de ces conclusions

exiger que la charte des droits de l'homme

interdise toute comparaison entre les hommes ?

- «  et vous oubliez les femmes , remarque la lectrice

 

dieu et le diable nous bénissent tous , bons et méchants

pauvres ou nantis , éclopés , surdoués, cinglés ,moines …

que cherchons nous au juste ,qu'avons nous à nous reprocher ?

nous sommes tous responsables-irresponsables

donc , aucun de nous n'est vraiment responsable

 

 

 

______________________________

X-1…...............ANALYSE DES EMOTIONS –

 

je prie les lectrices de bien vérifier qu'elles sont disposées a aller jusqu'au bout

car si elles refusent d'aller jusqu'au bout , comment pourrais-je moi

avoir le courage de faire de même... avec le commencement

Ce paragraphe ( en abrégé : § ) fait partie d'un ouvrage: « les P.O.S

quand j'utilise des N° de § ou des abréviations il faudrait aller en fin de page ou de note

sinon , me faire confiance

Comme je l'ai dit ;je ne cherche à embobiner personne vu que je n'attends rien de cette discussion

sinon ...d'autres discussions

Attention ! les N°..de § sont écrits sur un style plus ramassé :

en voiçi un ex.

 

 

P.O.S N° 25....436..

 

LA PEUR

Laquelle d'entre vous n'a jamais éprouvé cette émotion

Traduction négative de l'espoir

Et aussi du désir

C'est la rançon des êtres « libres »

Ou qui sont censés l'être

on dit d'elle qu'elle est le commencement de la sagesse

Sans doute , à condition d'introduire la complexite

ou mieux : le dynamisme de l'être vivant

lequel ne peut faire ou dire une chose sans penser à son contraire

le savoir n'a-t-il pas pour base ultime la comparaison ?

 

 

Elle est aussi , et surtout une des manifestations de l'instinct de survie

En vertu des axiomes du L.C. elle fait contrepoids a l'instinct de mort

ou de destruction , si la mort est identifiée à la destruction

En tant qu'elle s'oppose au plaisir insatiable

  • Donc illimité

Elle nous indique par conséquent les limites de l'être binaire

  • ou complexe , ce terme n'étant pas

  • «  à l'origine « identifié à «  compliqué « 

  • le devient par force de l' ( habitude – ennui )

D'ou vient cette inclination d'un être vivant

à accepter plus facilement le chemin linéaire ?

Parce que l'être avance sur deux jambes

il appréhende plus facilement l'espace

  • soit l'une des 2 dimensions « naturelles «  de notre condition , l'autre étant le temps

 

 

La peur est donc une des multiples facettes de notre complexité

ou – pourrait-on dire aussi – de notre pêché originel

un pêché ; qui ne cesse d'augmenter lui aussi !

Avec la relative croissance de la pensée

***

 

 

remarques d'ordre général :

 

Si j'ai introduit cette discussion par le sentiment de peur-violence

c'est parce qu'il est à l'origine de nombreuses aberrations sociales

Si l'on classe les activités selon le concept d'utilité

Il se trouvera toujours un ou plusieurs individus

que la peur d'être inutile rendra agressifs ou dominateurs

Dans la meilleure des hypothèses ils vont s'évertuer

à créer des besoins factices dont la satisfaction

les rendrait eux, indispensables

mais n'augmente en rien le bonheur de la collectivité

 

ceci rend le concept d'utilité suspect , ou peu fiable

En l'absence d'instruments de mesure plus précis

on s'attachera à maintenir l'équilibre dans la complexite

seule une S.M.C peut répondre à cette exigence

rechercher la complementarité entre les individus

en multipliant les aptitudes plutôt que de diviser les tâches

semble etre une des conditions du progrès sans peur ni violence

ce qui ne veut pas dire que ces deux sentiments

doivent être bannis de l'espace psycho-social

 

2 conclusions s'imposent après la lecture des 3 § qui précèdent :

 

1- Un individu , quelles que soient son patrimoine génétique ou son éducation

ne peut jamais tirer une conclusion valide d'une comparaison avec autrui

pour les deux raison qu'il a autant de difficultés à évaluer ses aptitudes propres

que celles d'autrui

S'il en était autrement un grand philosophe

ne se serait pas permis de dire a ALEXANDRE

«  connais toi toi même « 

Même si on réfute cette sagesse, il reste un 2-ème argument

qui suffit à lui seul à emporter la décision

ou l'indécision

 

2- Le fait que tel individu (I) soit dans une position inférieure à tel autre (A)

dans certaines circonstances ; et pour une aptitude ou un besoin donnés

ne signifie nullement qu'il le soit toujours dans d'autres conditions

Et pour l'expression d'autres aptitudes ( ou besoins)

Si je ne l'ai pas encore fait je précise que tous les êtres peuvent être caractérisés

par deux séries de mesures : :les besoins et aptitudes

en abrégé ( ai – bi) et les qualités – défauts

désignés par le couple (qi- di)

Ces deux séries se recoupent en plusieurs points ,

même si pour H.N la série des aptitudes (ai)

est beaucoup moins longue que celle des qualités (qi)

les lectrices peuvent choisir des ex.

pour appuyer ou réfuter cette dernière affirmation

LA CONCLUSION de ces deux conclusions intermédiaires

est qu'on ne peut pas comparer des êtres mouvants et changeants

lorsqu'on ignore tout de leurs mobiles et de leur fonctionnement

--------------------____________________________________

 

REM

SERIES ILLIMITEES +==> COMP. IMPOSSIBLE

ERREUR DE RAISON.... ACTION LIMITEE / BESOINS SANS LIMITES

LES ETRES CHANGENT AUSSI DANS LE TEMPS /

EQUILIBRE DYBNAMIQUE

ON NE JUGE JAMAIS AUTRUI QUR UN NBRE TRES LIMIT2 DE PARAMETRES

INTELLIG ; BON SENS  , ? PERSEVERANCE ...MAITRISE DE SOI …

REACTIVITE...SANG FROID ….ADAPTABILITE ….SOCIABILITE

 

INCOHERENCE = diff ; entre HYP et conclucion

CONTRADICTION DIFF ; ENTRE 2.4..8 PRINCIPES

 

impossible de prévoit TOUTES les circonstances dans lesquelles

puevent (présent ) et pourrairent ( futur + CONDITION ° SE TROUVER 2 / 4...8 ETRES

DONC INCOMPARABILITE

IMPLIQUE COMPLEMENTARITE

 

 

888888888888888888888888888888888888888888888888

 

Les mysteres de l' etre humain

P.O.S N°.10.......H(F) 56 ( F – H) et I(S)

 

 

Etre de force et de sagesse

l'humain est en perpétuel mouvement

il oscille donc en permanence entre la liberté absolue

et la détermination absolue

Comme on dit – à tort et a raison – que l'absolu n'est guère de ce monde

la conclusion de cette discussion est donc :

l'homme parcequ'il a peur – quelquefois

et d'autres fois atteint par la folie de destruction

l'humain donc est à la fois libre ET déterminé

affirmation qui s'applique à l'humain noté H(F)

et non à un homme pris au « hasard »

qu'en en est-il de l'être dépendant de la société = I ( S ) ?

__________________________________________

 

 

On pourrait conclure de la discussion précédente

comment cette « vie merveilleuse »

ne se prive pas de recours à des moyens inavouables

pour parvenir à sa seule fin

 

i-e : la perpétuation sans limites de la variété des espèces ( T ou S )

les gens dites «  de bien « parlent

de desseins de la providence

mais ils hésitent à franchir le pas (*)

Si les desseins sont « nobles «  ou seulement légitimes

les chemins pour les atteindre sont tortueux

au point qu'on est fondé à y voir plutôt la main du diable

Dans ce monde de complexité

où le bien et le mal s'enchainent sans rime ni raison

 

les oppositions de couples - que j'ai pris helas pour fondement de

la société de demain , ou après demain ; ne sont guère plus exactes

que les identifications – a cause d'un hiatus

par lequel s'engoufrent tous les rêves et les fantasmes

 

***

 

...X-3

Un peu de style décontracté ne ferait pas de mal après ces

« colossales » vérités – ou ( erreurs-vérités )

Si – par ex - la lectrice est convaincue d'être « égale à l'homme

après tout ce que je viens de dire sur les comparaisons

elle pourrait se demander pourquoi il n'y a pas eu de prophète-femme

elle pourrait se demander encore

pourquoi les « tâches » de femmes sont elles si méprisées

pourquoi les femmes sont elles si peu impliquées*

voire même concernées par les taches « importantes »

je n'ai connu dans toute ma vie professionnelle

qu'un ex. de femme interessee par l'industrie

l'entreprise «  Rena ware «  qui vendait

le fait-elle encore ? - des ustensiles de cuisine

Quid des autres secteurs:la layette , les aliments pour bébés

et tant d'autres activités , qui relèvent

au moins dans mon imagination , de compétences féminines

trop facile de pleurnicher «  on vit dans un monde d'hommes

quand on ne s'intéresse qu'a ses toilettes

j'ai su que F(H) n'était pas encore mature

quand j'ai eu cette réponse ahurissante

à l'une des questions ci-dessus

c'est à l'homme qu'incombe la responsabilité

d'une telle situation aberrante

c'est donc à lui d'aider la Femme à ...

soyons raisonnable : femme

Un esclave ne va pas demander à son seigneur

d'echanger les rôles , ou changer de chaines !

l'autorisation d'un transfert de pouvoirs...

Je précise donc mon premier postulat :

seuls les êtres en apparence identiques

peuvent être comparés , et encore , sous certaines réserves

plutôt que de s'embarquer dans des considérations sans issues

je dirais que les êtres « différents «  sont assignés par nature

à des tâches différentes

Et si dame nature , laquelle a tout de même

...un certain nombre de millions d'années d'avance sur nous

en a décidé ainsi, il n' incombe à personne

je dis bien PERSONNE ; de discuter ou modifier ses décisions

 

 

***

X – 4

 

Principes et applications

 

les calculs de R.D.M contiennent des approximations

lesquelles peuvent provoquer des catastrophes -un pont qui s'effondre

qui est responsables ?

Les principes d'O.S. Ne peuvent pas être plus fiables que les règes des mathematiques , il est donc présomptueux de chercher à « éliminer » les erreurs humaines ou mécaniques lorsqu'elles provoquent des drames

Dans la S.M.C ce sont les drames qui sont éliminés

puisque les actes des I(S) n'ont guère plus d'importance collectivement

que n'en ont les principes sur le plan individuel

 

Peut-être faudrait-il éclairer la discussion par un exemple ?

Je persiste à croire cependant que les ex. sont trompeurs

parcequ'ils sont eux-mêmes « théorisables « 

Et dans le mauvais sens du terme , pûisqu'ils peuvent induire des raisonnements qui mélangent des comparaisons entre principes et individus

 

 

 

 

Considérons le principe de liberté

La liberté ' L ) est aussitôt couplée à la responsabilité ( R )

le couple ( L – R ) s'apparente au couple ( L-C)

où C désigne la contrainte

Selon cette « apparence » R va s'accompagner de contrainte

Et réciproquement la non-responsabilité « libère » la contrainte

Si l'on considère TOUS les I(S) responsables (*)

sauf bien sûr , avis contraire des intéressés

et tous les S(I) non-responsables

alors il ne peut y avoir recherche de responsabilité en cas d'accident

On revient ainsi au principe « stupide » qui poussait l'instituteur à punir toute la classe à cause de l'étourderie d'un élève

mais ce principe est appliqué avec humilité : si la collectivité n'a pas été capable de prévoir une erreur elle doit en payer intégralement le prix

Il ne s'agit donc pas que l'on fasse des différences -ou des différentiels à contre-temps ; en pariant surla responsabilité collective on désamorce toute tensions ou discussions oiseuses sur les prétendues « motivations « 

attendu que les sources de tension ont été par ailleurs dissoutes dans la liberté

Pour ces raisons j'ai considéré avec méfiance les principes puisqu'ils dissimulent sous un langage ambigù les incohérences

d'où les malentendus qui peuvent parfois être volontaires

Et l'on voit que toute les structures sociales sont basées sur des illusions

Il ne peut y avoir de liberté en effet dans les démocraties- ou dans les autres formes d'O.S. Tant qu'il existe un nombre limité de sources de décisions

face à un nombre illimité de ( Ai-Bi )

Je reporte à un autre § ( N°....) le débat sur l'incohérfence

mais j'en résume içi la conclusion : les indépendants ou I(S) peuvent aboutir à des contradictions parcequ'ils manient des principes

Mais les S(I) eux , ne peuvent aboutir qu'à des incohérences

Dans le prelier cas il y a opposition de principes , dans le second opposition entre une hypothèse et une conclusion

La collectivité , pour reprndre l'ex de l'instituteur dit : si j'ai perlmis à un S(I) d'être incohérent , c'est donc que j'ai mal expliqué le principe don( l'application a provoqué un accident , je dois donc en payer les conséquences

la transparence absolue ( ou quasi-absolue) n'est possible que dans une S.M.C

elle ne l'est pas dans une démocratie où les frontières entre dépendants et indépendants ne sont pas claires , et où surtout les conditions d'exercice des libertés ne sont même pas définies

 

Voiçi maintenant quelques ex.

sur lesquelles les lectrices pourraient exercer leur sagacité

en appliquent un principe de leur choix – voir listes en annexes -

 

quelques conseils toputefois pour traiter ces ex.

appliquer dans tous les cas 2 solutions rappel : nous sommes tous issus du « complexe » ( O – L)

Les accidents sont plus souvent le résultat d'une incohérence que d'une contradiction : sil'onb a testé aussi la réciproque d'un raisonnement et que l'une des deux solutions s'avère fausse , ne pas remettre en cause le principe ,mais chercher quels sont les principes opposables ou associables au principe incriminé

 

_________________________

 

 

 

ex  1: pancreas et insuline : très simple : aujourd'hui les médecins « aident «  les diabétriques en leur administrant de l'insuline

demain ( par analogie dans la S.M.C ) on cherchera aussi à savoir pourquoi le pancreas ne fonctonne pas correctement

trouver des ex. équivalents dans la gestion des risques sociaux

2

Le voleur qui met en danger la vie de X malade

Il a vole un vehicule pour sauver sa mère

le sérum que les malades attendent était dans le coffre du véhicule

Dans une S.M.C.le vol est ( inutile – utile ) une porte ne pouvant être fermée que sur avis de la collectivité

3

un drogué qui fait dérailler un train (suicide )

pourquoi se droguer dans une S.M.C ( aucune raison de principe

peut-être incohérence ?

 

4

Quelqu'un vous dit : comment pouvez vous dire la vérité à un condamné ?

la vérité peut être dite lorsqu'il n' y a plus n peur ni espoir

ni secrets ni appât de gain ou ambition indivivuelle

comme dans le premier ex. remonter aux sources : comment parler de vérité lorsque les Etats ont encore des ambassades par ex.

comment arler de liberté lorsque les S(I) eux-mêment condamnent leurs portes ; lorsque les accès sont surbeillés non par décision collective , mais par des intérêts de I (S) ou de gfroupes

( voir INC I 4 plus de peurs = vie de morts ? Plus d'intérêt dans le vivant

encvore une erreur de raisonnement

 

5

  • le problème des mutualisationos de risques

  • Et des solutions d'investissemnts sur l'avenir

Pour la S.M.C l'avenir est dansle passé ( primauté de l'évoliution cyclique )

 

 

 

***

 

 

 

 

 

lorsque j'aborderai la question plus délicate des êtres supposés comparables

je parlerai parfois de spécialité – en lieu de tâches

les  taches «  generalistes «  sont reservées aux femmes

ou aux personnes non « qualifiées »

Et içi commencent les divergences d'avec les conventions actuelles

On remarquera que les mêmes qui parlent de classes sociales ou de hierarchie des pouvoirs déplorent avec une belle incohérence , l'accroissement des inégalités entre riches et pauvres . Ils devraient dire plutôt : entre dominants et irresponsables , ou guides et suiveurs , imitateurs et createurs

ou ...hommes et femmes

il m'est impossible d'aborder directement la question des comparaisons

mais je note tout de suite pour les curieuses qu'il est à la fois plus simple et plus « complexe » de parler de suiveurs , ou de prophètes de spécialités différentes. que de dire : Abraham est un plus grand prophète que Job ou Isaïe .

 

l'avantage de cette méthode de « classement «  pour les morts n'est pas manifeste

mais pour les vivants elle évite de frustrer les « petits » sans pour autant

rabaisser les « grands »

 

D'autant que les « grandes »oeuvres si elles accumulent les avantages , peuvent aussi bien accumuler les inconvénients.

Souvent , ce n'est que plusieurs années après la mort des « grands » politiciens ou créateurs en tous genres , que l'on peut estimer les dégats causés par leur actions et paroles

Les lectrices me pardonneront si j'oublie qq.fois les «  ... »

ils commencent sérieusement à me perturber les idées !

 

Pour résumer : pas de public « general » mais des publics spécialisés , pas de tâches assignées à vie à des individus mais des fonctions qui circulent sur les organes de la collectivité

Pas de tâches « plus ou moins » utiles , mais des fonctions d'amplitude et

fréquence variables , et ces variations ne dépendent pas des caprices des humains , mais des cycles des saisons , des cycles climatiques ou solaires, du cycle du carbone et plus généralement de tous les cycles qui régissent la vie de l'univers

Plus de hierarchie verticale ou horizontale , mais une hierarchie circulaire imitant les architectures celestes ,dans lesquelles la droite n'a pas droit de cité

On pouvait par approximation considérer comme lineaires les limites des champs ou des villes sur terre mais depuis que l'homme a des vues sur (et de ) l'espace les systèmes de mesure devraient changer

 

****

 

Si cette façon de voir paraît quelque peu sophistiquée

Il faudrait alors tout simplement s'inspirer de l'ordre naturel

Qui reste tout de même la référence absolue , puisque nous n'en connaissons pas d'autres : certes le mouton est plus « utile » à la collectivité que le loup

mais la Nature a choisi de soumettre le premier aux appétits du second.

Il y a la manifestement un message que nous n'avons pas encore réussi à déchiffrer

De toutes façons , les espèces dans leur ensemble sont animées d'un instinct de survie , si le mouton permet la survie de l'homme il permet aussi celle du loup , et c'est ainsi qu'il faut interpréter le véritable équilibre

L'humain a cru devoir ajouter une sanction à une autre : si la « bêtise » de l'ouvrier ,ou la stupidité de la femmes sont autant de sanctions il est inutile d'y superposer une sanction sociale , je ne crois pas que le fait de sous payer un manœuvre , ou de surpayer un directeur ,lequel a aussi une fonction plus «  agréable » , je ne crois pas que cette hierarchie soit un facteur d'équilibre

l'exemple , si je puis dire vient de »haut » ce sont les philosophes qui se croyaient responsables de la gestion de la cité ,qui ont les premiers divisé les collectivités en seigneurs et esclaves . L'expérience m'a montré au contraire

que l'on pouvait apprendre d'un être « inférieur » autant que d'un « supérieur » . Pour autant que l'on admette que la vie puisse se développer – et donc s'orienter – dans une « infinité » de directions,il ne peut être question de direction prioritaire

en d'autres termes : dans un monde où tous les corps tournent

un progrès lineaire est une expression dénuée de sens

Je répète donc : S'il fallait calquer notre organisation sociale sur l'architecture celeste , seule une hierarchie circulaire ( c-a-d faite de couples et non de forces lineaires ) serait de nature à calmer les appétits des uns et les frustrations des autres

Comme les humains participent ( de et à ) l'évolution naturelle

Il est est « naturel » qu'ils soient tantôt en conjonction tantôt en opposition

avec elle

 

 

***

 

INSERT / GOUVERNEMENT ELECTRONIQUE

 

Je m'étais plongé dans les années 60 – sur les instances d'un éditeur – dans un ouvrage de vulgarisation sur la cybernétique

petite remarque :

une preuve supplementaire de l 'évolution chaotique de ces sociétés commandées par la recherche de gains licites ou illicites : qu'est-ce qu'un éditeur qui ne savait rien des travaux de Norbert Wiener , Ross Ashby , Grey Walter ...pour ne citer que ceux qui ont subsisté dans les recoins de ma mémoire – pouvait comprendre à la pansée des cybernéticiens ?

Mais li me fallait en passer par là , parcequ'il me fallait son appuipour publier cet autre ouvrage que je considérais plus « serieux » pour le bonheur de la collectivité «  les P.O.S «  ce qui entre () n -a pu être réalisé

 

Bref ; avec le recul il me semble que les cybernéticiens cherchaient à résoudre le problème central de l'application de la S.M.C

Savoir : comment permettre à un citoyen ne conaissant rien à l'informatique de …...relier une situation particulière à l'ensemble des P.O.S

Comment agirait-il s'il

pouvait consulter le programme « général » du GRAND ORDINATEUR pour prendre une decision

 

Je ne parle pas évidemment des décisions d'aller dormir ou d'uriner , mais des décisions qui impliquent des conséquences sur ses relations avec les autres

 

Ce qui n'était qu'un rêve esquissé par R. Ashby -un ordinateur « universel » qui dicterait à la manière d'un oracle toutes ses volontés aux citoyens – est tout a fait possible aujourd'hui avec le prodigieux développement de l'electronique

A titre de comparaison le citoyen de la S.M.C muni d'une tablette ou d'une montre pourrait relier une situation particulière à l'ensemble des principes d'O.S.

UN PEU COMME le ferait un ordinateur jouant aux échecs, faisant défiler en mémoire tous les coups précédents même les plus « stupides » avant de s'arrêter sur le coup suivant

 

Pour celles qui objecteraient que le ^programme serait trop long ou trop compliqué , il suffirait de rappeler comment despage entières de basic , fortran , et autres delphi , sont devenues plus tard de simples « routines » en langage de programme

 

je me rappelle m'être demandé à l'époque , ce qui avait poussé un mathematicien aussi « sérieux «  que N. Wiener

à se mêler aux gagdgets d'un Grey Walter e autres gamineries – lui seul le sait ( et encore )

Les lectrices pourraient aussi se demander ce qui me pousse à établir les règles de fonctionnement d'une société qui ne verra sans doute jamais le jour , du moins avant ma mort . Ou avant la mort de tous les « entrepreneurs-financiers-createurs de richesses( disent -ils ) et surout fomenteurs de troubles ( dirais-je )

 

 

Je ne puis evidemment sans écrire un ouvrage à l'intérieur du présent ouvrage , détailler le fonctionnement d'une telle machine

Et comme j'ai déjà dit ; à chacun son métier ; le mien est d'esquisser les grandes lignes dune societe dont le fonctionnement éviterait les erreurs des societes actuelles

Dire que des conseillers de tous ordres sont payés pour faire ce genre de suggestion , personne ne m'a payé pour rédiger ces pages

Qui a donc payé les genies – bons ou mauvais – les cherceheurs sans labo ni subcventions , les poetes sxans logis pôur faire tout ce qu'ils et elles ont fait

C'est l'argument que j'oppose à celles a qui disent : si vous ne rémunérez plus les brevets , ou les licences ou les droits divers d'auteurs ... plus personne ne voudra travailler

 

Le droit au rêve de tout un chacun doit être respecté

 

 

 

 

 

 

_______________________________________

 

Il faut croire que les êtres sont in-comparables

de même qu'il faut croire qu'il existe un être > tous les humains

sinon on perdrait trop d'énergie à vouloir le démontrer par la raison ( ou le coeur ou le corps ou l'esprit )

 

 

.... ?

 

 

opposer loi de la jungle et loi humaine

c'est comme si on opposait les «  degré et la « naturel

peut-être les phi auraient ils mieux fait de les définir avant

comme les ou les matheux le fini et l'infini

 

Il faut que jeunesse se passe

pour que vieillesse se casse

lorsque lesage dit «  je crois que j sais

l'idiot du village croit aussi mais n'agit pas en //

lorsque lesage dit je ne croispas que je sais

l'intelligent ne croit as aussi ' non plus ) mais agit en ]_ ( perp )

 

homothetie des principes:compare r pt par pt ?

Sur des millions de possiblités pour chaque point ?

 

 

__________________________

.X-4

 

pour poursuivre la discussion sur les inégalités entre les êtres il me faut faire des détours par le mimetisme – la violence et le rire

- et enfin les couples

cette notion de couple est « importante » pour toutes les discussions qui vont suivre

il convient donc de s'en imprégner dès à présent

un couple peut désigner deux grandeurs physiques ou deux êtres humains

si on dit que le couple formé par un homme et une femme est en équilibre

 

notation :( H – F ) l'affirmation n'a pas beaucoup de sens car les mesures physiques force , energie ne s'appliquent pas avec la même précision

cependbant si l'on s'interesse seulement aux variations on peut contourner cet obstacle

Sur ce point la nature a déjà fait la moitié du travail

 

les sens constituent à cet égard de merveilleux outils de comparaisons

 

 

qui dit comparaison dit ipso facto opposition ( O) et identification ( I)

le couple des opérateurs ( O – I ) sera en équilibre pour les objets

inanimés , mais pour des êtres animés il pourrait y avoir des « différences » voire des « variations « 

ces variations déterminent à leur tour un « équilibre dynamique « 

Lorsqu'il n'est pas excité , un système electronique ou mecanique peut inclure des couples au repos

je ne prétends pas que les analogies entre « systèmes » soient très rigoureuses ,mais rappelons nous que nous sommes dans les temps dits « anciens » où la comparaison est notre seule base de connaissance

les « systèmes viendront après

 

 

________________________________

N° 32....721.. LES MALENTENDUS

 

Comme les indeterminations physiques les malentendus peuvent être de degré 1 , 2 , 3 ….

 

ex :

Un dirigeant X base son action politique sur les propos d'un academicien A, lequel avait tiré son inspiration d'un autre homme politique P que X déteste

On imagine le dialogue X – A lorsque le premier apprend où le second a puisé ses sources

malentendu de 1er ordre

mais si A etait manipulé , alors ou bien il y a malentendu d'ordre 2

ou bien il n'y a plus malentendu mais machination ou complot organisé

 

ex 2 : les malentendus sont souvent des sous-entendus

« dans une discussion entre 1 collectiviste ( C ) et 1 individualiste (I) ce dernier a un mot malheureux : «  la collectivité n'est pas importante ...

  • « comment explose C ? mais alors qu'est-ce qui est important , votre petite personne peut-être ?... avouez que vous avez des difficultés à voir plus haut cher I ...

    Si I est un caractériel le débat risque for de mal se terminer

mais s'il est sage il parviendra à désamorcer le pétard

  • mais voyons C , je voulais dire : pas importante dans ce contexte ;

j essayais précisément de montrer que ….

 

ex 3 generique : le malentendu s'accompagne d'un geste équivoque – je ne fais pas dans le dessin – ou bien d'un qui pro quo - «  il se prend pour qui ce type «  ce type est souvent un timide qui passe pour un arrogant parce que les gens ne voient que ce qu'elles ont envie de voir et que …

ou d'un autre malentendu : on aurait içi un battement : les 2 motions s'annulent ou s'ajoutent selon un rythme qui m'échappe …

...et que je n'essaierai même pas de rattraper

vu que j'ai un autre lièvre ...sur le feu

 

la lectrice que cette discussion a laissée sur sa faim

devrait revoir le § 383

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.Chap ...............................

 

COLLECTIVISME OU INDIVIDUALISME

 

Les mots traduisent des pensées , si on veut raisonner droit il faut donc éviter de tordre les mots . La lectrice pense peut-être que je cherche surtout à me distinguer , les lectrices pensent ce qu'elles veulent ,moi ; l'auteur je pense comme je crois 

le capital est necessaire (?) à toute entreprise , individuelle ou collective , on ne peut donc opposer le capitalisme au socialisme .Je suis peut-être obnubilé par cette idée de base sociale stabilisée , mais je ne vois que deux manières de construire une O.S.

En partant du « sommet » un chef décide de former une bande

Pourquoi ? Dieu seul le sait , mais on peut aussi demander à la nature

Il va donc laisser entière liberté à ses hommes , sous réserves bien sûr qu'ils ne tentent pas de le doubler .Moyennant quelques « ajustements » et quelques règlements de comptes ponctuels , le système peut parfaitement fonctionner sur plusieurs generations : c'est l'individualisme basé sur la seule loi incontestée de la nature : le fort ordonne , le faible exécute

Mais le temps et l'ingeniosité des humains peuvent bouleverser ces rapports

un sous chef malin peut faire tomber une brute honnête , le chef malin risque d'être trompé par une femme etc …

 

Le système opposé est évidemment le collectivisme : je précise tout de suite que je n'ai pas réussi à trouverune définition correcte de «  l'intérêt géneral « 

j'en ai donc déduit qu'il n'existait pas . . Comme tous les membres d'une collectivité ne peuvent pas siéger en permanence , on fait donc des mandats de décision et des délégations pour les realisations . Les décisions fondées sur un intérêt « plus ou moins » general seront ainsi appliquées avec »plus ou moins » d'efficacité , on a donc à ce stade 2 ( ou un multiple de 2 ) façons d'interpréter l'intérêt général

On peut épiloguer 107 ans sur les variantes des deux systèmes , dans un cas comme l'autre j'observe qu'on aboutit à un ensemble de lois qui incitent une partie de la société à modifier ses besoins et l'autre à modifier ses aptitudes

Ou inversement , comme dirait l'autre ,tout étant dans tout on finit par ne plus savoir qui sanctionner et qui récompenser

Et au nom de quel dieu , quel principe ; sur quel critères devrait on fonder un système de ( S-R )

Puisque la notion même de direction est invalidée par la rotatioin sociale

Du fait de la mobilité des relations – donc de la relativité des jugements -il est impossible d'établir une distinction absolue entre le ( B – M )

A moins qu'ils ne soient couplés, les principes aboutissent tous à des impasses

___________________________

calcul intégral ( ensemble des ai / bi ) et différentiel dai x dbij / A.B

COMPLEMENTARITE

__________________________

arrêtons nous un instant sur cette ( …) ?

 

INS. ART ERREURS ? / S - R /

 

_____________________________

 

Y-1

 

On peut balayer le 1 er point de cette discussion en utilisant cette incise sur les malentendus : d'une manière lapidaire on pourrait dire que puisque nous ne savons ni le début ni la fin de notre civilisation – notre société – nous ne pouvons établir aucune classification , aucune thematique qui ne soit pas provisoire .

C'est peut-être ainsi qu'étaient établies les premières conventions , mais faute d'avoir prévu une durée de validité pour les lois ,on a par la suite oublié de les supprimer

de même que les informations composant un système sont déterminées par ses ( entrée-sortie ) de même , les classifications ont besoin de modules , et qui dit module , dit premier et dernier terme

_______________________________

voiçi un ex  des interprétations sociales qui résultent d'un simple oubli , ou d'une action inachevée : Une dalle construite pour supporter une grue est oubliee apres un chantier . Que vont penser les génerations ou les civilisations futures ?= comparer avec les mystères des dolmens ou le megalithe du film « odyssee de l'espace

 

 

.....................

y-3

 

 

2- l'oscillation entre instinct et éducation

Ou entre nature et culture

est à la fois cause et conséquence de la complexité

A son tour la complexité engendre des problèmes

pour certaines categories sociales

qui sont aussi les solutions pour d'autres

la sagesse populaire en donne des preuves, ou des aperçus

ex : »le bonheur des uns fait le malheur des autres

souvent les proverbes et dictons n'expriment qu'une moitié de la réalité

Puisque la collectivité est toujours divisée en 2 groupes

ou « n. fois 2 «  groupes ,pourquoi les imitateurs sont ils légion ?

Explication : à cause des alternances signalées au début de cette discussion

ces groupes ne sont pas figés : suivant l'ampleur des vagues sociales le terme moitié regroupe toutes les répartitions comprises entre ( zéro et un )

d'où les divisions en 20/80...50/50...80/20

lesquelles retracent l'évolution d'une mode ou d'une solution donnée

 

 

 

 

***

Y 2...3

 

rem : add erreur de raisonnement ( systèmes )

blog dom

_____________________________________

 

N°.750.814.850..914. LE MIMETISME

 

Les … indiquent que ce § a été traité auparavant sous un autre N°

l'ouvrage «  problèmes d'organisation sociale «  ( P.O.S en abrégé ou encore

 

S/812 ) en recense 1001

 

Comme tous les principes -ou problèmes d'O.S.

Le mimetisme est cause de gains et de pertes d'énergie

la loi de conservation de l'énergie vaut -elle aussi pour les effets psycho-sociaux ?

Je tenterai de répondre à cette question en temps utile

 

du côté des pertes : les bouchons et ls files d'attente ( pertes de temps ,et sans doute d'argent ...)

je ne pense plus – comme j'ai dù l'écrire par le passé

que la S.M.C devrait s'affranchir complètement de la dictature de l'argent

mais réduire son emprise sur les rapports entre couples

serait certainement bénéfique

 

le mimétisme provoque à l'inverse des gains d'échelle dans la réalisaation de projets : les « grands «  travaux ou entreprises seraient probablement plus difficile sans émulations

je fais l'hypothèse que le solde ( gains – pertes ) est négatif

 

j'ose éspérer que cette hypothèse est vérifiée

car je n'ai pas les éléments pour mesurer ce solde (G – P)

si tel est le cas l'expression «  small is beautiful « 

est un argument à ajouter au dossier d'une politique anti-imitations

laquelle ne peut être que favorable à la création

qu'elle soit le fait d' I ( S ) ou de couples

 

Un des principes fondateurs de la S.M.C serait donc la multiplication es centres de création , et par suite la prolifération de cellules sociales sociales actives – on peut parler comme en cytologie de mitose cellulaire

par opposition à l'absorption de petites cellules par les grands ensembles

 

 

Y- 4

 

N°...731 CLASSIFICATIONS

 

Je dirais que c'est le problème le plus important

pour un responsable de l'organisation sociale

Mais ayant déjà contesté cette notion d'importance

le moins que je doive faire içi est d'éviter une incohérence

je dirais alors : c'est le premier principe

non pas parcequ'il est plus important

mais parcequ'il faut bien commencer quelque part

 

Au reste la satisfaction des besoins

qui est je le rappelle , l'objet central de cette discussion

est certainement antérieure à toute typologie des dits besoins

et accessoirement à une répartition arbitraire des tâches

laquelle répartition a dù être faite à coups de haches ou de pierres...

  • n'ayant pas de temoignages directs de ces débats

  • je ne puis que hasarder içi des conjectures

...donc , forcément en l'absence de femmes

 

J'ai donc , incidemment la réponse à l'une des questions posées

en prémices, et dans le corps de la discussion :

«  pourquoi les tâches « inférieures « 

constituent – elles le lot quotidien des femmes ? « 

Et dire que je me fatiguais les méninges

à rechercher un ou des fondements à l'organisation de nos sociétés dites modernes

Nous vivons en fait sur un héritage millénaire

 

***

 

Les choses se compliquent lorsque l'habitude

transforme en instinct , ou comme dit le proverbe

en « seconde nature «  les gestes du quotidien

de la femme ou de l'homme

Comment dans ces conditions , la contestation féministe

pourrait-elle être crédible ?

En d'autres termes si les femmes se sont spécialisées dans certaines tâches e

Il est inutile d'en faire l'inventaire içi

les lectrices curieuses pourraient les retrouver

sous le rubriques « elevage-éducation-maintenance ... »

dans l'un des tableaux de répartition des tâches

de l' ouvrage cité ( P.O.S )

 

____________________________________________

 

Il semble que le raisonnement précédent soit bancal

reprenons pas à pas le cheminement initial

des sociétés «  primitives « 

le chef , àl'aide de 2 outils : ses muscles et la comparaison

attribue telle tâche à tel ou telle

même sans avoir assisté à la scène

je peux supposer qu'il existait des « contre-pouvoirs »

en la personne des prêtres , sorciers

ou même des femmes du chef

 

Finalement il vaut mieux renoncer à toute logique içi

et dire simplement : j'ignore si la répartition actuelle des tâches

découle d'une disposition naturelle ou d'une décision divine

d'une farce diabolique ou d'une ( stupidité-intelligence) humaines

le débat reste donc ouvert à l'instar des querelles célèbres

entre partisans des ( inné- acquis ) , ( fonctions-organes) …

 

 

N°.001 Pourquoi diable associer dieu au jeu ?

___________________________________

Qui fait l'ange fait le démon – et non la bête -

Le pari pascalien n'est donc pas un vrai pari

puisqu'il est truqué par son auteur

 

 

Mais alors qu'est-ce qu'un vrai pari ?

La réponse à cette question nous ramène

à l'opposition entre ( rire – violence )

qui se trouve elle-même associée

à la série ( peur-violence ) , ( peur- plaisir )......(violence – plaisir )

Le phénomène de déraillement déjà décrit ( § …...)

nous permet de nous dispenser de la logique des ( O _ I )

ce qui provoque parfois des malentendus

Il est parfois rageant de penser qu'il existe des calculateurs

utilisés pour calculer des occurrences de langage dans la bible

lorsqu'on pourrait les assigner à des tâches beaucoup plus » importantes « 

Seulement voilà le hic qui revient comme un hoquet

qu'est-ce qui est vraiment important

Ce qui est sûr c'est que ni dieu ni son opposé

le diable , ou la Nature ?

N'incluent dans leurs programmes le « hiatus »

soit la faille dans la suite logique des ( O- I ) d'une part

et celle des accouplements de l'autre

cette dernière suite ayany débuté

comme je l'ai supposé d'ailleurs par le couple (Ombre-Lumière)

_____________________________u_____________

 

 

Quel est donc le nom ce fleuve qu'on associe à César ?

On dit franchir le ».... » ^pour exprimer l'idée

qu'il suffit quelquefois d'un petit geste

pour sauver une grande situation

__________________________________________

 

ANARCHISME OU INDIVIDUALISME ?

 

_______________________________

 

N°...383 .MALENTENDUS ET MALENTENDANTS

dois-je rapeler les conclusons du § 721 ?

Non : les discusions surles P.O.S sont menées de manière indépêndante

mêmesi la dépendance des principes et des problèmes

est un autre principe “ directeur” de ces discussions

N'allons pas nous enliser dans ces querelles de préseance

comme dans ces débats “ officiels “ où on passe plus de temps

à balayer sous le tapis des préliminaires

qu' à nettoyer la merde qui menace de recouvrir tout le débat

Le plus grave des malentrendus reside en fait dans les différences

de niveau de discussion , et plus généralement

dans l'indétermination des rapports entr'individus

“ quel jeu joues tu donc “

est une expression révélatrice sur ce point

Dans un dialogue qui ressemble à une expérience optique

2mitoirs parallèles par ex;

On ne sait jamais à quel jeu on joue

ni même quelles en sont les règles

Dansces conditions je dirais par gout de la provocation

- nous nous comprenons n'est-ce pas chère lectrice ?

Que le “choc” dans les relations sociales

n'est point dans les malentendus . mais ..dans la communion

le choc n'est pas dans l'affrontement , la fission

mais bel et bien dans l'dentification ,la fusion

N'est-ce pas la preuve que tout peut se retrouner

dans la nature des êtres vivants ?

 

 

ET pour montrer l'impportance que j'accorde a ..

ce débat autour d'un débat , je vais

  • une fois n'est pas dans mes coutumes

prendre le chemin des écoliers paresseux

Comment arrive -t-on à conclure des débats

alors que l'humanité n'est jamais arrivée nulle part

bien qu'elle ait inventé quantité de termes

pour prouver le contraire :

fins et moyens , absolu et relatif

alors que personne à m connaissance

n'a pu survivre à sa fin , que nous n'avons jamais quitté

quoiqu'en ait pu dire maitre Einstein

  • Il fallait bien que je cite ce paragon d'intelligence

    • un homme dont les savants se disputent le pribvilège

    de disséquer le cerveau

    après tout ce que je viens de dire sur lescomparaisons …

….Seigneur !

Nous n'avaos donc jamais , disais-je quitté la relativité

je ne parle bien sûr ,que de la relativité sociale

Et si de temps à autre un génie se réveille

et réveille toute la communauté

en redécouvrant ce qu'elle avait recouvert

c'est bien la preuve que nous ne savons jamais

à quel niveau se situent nos “vérités “

 

 

Suposons que toute l'histoire des êtres vivants

soit résumée dans un débat - hypothèse grandiose

un peu plus grande quela tour Eiffel

mais peut-être moins que les dernbières tours à Shanghai

Tout le monde , je pense a pu assister à ces débats

où les interlocuteurs se transformaient en moulins

et les paroles tournaient , tournaient …

l'animateur , lui se fout complètement de la conclusion

tout ce qui l'intéresse – ai-je dit qu'on était a la radio- télé ... ?

c'est la mesure d'audience , qui va le propulser sur le poste de …

On peut reconnaitre de gauche à droire

le comique de service , qui n'est là que pour placer ses bonts mots

l'homme-femme de ménage qui n'aime pas les scènes de même nom

et s'emploie donc à mettre tout le monde d'accord

l'huissier , qui replace sans cesse le débat en ouvrant

et en refermant aussitôt les horizons

Je passe rapidement , car la lectrice a bien compris

que j'essaie de résumer sur un groupe

toutes les tares et étincelles du génie humain

tâche surhumaine , bien sûr , mais elle a bien vu

que je ne recule devant rien , mais que je n'avance pas non plus

je passe donc sur le (fou-sxage) qui referme ses gros yeux

pour mieux les ouvrir le moment venu

l'idiot ( utile-nuisible ) qui n 'arrive pas à choisir son camp

le vrai débattant ,qui s'avoue içi battu

et qui faute de mieux ..a piqué son horloge à l'animateur

et se transforme en pointeur assermenté

…...

Ai-je montré sur cet ex. qu'un débat peut tourner

indéfiniment su les préambules sans jamais aboutir ?

Peut-être pas ...je t'avais bien dit lectrice que les exemples

ne faisaient jamais que désorienter les discussions

 

Prenons les choses autrement

On n'est plus içi dans une table ronde

ou les sujets peuvent tourner , tourner

autant que les objets de discussion

nous assistons à une conférence

avec un seul orateur , mais un peu maniaque , ou fantasque

Il commence par une remarque pour “détendre l'atmosphère”

dit-il , une remarque sur la température le degré d'hygromùétrie

ce qui le branche aussitot sur ...les querelles

entre partisans du réchauffement et adversaires

Au passage il étudie sans en avoir l'air son auditoire

et constate in petto qu'il est aussi composite que le texte qu'il avait préparé

et dont il a déjà oublié les premières phrases

ne ferait-il pas mieux de parler des différences de classes

entre les membres de l'assistance …

…....

Si la lectrice n'a toujourspas compris où je voulais ...arriver

je lui conseille de trouver elle-même des ex.

pour illustrer cette ( idée – realité ) toute simple :

pour exposer un (sujet-objet ) à la lumière

– ou à un auditoire éclairé ou non

il est necessaire et suffisant de rejeter dans l'ombre

le ( sujet -objet - opposé

 

 

 

Conclusion du §.......

l'alternative à la folie ne peut être que dans la violence

ou – ce qui est une autre (I)

à la destruction

Ainsi la discussion se referme sur la peur

comme étant identifiéé à la sagesse

d'où l'impasse -ou le paradoxe selon les situations

c'est l'introduction d'un raisonnement à la iimite

  • donc l'hypothèse de series illimitées

  • qui fausse notre logique de couples

la quelle logique lorsqu'elle s'aplique à la réalité

provoque soit le rire , soit la violence ( V – R )

On retrouve par une simple coïncidence des intitiales

les termes du couple ( vérité – réalité ) déja discuté

N°.....§

 

vérité = notion d 'échelle ( ex: revirement quantique

  • droite vue de l'espace = arc de cercle )

  •  

***

 

Que dire sur les prétendues inegalités ?

ces termes « grands » ou « petits » sont tout nouveaux

pour nous puisque nous ne connaissons encore aucun système de classification

mais là encore ,on va faire comme si …

le “grand” principe étant que l'égalité générale – appelée aussi équilibre , s'appuie necessairement sur des inégalités partielles .

 

N°.....inégalité ou iniquité , justice de coeur ou de raison ?

 

............

 

Peut-on parler de juste prix ?

Je ne crois pas , c'est une invention de marchands

a preuve : ces remarques un peu faibles , qui parsement les manuels d'économie

du genre : combien donnerez vous pour une bouteille d'eau

dans un désert ?

Et pour une boite d'allumettes dans la banquise ?

Peut-on vraiment fonder une science sur pareilles remarques ?

Si je parle de science c'est parce que nombre d'économistes insisent

pour faire admettre leur discipline dans ce cenacle

ou cette secte , car la culture scientifique n'attire plus les jeunes

aux dires des media et des institus de sondage

Je ne cherche pas querelle aux économistes :

nombre d'entre ceux que j'ai connus , étaient très distingués

l'expression faisait flores à une certaine époque

 

mais cette insistance un peu stupide me laisse perplexe

j'ai moi-même été victime de cette stupidité

lorsque je voulais que le projet de S.M.C soit pris au “sérieux”

au diable le sérieux “ me suis-je dit

ce qu'il faudrait à la novelle société, c'est le rire

Et la violence , et l'émotion et le rêve et le sexe et le jeu …

...et de loin en loin le sérieux

Soyons donc “sérieux” un bref instant

Comment parler de “science” à propos d'ne discipline

qui n'a même pas défini son objet

Si j'en crois l'étymologie , l'économiste se propose d'organiser la collectivités

J'étais donc moi-même comme M. Jourdain sur ce point

Une collectivité a des besoins avant toutte chose

et aussi des capacités à satisfaire ces besoins

Quelqu'une a -telle jamais vu dans un manuel d'économie

une typologie même rudimentraire des séries déjà décrites içi

  • les ( Ai – Bi ) pour désigner le couple ( aptitudes-besoins )

  • 2 termes qui s'opposent et se complètent

à l'image des 2 faces d'une pièce de monnaie

 

Encore une invention d'économiste ?

Non , je ne crois pas , ou alors il ferait mieux d'être mort

car il aurait à répondre de millions de victimes

et de billions de fortunes et de bonheurs

Eh bien messieurs les ( économistes -distingués )

vous avez pas mal de pains sur la planche …

...à billets ?

 

Autant pour la minute de sérieux

 

 

 

 

 

 

***

Y- 5

 

On ne peut pas parler de justice – ou de justesse des prix

lorsqu'un haut revenu peut acheter 3 articles pour le prix de 2

ou même 1000 choses et personnes

là où le pauvre bougre ….

Ironiquement ce sont les pauvres qui ne pensent qu'au fric

lorsqu'il est questions d'inégalités ou d'injustices

Alors qu'il existe des richesses bien plus ...enrichissantes

conclusion : Il vaut mieux éviter de parler de justice

ou de justesse sociale , lorsque les principaux concernés

font tout pour les éviter

 

 

 

..Chap IV

 

 

LA S.M.C avantages / inconvenients

 

Je ne chercherai pas davantage içi à classer les ( A- I )

par taille , poids ,pertinence ….ou tout autre critères

Nous considérant d'ores et déjà dans la S.M.C

le moins que l'on puisse faire serait d'en adopter la philosophie

 

les nostalgiques du “progrès” pourraient ressentir quelques appréhension

à s'habituer à une collectivité qui ne leur offre aucune perspective

Ou bien ces lectrices ont mal lu les pages précédentes

ou bien l'idée de “progrès “ est si bien installée dans leurs veines

qu'il leur faudrait un lavage de sang pour entrer dans ce nouveau royaume

Ce qui ne devrait pas me priver de rappeler une dernière ( ? ) fois

que dans la société sans choix – puisqu'elle est toujours dirigée

tout ce qui est gagné par un individu ou une partie de la collectivité

est necessairement perdu par les autres

Et il n'existe aucune dérogation possible à cette règle

 

les ex. restent à trouver par soi-même

 

Je cite donc pêle-mêle quelques ( A- I )

du nouveau système qui n'a rien d'un système

puisqu'il prone l'anarchie

qualifiée; puisque ce terme fait encore peur :

une anarchie dans une collection d'individus responsible

c'est tout simplement le gouvernement de soi par soi

voiçi donc résolu l'éternel casse-tête des limites

ou s'arrête ma liberté et où commence celle du voisin

 

 

A1 : un avantage non négligeable de la S.M.C :

la fin des doubles peines et salaires ( voir § N°......( S - R)

Si un individu a été crée pour réparer des vessies ou des lanternes

Il le fera avec ou sans salaire , puisqu'il ne peut pas faire autrement

Inversement si une femme a été créee pour semer la zizanie

chercher à l'enfermer ne règlerait en rien son problème

pourquoi ajouter une sanction à une autre

En résumé la Nature a déjà prévu des sanctions ( positives ou négatives)

dans sa répartition judicieuse ( ? ) des aptitudes et dons

en rajouter d'autres ne fait que compliquer inutilement l'épure

I1 : le pendant de A1

Comment voulez vous que les gens travaillent

j'entends : “ exécutent des tâches “ pénibles – répétitives -etc...

s'ils – ou elles – ne sont pas payées

Je réponds à cette critique de deux façons :

IL faut relire attentivement le § consacré aux tâches ménagères

Et pendant qu'on y est , pourquoi pas toute la discussion

En second lieu a-t- jamais payé une femme lorsqu'elle faisait des enfants ?

C-a-d :lorsqu'elle en fait plus que le quota de 2 suffisant pour la reproduction

Parcequ'on a estimé – peut-être – que sa satisfaction “naturelle”

était suffisante ?

Je note au passage qu'on aurait pu aussi appliquer cette sagesse

à tous ceux qui font un métier “naturel”

Si tous les H(F) doués de raison

Et si toutes les F(H) et aussi les ( F-H) douées de coeur

se souciaient seulement d'être utile- ou nuisible- à la collectivités

sans chercher à corriger le comportement de l'autre

la societe pourrait fonctionner de manière un peu moins chaotique

Le couple ( raison-coeur) est une donnée naturelle

qui aurait pu constituer une base sociale stable

mais les êtres humains qui se sont cru plus malins que la nature

lui ont préféré des concepts fumeux d'utilité , liberté , égalité ...

 

A2 : En parlant de liberté précisément

 

 

X-Y 1. 2

 

LA LIBERTE

 

Voyons ce que disent les principes d'organisation Sociale sur ce point :

 

N°.....LIBERTE / CONTRAINTE

 

la liberté , lorsque ce terme n'est suivi d'aucun attribut ne veut rien dire

Parlez moi e la liberté de manger ou respirer

de parler , courir , dormir ...ou mourir

là je vous suis , mais de près ou loin

mais la liberté “en général “ ?

La S.M.C va donner – ai-je dit - aux gens la liberté de choix

mais que faire lorsqu'elles ne peuvent pas

ou ne veulent pas choisir ?

Qu'à cela ne tienne !

Il y a suffisamment d'acharnés au boulot

pour qu'une collectivié se permette le luxe

de nourrir des gens à ne rien faire

Et celles et ceux qui – parmi les work-oholics” - se plaignent

n'ont qu'à essayer d'en faire autant !

  • remarque anecdotique de style : l'équivalent fraçais

  • du terme anglais que je veins de citer est : drogués par le travail

 

..........

_____________________________________

 

On peut voir si on a bien suivi le raisonnement qui précède

que la liberte dont le parle à propos de la société à choix multiple

n'a rien à voir avec le même terme inscrit noir sur blanc

dans les constitutions des pseudo-démocraties

mais nos semblales n'en sont pas à une incohérence près

ça ne coute rien , n'est-ce-pas de scribouiller des romans “populaires”

qu'on intitule “code civil “ ou “statuts “ ...

et d'aller ensuite vaquer à ses occupations “naturelles “

en faisant comme sices romans allaient

se traduire spontanément dans la realité ²²²

 

Quels sont les inconvenients liés à la liberté:

l'irresponsabilité est bien évidemment la première cause de rupture des liens de société

Il convient de remarquer içi l'ambiguité de la politique :

on ne sait jamais si les autorités considèrent les citoyens comme des êtres responsables

ou irresponsables , c'est une autre façon d'aborder le “système” des ( S-R)

Mais c'est aussi le dilemne pour un individu : dois-je m'efforcer de corriger mes défauts ou bien d'améliorer mes qualités

Les automobilistes ont ainsi entière liberté de circuler

mais progressivement le ministère de tutelle introduit des restrictions à cette liberté

Idem pour les opérations bancaires avec la crise de ces dernières années

Le fait que la loi traite la “masse” des délinquants , fraudeurs , hors la loi …comme un bloc ne simplifie pas la gestion quotidienne des risques

Il est clair que lechangement de régime social ne vfa ^pas faire disparaitre

cette ambiguité , ni l'opposition ( responsabilité – irresponsabilités )

De cepoint de vue la critique précédente manque de fair play . Dans la nouvelle société l'ambiguité est affichée d'emblée , puisqu'on s'appuie sur la responsabilité colective pour “sublimer “ l'irresponsabilité individuelle

ex: dans une cellule un pyromane détruit la forêt avoisinant le village , les citoyens qui n'ont pas été vigilants seront sanctionnés de manière naturelle : ils seront privés de bois de chauffage l'hiver suivant . On voit ainsi la relativité des définitions des vertus et vices : la délation , considérée comme

l'horreur suprême lorsqu'elle était pratiquée par les régimes soviétique ou en allemagne de l 'est devkient une vertu citoyenne dès lors qu'elle est admise sans discussion par les

memebres de la collectivité

 

Il faut bien entendu prendre garde à ne jamais dérailler dansd le maiuvais sens du terme

voir § N°........

Il faut certes une bonne dose d'imagination pour trouverv les parades aux velleités maléfiques ou simplement inconscientes ( du genre Sancho Pança ) et en tout état de cause si la collectivité refute une sanction auto-entretenue ,l'administrateur ponctuel devrait s'incliner .

Le “principe “ de double sanction est ainsi écarté ,et le risque que l'ensemble des membres d'une collectivité paient pour les abus de certains , est définitivement écarté

A3

je rappelle que je discute içi les ( A – I ) de la S.M.C

par comparaison à la société traditionnelle

 

 

X – Y 4

 

LE PARTAGE

Voilà le maitre-mot des societes modernes

et de notre societe française en particulier

ce ne sont certes pas les vieux grigous

les yeux rivés sur leur profit , qui auraient eu cette idée

Bénis soient les jeunes qui nous préparent la societé libérée

 

Une societe libre et donc sans volonté

Car il n'est de volonté que dans les directions

et dans une societe libre – un ideal il va sans dire

il n'est nul besoin de diriger ou d'être dirigé

puisque chaque individu suit ses inclinations

la société idéale n'est certainement pas une société sans classes

On ne compare pas des êtres vivants , donc mobiles

avec des échelles de valeurs fixes

c'est une injure à la fois au bon sens et à la logique

demandez donc aux enfants s'ils pensent à être égaux

on ne mélange pas des proprietés dynamiques

avec des jugements statiques sur des êtres vivants ( donc mouvants )

Un aigle peut-il être l'égal d'un chameau ?

La faune humaine comporte autant d'espèces

que son equivalent animal

Une societe libre enfin – je l'appelle aussi S.M.C (*)

n'est pas non plus un monde inegalitaire

c'est une collection d'I(S) incomparables - et non comparables

Et pour couper court aux critiques des faux critiques

ceux et celles qui disent non avant même de comprendre

ceux qui voient le mal – ou le bien- partout

mais séparément , jamais ensemble

dans des combinaisons naturelles

qui nous échapperont toujours par leur subtilité

parce nous ne voyons pas toujours les 2 aspects des choses

parce que derriere chaque idée mise en lumière

se cache une ombre – précisément parcequ'elle est sombre

Somme nous seulement convaincus

du lien intangible entre l'une et l'autre ?

Alors nous devrions éviter de parler comme d'habitude

« de la discussion jaillit la lumière

disent ceux que la lumière aveugle

ou encore : les gens heureuses vivent dans la lumière ...etc...

Donc l'argument de ceux qui ne se méfient pas

des idees lumineuses parcequ'ils ont trop souvent

dirigé leur suspicion sur les idees sombres

( «  mais si vous laissez les gens libres de faire ce qui leur plait ..nia nia

 

Ce n'est pas moi qui laisse les gens …

ce sont les I(S) qui reprennent enfin le contrôle d'elles-mêmes

et si les individus se dirigent en vertu

par ex. d'un guide intérieur propre

ils deviennent des « vecteurs propres »

diraient les mathematiciens

Nous autres , simples beotiens , nous dirions

qu'ils n'éprouvent plus nul besoin de dominer

ou de se laisser dominer par conséquent

Je ne suis pas encore persuadé que notre nature

nous ait condamné à nous détruire

ou alors je ne sais encore rien d'Elle

qu'elle m'ait jamais permis d'en voir

Le pauvre JJ. Rousseau n'avait rien compris lui non plus

paix à ton compagnon d'infortune

l'avantage que j'ai sur lui

c'est d'avoir médité sur ses meditations

J'ai donc pris soin de préciser : l'humanité tend vers la liberté

Il est donc possible que la même complexité

qui pourrait nous éloigner des affres de l'abime

nous empêcherait également

de trop nous rapprocher des cîmes de lumière

Auquel cas tout ce discours n'a pas de sens -

un sens direct pour le coup – non alternatif

Et s'il n'en restait qu'un disait un autre « grand »

peut-être était-il lui aussi plus grand que nature

Je ne suis pas tout a fait persuadé

que l' humanité retrouverait tout en bloc

l'innocence qu'on dit perdue dans tel jardin

dont je n'ai que le souvenir de pierre

Tant il est vrai qu'une longue et douloureuse pratique

de la contradiction permanente

ne m'a laissé que des désillusions

Mais alors pourquoi écris tu : va me demander ma femme

Que voulez vous répondre à ça ?

Je ne fais moi aussi , que suivre ma voie naturelle

 

***

Existe-t-il des inconvénients du partage ?

Certainement – si l'on a assimilé les principes du L.C.

Mais je n'arrive pas à les formuler clairement

Ce qui soulève le grave problème suivant :

Comment savoir si un système social va fonctionner

si l'on n'est pas capable de recenser TOUS ses avantages ( et inconvénients ) ?

Et cette question pourrait bien s'étendre à TOUT système

je ne vois aucun moyen de se tirer d'affaire , sauf à reprendre dans son intégralité la discussion du § …......

ERREURS / S - R /

UNE SOLUTION QCQUE A TOUJOURS AUTANT D AV. QUE D INC.

==> PROGRES NUL

 

****

 

 

Victime de cette même ( stupidité-intelligence )

Je n'ai pas pu m'empêcher de semer içi et là quelques principes directeurs

d'une société dont le but ultime est précisément l'anti-direction

Il est clair que j'avais cédé à un argument “ad

hominem”

autrement dit ; je n'étrais pas moi-même sûr de ce projet

Il me fallait donc l'entourer de garantie de “sérieux”

ce qui donne ainsi de l'etoffe et des formes à un bla-bla superflu

Maintenant lectrice réponds franchement aux questions suivantes:

1-A-t-on jamais vu un lien entre l'épaisseur d'un contrat

et le nombre de litiges qu'il prétend éviter ?

 

2- A-t-on jamais vu une loi diminuer le taux de criminalité dans une collectivité ?

 

A la première question je réponds que c'est précisément le nombre croissant de pages des contrats qui stimule les intentions malignes des fraudeurs

Telle est la “complexité” des natures humaines , comprenne qui pourra

 

question 2 : si l'accumulation des lois n'a guère eu d'effets sur la délinquance

pourquoi l'absence de lois en aurait elle sur la bienfaisance

( pénurie de termes pour désigner l'opposé de la délinquance! )

Partant de ces deux considérations j'ai donc arrêté de “justifier “ la S.M.C

par l'accumulation de principes et de règles préventives

Si la collectivité est constituée d'individus raisonnables

Il n'y a pas a redouter un échec de la société à choix multiples

Je rectifie aussitôt : si les individus sont raisonnables ( ou courageux )

-voilà un ex. Pris sur le vif de la difficulté de voir les deux côtés des choses

-pêché originel ou tare congenitale ?.... allez savoir !

Courageux vient (etym.) de coeur

donc la nouvelle base sociale serait :

la raison courageuse ET le coeur raisonnable

Le reste à la grâce de dieu , nommé D(N)

et la disgrace de “qui vous savez ; nommé D'(N)

 

-----------------------------------------------------------

Les principes et problèmes qui engendrent des

 

situations ambigues : réponses en oui ET non

 

doit on dire la vérité à un malade

un chef a-t-il le droit de changer d'attitude ( ou de politique

a-ton le droit de mentir aux être “inférieurs” pour leur bien

comment peut -on définir ce qui est important

lorsque la relativité devient le critère absolu

i-e : le +important

Et il existe quantité d'autres ex.

À l'appui des affirmations précédentes

 

ce qui m'autorise à revenir aussi sur

cet”absolu” qu'on relie a tort Et a raison à la réalité

ou ces problemes de sexe qu'on juge aussi bien futiles

-ou très graves selon le contexte

Peut-on étendre cette ambiguité à TOUS les couples

oui certes , puisque les couples ne font qu'exprimer la complexité

mais est-on certain que les couples

décrivent TOUTES les situations ?

là l'auteur est piégé par sa logique

Dans l'un des § consacrés aux malentendus

 

j'explique pourquoi du fait de l'étendue

de “ l'expérience humaine “

il est presque impossible de remonter

d'une situation particulière au principe qui l'a engendrée

 

De la même façon les branches des mathématiques

se multipliant sans limites assignées par avance

la logique de la topologie pourrait un jour

se révéler ambigüe relativement

aux résultat de l'algèbre matricielle ou la trigonométrie

  • j'ai pris 1 ex. “gratuit”

  • ne connaissant qu'imparfaitement ces 2/3 domaines

 

mais içi la connaissance importe moins que la reflexion

Il est fatal que les malentendus apparaissent

dans tout langage quellesquesoient d'ailleurs ses propriétés

 

***

 

On peut avoir une “intuition” de ce qui précède

si l'on a constaté ce fait d'expérience

Prop 1: certaines choses /phénomènes/idees

sont susceptibles de plusieurs interprétations

Prop 2 : ou bien : la même affirmation peut être comprise de

2 manières ( au moins ) [*]

 

Un disciple réussit parfois à “rejoindre”

les idées du maitre , sans avoir emprunté

les mêmes détours, les mêmes voies

ou bien encore les mêmes “voies tortueuses “

simple corollaire (– ombre ) de la prop 1

 

d'ou la conclusion du L.C - voir § …..

une façon d'éviter les malkentendus ou icohérnces

mais non les contradistions

serit d'accompagner chaque prop. de lumière

par son équivalent d'ombre

.............

donc toutes les fois que je formule un jugement

sur un tiers je dois m 'assurer que :

1- du nombre de couples et termes impliqués

içi : le couple ( M – R ) est associé à ( O – L )

on doit donc avoir un minimum de 2 propositions

et 4 si l'on veut être puriste

1-2 le jugement est-il éclairé ou non ( ombre-lumière )

3-4 l'application du jugement (M) à la réalité ®

est elle sensée (L) ou confuse ( O )

Et pourtant on a fait l'hypothèse que la R des choses

et des humains était confondues

 

 

 

limites absolues :fatigue et ennui

 

 

revenons aux solutions dites “ pratiques “

 

réponse du logicien aux réformateurs

et pourquoi cherchez vos donc à “éliminer la violence …

 

 

edt pourquoi ceci , pourquoi celà ….

 

Et pourquoi je ne m'arrête pas moi, de débiter

toutes ces sornettes – ou ces avis judicieux -

sur une societe dont je ne me soucie guère ?

Vu que je m'en suis abstait

Parceque je ne peux pas faire autreement

que m'occuper des preoblèmes “g”n”raux”

c-a-d de choses qui n'intéressent peronne a&pparemmant

 

***

LES GENERATIONS: P.O.S N°....

 

Encore une opposition irréductible remise au gout du jour

- ou à l'air du temps - jeunes et Vieux : ( J - V )

 

1-1

 

 les jeunes ont des revendications et des questions - ou des remises en question:

partage , transparence , respect du bien commun et de la Nature , moralisation des codes politiques ,gratuité envahissante ,refus de la dictature monetraire et financiere , non respect de la propriete individuelle ...

les vieux n'ont plus de reponses , ni même de questions - du moins pas en occident ou à ma connaissance

A quoi pourrait s'identifier le couple ( J-V) ?

a l'argent – bonheur ?.....beauté – laideur ..ou blancheur -noirceur ?



X – Y 5/6



 N°..682...LA PROPRIETE

1-2

Qui pourrait encore défendre la propriété  ? - et qui se souvient du message de Proudhon :

un des plus pertinents qui soient :  une societe ne peut etre assise que sur une base complexe : c-a-d  deux principes - au moins - opposés et complementaires

en l'occurence : moduler le principe de propriété inviolable ,  sur la taille - et l'usage récurrent - des biens - ou "comodities "

moraliser les moeurs politiques : soit ! mais y aurait-il une morale fondatrice du monde

que ce monde soit  l'oeuvre de Dieu ou de la Nature ; ou de leur relation D(N)

L'interpretation "fabuleuse " de la Genese inclut une revelation et une omission

pour que le couple ( adam-eve) soit exclu du rêve il faudrait admettre qu'il y fut admis ,au prealable

Et pourquoi et par qui ?

 

1-3

Quel est la nature du "contrat" passé entre dieu et le diable - sur le dos des humains

Du seul point de vue de logique sociale le couple ( ombre-lumiere ) n'est pas garant de la stabilité

On a alors le choix entre le Cycle - qui est aussi un couple en tant que fonction secondaire - ou circulaire

ou bien le couple sexuel - ou humain

 

2-1

 

Si l'oscillation auto-entretenue entre l'Ombre et la Lumière  originelles est l'un des principes fondamentaux - dirait-on aussi fondateurs de l'évolution naturelle

alors il faudrait admettre que la même logique couvre les projections infinies des oppositions telles que: 

( B - M ) , ( L- R ) , ( C - I ) , A - N ) .....(  p -  o ) ....

 

resp : bien - mal ,  liberté - responsabilité , collection - individu ,art - necessité et...  pessimisme-optimisme

 

RESTE QU ON NE SAURA JAMAIS SI :

L 'amoralité du couple ( diable - dieu ) est une constante naturelle ou une évolution "reflechie

en particulier - et plus en rapport avec le titre de cet article -

la vertu regeneratrice  des jeunesses prodigues d'une part   et  le conservatisme

vicieux des  vieux grigous  d'autre part ;  devraient etre debarrassés de tout contenu moral

penser "collectif " ou partager sans s'approprier

ne saurait en tout état de cause  affecter qu'une moitié de la collectivité

car si  desir d'appropriation d'une part et  besoin de repartition d'autre part

sont des opposés exacts - autrement dit s'ils constituent un couple

modifier ou détruire ce couple pourrait mettre en péril l'équilibre social

 

A moins de réajuster l'ens. des projections infinies

 dont seuls quelques termes sont énumérés ci-dessus  (2-1

 

N°....richesse et pauvreté



problème déjà abordé , mais sous un angle différent

Si je devais croire à l'importance relative de tel principe/problème

je la mesurerais par le nombre de points de vue

permettant de les aborder – ou les traiter

mais je ne retire par un mot de ce que j'ai dit sur

l'insignificance ou insignifiance du concept « importance « 

 pas tel qu'il est utilisé dans le langage courant en tout cas

Ceci pour les préliminaiures !



Reprocher aux riches la misère et la cupidité des pauvres ?

Un raisonnement boiteux qui ne sert qu'à susciter des haines

Qui songerait à reprocher aux oiseaux la condition misérables

des êtres rampants ?

Dire que le plus sage d'entre les hommes

le prétendu «  fils de dieu «  aurait lui même succombé à cette tentation

« il sera plus facile à un chameau ...etc ...qu'à un riche ...etc

tout le monde a en mémoire ce passage du Testament

ce qui m'évite la corvée de le reciter dans son intégralité

Une drôle de façon de pratiquer la charité chrétienne en vérité !







***

C'est bien sur le plan purement logique que doivent s'affronter  

le désir de transparence totale  et l'opposition ( O - L )

en d'autres termes :   comment faire en sorte que  ce qui doit être caché

ne le soit  qu'en alternances collectivement définies ?

à l'image par ex.  des deux moitiés de la planète-terre

 

Autres problemes difficilement solubles:  définition d'une justice scientifique

sous contrainte de neutralité morale de la physique  - ou de l'organisation des collectivités -

 

Comment évaluer le bonheur individuel  dans l'hypothèse d'une mutualisation totale des risques

( l'amour - ou l'aptitude - du risque des uns étant le complément naturel du besoin de sécurité des autres )

 

 

 

 . ..........Chap V le marais des principes



J'espère que c'est moi qui ai eu cette pensée lumineuse :

Si l'on n'est jamais sûr de retrouver à chaque instant

 le lien entre un principe et le cas particulier qu'ikl a engendré

Il vaut meiux renoncer à appliquer les lois à des êtres vivants

lesquels ne sont eux-mêmes que des principes

incarnés sur des arrêts aleaoires

de l'évolution naturelle



i je l'ai emprunté à quelqu'un d'autre , tant pis pour lui

Pourquoi ai-je dit cela ?

Parceque je me suis aperçu que les lois butaient parfois

sur des « cas «  lesquels , montés en épingle par des « media »

forçaient les députés à voter une nouvelle loi

On est donc suspendu à une chaine (lois-cas-medioa-lois – cas -media

une chaine ininterrompue que l'on essaiue

pourtrant de rompre à chaque changement de gouvernement

Os se prendrait donc pour Sysiphe

Et on voudrait nous fair croire que la science suit un chemin vertueux

pas du tout ,les mathématiques avancent de la même façon

que le langage courant des humains ..ou de la Nature

On applqieu une loi à une classe d'objets

quo'n a pris soin de com^parer au préalable

la loi fonctionne jusqu'ai jour où un objet se rebiffe

il dit non je ne veux plus appartenir à cette classe

Et aussitôt on lui coud une autre loi à ses mesures

les quanticiens ont ils procédé autrement

en braquant un faisceau de particules sur d'autres

depuis le temps qu'ils traquent les particules improbables

Ils ont bien dù se rendre compte qu'ils pouvaient

non seulement les détruire mais aussi les créer

imitant ainsi le parcours éternel du cycle

Le temps n'est-il pas venu pour tous ces Sisyphe

de prendre des vacances ...aux frais de la S.M.C

àa coutera toujours mpoins cher que leurs joujoux

electromagnetiques , et pas trsè sympathiques

en ces temps de crise économiques

............. ;

partant de rien on n'arrive jamais à rien





_______________________________

dialogue en ntre un fanatique ( F)

et un hurluberlu ( H )



  • Vous dites que rien n'est important , mais vous etes prét à mourir pour une idee

  • et alors ?

  • Alors c'esr donc que cette idee est impoirtante non ?

  • Vous n'y etes pas , elle n'est pas plus impportante que ma vie

  • - alors c'est moi qui ne comprend pas

  • - c'est bien ce que j'ai dit , ma vie n'est pas plus importante que l'idee

  • que je defends

  • - et pourtant vous la risquez

  • - bon , ça va bien comme ça hein > ?











 

........suite

 

 

8______________________________ notes N.R

 

expliquer  contradictioin (  croissance et bonheur = equilibre dynamique

application à des etres mouvants des principes statiques / ou eco-statiques

CYCLE ET COMPLEXITE  : deux faces  ( realite - image )  ?

 

ordre des  relations  N(D ) et D ( N )

degré absolu des oppositions de couples /  equivalence ( O-L ) et  ( M- B ) 

les opératreurs du changement ( O = opposition , I = identification

 

extrait : S/812  P.O.S  les 1001  couples naturels





 N°....UN COUPLE PARFAIT / MEILLEUR ET PIRE

 

 M ; Aldus Huxley qui nous faisait ricaner nous autres

pauvres ados balourds ,qui nous prenions pour des genies

et M.J.J.Rousseau avec sa cloture , et sa nature

Désolés messieurs, l'avantage que j'ai sur vous

c'est d'avoir pu méditer sur vos méditations

et ma conclusion est que le monde et la nature ne sont pas meilleurs

Ils sont meilleurs ET pires

puisqu'il – et elle – sont les seuls ,que dieu nous ait permis de connaître



_________________________________________

Inserer lien :

<www.chaterton.wordpress.com>

 ________________________________________

 

 

***

N°...599.600 IMPORTANCE ET CLASSEMENT

 

Un recensement exhaustif des P.O.S est-il possible ?

Utile ,... souhaitable ? Pour qui , et pourquoi faire ?

Les humains n'en feront jamais qu'à leur putain de tête

Ce qui me ramène aux mêmes sombres pensées

et apitoiement sur soi

Qu'est-ce que ça peut te faire , que la société explose

ou qu'elle soit engloutie dans le marais de ses déchets

puisque tu prétends n'être pas plus concerné par le sort des humains

que ces derniers ne le sont pour ton sort

ou celui des abeilles et des papillons

Je n'ai pas envie de m'attarder …

j'admire seulement l'insouciance des arrogants-ignorants

qui croient savoir où ils vont et par quels chemins

que la vie doit être triste

quand elle se voit mener par les sentes rebattues

un guide de tourisme en guise de vade mecum

 

 

Grands hommes et petites gens

 

jecrois avoir déjà cité ces 2 ex. d'arguments Pro -

et aussi ad - hominem

 

1-le valet qui veut éviter au seigneur “être supérieur” s'il en fut

de se salir les mains

 

 

2- les pauvres qui poursuivaient les voleurs de pain

aux siècles derniers ;seraient aujourd'hui bien perplexes

si le magistrat relaxait ces mêmes voleurs

voir ex cité §....

 

je n'essaye pas içi de me faire plus intelligent

ou moins savant que je ne suis :

Ai-je bien changé ? et si oui ; dans quel sens

mais cette question est-elle plus, ou moins importante que

les propos déjà evoqués içi ?

That is the question “ dirait le poête

 

dans le doute je continue sur ma lancée :

 

la peur, le rire et la violence sont ils des amis

ou des ennemis de l'homme ( H ( F)

premier obstacle les 2 sexs n'ont pasla même approche

donc on retroune au principe directeur

5 M- R ) ne peut s'appliquer à ( H -F)

mais à H (F) ?

ou F (H ) suivant résultat du bras....sage bio-psychologique ?

............;à suivre

 

M.A.J 25/08/12

 

 

Je crois avoir déjà montré que les “systèmes” sociaux sont tous +/- identiques

Pour le cas des solutioins techniques la preuve est immédiate

de l'avis même des ingénieurs – pour ceux qui aiment les avis des “experts”

c'est l'argument éonomique qui dans la plupart es cas enlèvela décision

techniquement il est souvent très difficile de dire si une innovation est dans l'absolu une amélioration

 

N°...LIBERTE DES FOULES

 

 

 

Une foule peut applaudir un jour , lyncher le lendemain

avec les mêmes slogans et les mêmes mains

Elle n'est ni bonne ni mauvaise , la foule

elle a seulement perdu la bou...ssole ?

 

la liberté de choix est une supercherie dans un monde darwinien

c(a(d un monde subissant encore la loi de la jungle

Comme je le dis et répète , nous n'avons jamais abandonné cette loi

mais les pauvres sont tellement éblouis par les riches qu'ls avalent tout ce qu'ils leur racontent

Ainsi il existe unemanière radicale de faire cesser tous les discours pleurnichards sur l 'aggravation des inégalités ( dixit les “experts” de l 'OCDE entr'autres …)

Il suffirait de faire payer plous cher ceux qui achètent les biens en grande quantité

oui mais vous allez tuer le commerce

C'est encore un pauvre con qui vient de se plaindre

je te répète lectrice au cas où tu ne serais pas encore convaincue

ce sont les pauvres – non les riches – qui entretiennent à la fois le malaise des inégalités ET la prérendue loi du plus fort -lorsque'argent donne l'illusion d'ine gtelle force

je n'explique pas pourqouoi , puisque je l'ai déjà fait

Et que je ne veux pas changer de sujet

__________________________________

 

N°...... RIRE ET VIOLENCE

 

 

ou bien on ne peut pas plaquer une mécanique sur la réalité

et donc TOUS les langages – fussent -ils mathématiques

ou logiquement irréprochables

ne sont que des approx.

ou bien réalité et mentalité sont homothétiques

auquel cas il est impossible d'établir leur ordre d'apparition

les critères d'ordre/désordre étant eux-mêmes déduits des( O-I)

lesquelles oppositions ( ou identifications ) résultent

de comparaison , c-a-d d'allers-retours entre ( R -M )

sans qu'il soit possible de dire lequel du sujet ou de l'objet

a “le premier” provoqué la réaction de l'autre .

Tout se passe comme dans un tribunal

où le magistrat (ET le public ) sont dans l'incapacité de dire

qui de la victime ou du coupable est le plus à plaindre

les “ “ entourant “premier”montrent que l'important est içi

la simultaneité ; les 2 couples ( M-R) et (O -D)

sont a la fois conjoints ( S) et simultanés (T)

voir § …...

donc les couples sont de niveaux équivalents

relativement au temps et à l 'espace

Mais à son tour ce dernier couple est lui aussi

équivalent à tout autre couple ( hypothese)

relativement à ( O-D) ou ( R – M )

_____________________________________________

 

(((ex: l

fonctions log et inverses...cycle est succession “infinie “de termes

forme et fond , nature = suite infinie de degrés

ou bien on s'autorise cette hérésié

et l'une des 2 résultats possibles est ( V – R )

_____________________________________________

[* ] appliquer la 2 ème proposition sur 1

Et vous aurez une autre « intuition » des malentendus

 

 

(notes )

démonter la logique de log x =( 1/x )'

ne dissipe pas le malaise d'un valet ( ou d'un disciple )

qui voit son maitre” changer” de conduite

( ou de principes )

 

1er montage : le valet - tout être primaire )

n'a que faire de principes ,il voit ce que lui montrent ses yeux

et sa religion se fonde sur ses sens

 

2ème montage : l'erreur des êtres secondaires a été de croire

à leur “supériorité”

et de placer aussitôt le mental avant le réel

et par conséquent avant les sens

Or les sens déteminent aussi les principes

D'où nos difficultés à comprendre tous les phénomènes

qui font intervenir des couples

tels le succès par ex . Ou l'éducaion ….et de proche en proche

on en revient à la peur , le rire et la violence

 

 

______________________________

 

 

solutions pratiques N °°.......

société figée - islam )

société mobile ( N.D. )

 

N.D. Signifie non déterminée

On pourrait croire que la société occidentale

par ses vertus de conquête , gout du risque , dépassement etc ..

soit l'opposé exact de la société orientale / ou arabe

 

il n'en est rien , ou alors il faudrait relire les § qui précèdent

On parle içi de sociétés relativement figées ou mobiles

Il n'est pas nécessaire de refléchir longtemps

pour constater que ces 2 sociétés extrêmes

 

trouvent leurs extrêmes dans la destruction et la folie (resp)

ou plus généralement dans la mort pour les 2 “modèles “

dans un cas comme l'autre

la mort pourrait être la conséquence

d'une décision individuelle ou collective

auto- ou mutuellemnt - infligée

 

Explications :

 

..........? CLASEES OU ?

 

 

_______________________________

 

 

Toutes les sociétés ont buté sur le traitement réservé aux femmes

_______________________________

 

_____________________________________

N°..652.669.. S.M.C ET COUPLES

 

N°.35....

 

REGARD DES AUTRES _____________

 

censeur ou compatissant

il est toujours présomptiueux

lorsqu'il implique la prise de contrôle d'une personnalité

A la relation ancienne ( maitre-esclave )

aujourd'hui releguée au domaine electronique

il superpose une touche sans doute moins blessante

mais tout aussi alienante , voire humiliante

le maître ordonne , le disciple obeit

même s'il a le droit de discuter

en toute innocence , le jeune admirateur croit pouvoir

par la seule vertu du regard

s'approprier un talent , une gloire

à moins que subjugué par la loi de gravitation

il ne cherche qu'à s'impregner de la lumière de son étoile

etrange raccourci du langage commun

audace des comparaisons sans raisons

..

si les inegalites sont transmises par le sang

elles sont aussi signifiées par les regards

 

souffrance – plaisir ; amour- haine ; envie – mépris

les yeux déchiffrent instantanément

tout le code des émotions – sentiments

plus justement que ne le font nos encyclopédies

 

à suivre ….

 

23 / 10 / 10

______________ _________________

 

 

N° RARETE ET MIMETISMES

 

Il n'y a pas de ressources rares dans l'absolu:organiser la rareté est une condition de survie des systèmes basés sur le profit . Les tensions sur les

ressources et les biens consommables naissent dès que les gens se précipitent aux mêmes endroits pour acquérir les mêms produits au meme moment . Telle n'est pas la philosophe de la S.M.C ; les agglomerations et les mimétismes pourraient être éliminés par une répartition harmonieuse des occupations Si la recherche du profit n'est pas le moteur de l'O.S. On voit mal pourquoi les I(S) voudraient s'approprier un bien à tout prix

__________________________________________

 

 

 

N°..... LES GENS …...242.....954....

 

Généralisation abusive . Dans l'espace la formation naturelle d'un systeme exige la présence d'un corps qui gravite autour d'un autre. On ne peut pas échapper à cette règle : un systeme social exige la présene d'un exploité et d'un exploitant . Tant pis si cette “vérité “ n'a pas l'agréement des marxistes

__________________________________________

 

N°.....

EQUIVALENCE ENTRE

 

La richesse qui se pare des guenilles de la pauvreté

et un pauvre qui refuse d'entrer dans le jeu des riches ?

 

Il existe aussi des inégalités essentielles

 

 

__________________________________________

 

N°++.........CLASSEMENT ...IMPORTANCE du futile

insignifiance DE LESSENTIEL

 

Cette étonnante aptitude à mélanger l'essentiel et le futile

normal ! Dans un monde fait d'oppositions

ce qui est utile aux uns peut être nuisible aux autres

 

“ prendre la vie comme elle vient ( un exemple entre mille ...et une ineptie populaires)

 

 

Mais qu'est-ce dons que l'essentiel – ou l'important ?

Pour l'artiste l'important c'est la rose

Pour le commerçant , le pauvre …..l'important c'est l'argent

Pour tout le monde – donc y compris les sus-dits :

…..le bonheur , la liberté , la richesse des sentiments , la famille , l'ordre

la beauté , la vérité......

et dieu dans tout ça ? ( irruption de Candide dans le débat )

 

A en croire les gens tout est important

donc pour le sage rien ne doit être au dessus de tout

 

En fait ce qui est important c'est ce que tu sais faire

sans l'avoir jamais appris dans les écrits ou les mensonges de la société

Et ne va surtout pas le répéter en public

Ceci dit : la règle générale subsiste : en L.C. rien n'est vraiment important

tout est faussement important

les deux adverbes sont interchangeables

_________________________________

 

N°.........

 

solution complexe :

 

On prend comme hyp équivalence entre

opposition : important et neglligeable = ordre et desordre

 

par enchainement successifs - on etablit ue identité entre ordre et ( X)

 

X designe içi – en l'absence d'un terme approrprié : tout ce qui n'est pas l'important

 

 

ex: Tout ce qui est ordonné est important

Tout ce qui est desordonne n'est pas important

 

On en déduit : l'ensemble des choses importantes

fait partie des ensembles négligeables

puisque le monde ordonné n'est qu'uen partie “négligeable “ de l'ensemble ( D)

 

Pas convaincu ?

Alors trouve une autre solution – non complexe -

 

la même formulation avec les lettres ( initiales des termes ci-dessus )

 

|

| [ ( I - X ) I/O ( O – D ) ]

 

avec I = important , X = futile ou negligeable ou …

Je ne rapelle pas ce que j'ai déjà écrit sur le “ déraillement “ ou glissemnt ssémantique

J'aurais pu utiliser le symbole “ I barre “ connu des statisticiens

si je n'étais rappelé à temps que le langage symbolique était proscrit

Sauf bien sûr , necessité extrême

O pour ordre , D pour désordre

je suppose connus lesdeux opérateurs O et I hors parenthèses

__________________________________________

LES GENS / CELLES ET CEUX QUI ...

 

N°..300....909.....750....689....

 

Ceux qui prennent la “ vie comme elle vient “

comme s'ils savaient tout sur la mort…

Et celles qui freinne nt des 4 fers

comme si elles ignoraient tout sur la vie

 

 

 

__________________________________________

 

N°....586 ½ MESURES ….MYOPIE HYPERMETROPIE

 

Soit admis le principe du R.M.I

Entre () je n'aurais jamais pensé voir une gtelle révoluton de mon vivant

comme quoi …

Mais aussitôt ce “progrès” acquis

les grincheux se se ntent obligés de reculer d'un autre pas

 

 

N°...662 EFFET FLIP/ FLOP

 

 

 

 

__________________________________________

 

N°....LIBERTE (*)

 

la question les êtres sont ils libres est insolubles

Ou indéterminée , c-a-d qu'elle admet autant de solutions

que de situatioins particulières

On est donc libre de parler - mais aussi de la fermer

Mais on n'est pas libre de respirer

Est-on libre de manger ?

Jusqu'à très récemment je croyais

Et je ne me suis pas privé de le répéter

sur la base de mon expérience

  • “ on peut rester au moins 12 jours sans rien manger

En fait je ne me souviens plus , c'était peut être 11 jours

J'ai appris tout dernièrement que les respirationnistes

  • c'est le nom qu'ils se donnent - pouvaient se passer complètement de nourriture

A la condition de jeûner pendant 21 jours

Pourquoi 21 jours me suis -je demandé ?

Et que font-ils de la règle des 33 ? ou bien 333

tu connais ? 3 minutes pour respirer ...j'ai oublié la suite

J'ai aussitôt tenté l'expérience ….

Mais allez jeuner dans une ville ou la bouffe est une tentation

aussi permanente qu'insolente

Oui ...bon des excuses tout ça

J' aime mikeux la boucler – je suis libre , non ?

La morale de l'histoire , c'est qu'il y a ceux et celles qui aiment l'abstinence

et les autres , qui ne se fatiguent pas de répéter :

  • rassure moi , je ne vais pas parler de cycle éternel :

se remplir la panse lundi

pour se vider les intestins le mardi

et recommencer le mercredi , sans contrition pour le Seigneur

A moins que ce ne soit pour la Nature

A ton avis – si trop jeune tu ne comprends rien à ce que je raconte -

mieux vaut prendre tes “clics” et tes claques

A ton avis donc vieille lectrice :

Pourquoi la nature nous aurait elle pourvu d'un estomac si on ne devait jamais plus s'en servir ?

Mon opinion

 

________________________________________ (*)

 

voir aussi : FONDEMENTS LOGIQUES DU COLLECTIVISME

 

S.M.C version finale

__________________________________________

 

N°.....

la différence entre O et P

c'est que le deuxième est mieux informé

Peut-on fonder une théorie sur une boutade ?

Pourquoi pas …. on le fait bien avec des exemples

A tel point que j'évite – quand je me souviens -

de citer des ex. Pour illustrer un propos général

Avantages : 1- liberer la reflexion d'autrui

2 - a trop baliser les discours on risque d'appauvrir le débat

Une fois que tu as dit celà , ton interlocuteur en redemande :

“ - Vous pouvez citer un exemple ?

O misère ….

A trop parler on finit par se contredire

Mais qu'importe : le L.C. m'a habitué a distinguer contradiction et incohérence

je n'essaie plus d'éviter la première , quant à la seconde …

Il m'arrive ( par ex. ) de citer des proverbes contradictoires

pour bien montrer que l'humanité doit vivre avec ….l'incohérence

 

Telle est la pauvreté de notre condition

que même notre langage fondé en principe surune logique de comparaison

nous permet de nous libérer de cette logique

 

Voiçi pour clore cette discussion sur l'opposition – identification de ( P – O )

Qui l'eut cru ?

Je cite seulement deux moitiés de ...citations

pour avoir l'air de ne pas céder sur le fond

A toi de compléter :

 

1 – A père avare , enfant prodigue 2 ….?

 

3 – les généralisations embarrassent la science 4 - ….?

 

Si après ça tu ne vois toujours pas le rapport avec le pessimisme ...

 

__________________________________________

 

N°...10...701...FEMMES

 

Femme bête homme méchant

Mère de tous les vices ne saurait enfanter père de toutes les vertus

vertu et vice sont aussi unis pour le meilleur et pour le pire

..

 

Faudrait-il que les femmes ne veuillent plus d'enfants

de peur que ceux-çi ne violent leurs mères

attendu que – et sous entendu – tous les hommes sont frères

 

 

 

__________________________________________

 

91....97....VOLONTE....LOGIQUE ...SOCIETE

 

__________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

__________________________________________

 

__________________________________________

 

N° 587 …..LE CYCLE MET LENDRTOI T A L ENVERS

 

Nanas , Pin-you , Gros-nés , tirés-minos ;;;mêmes combtas

__________________________________________

 

Dans la serie ....

 

N° 1OO ......987 L.C = ( V - M ) croisement avec le couple ( A - H )

 

A pour amour de la Vérité H pour haine du mensonge

 

 

<strong>Mensonges , rêves , malentendus

</strong>

Should we always say the truth ?

WHOLE TRUTH Nothing but THE TRUTH

Q. marks what is the " whole truth " ?

What about saving lives ; say in combat situations

****

 

" - devons nous dire toujours la vérité

mais qu'en est-il des situations de conflit ?...'"

 

Ce n'est pas moi qui parle ainsi , j'ai simplement repris

un argument souvent répété dans la littérature

pour en réfuter les fondements

 

certains "penseurs " - habitués sans doute par

le rythme trépidant des media

--- et/ou animés par le souci de la concision - louable intention - mais voyons la suite ; -

veulent aller trop vite aux conclusions :

je dois très humblement avoir commis cette erreur hélas

mais il s'agit de défendre des idées içi , non des personnes

 

Ils déduisent ainsi de la contradiction citee en introduction

que le monde est absurde

que tout classement stable est impossible etc ...

toutes choses sensées quellequefois

mais qui ne sauraient avoir validité générale

 

ex ; on ne compare pas une situation " ordiinaire" de paix

et une situation exceptionnelle de conflit

 

Si on a décidé une fois pour toutes

qu'aucun principe moral ne pourrait

être classé au détriment d'un être vivant

alors pourquoi parler seulement de principes ?

 

Inversement si on a décidé par convention écrite ou orale

qu'il fallait dire la vérité quelles que soient les circonstances

alors dans ce cas la vie humaine passe au second plan

 

L'ironie de l'histoire n'est pas moindre

si l'on se souvient précisément en temps de guerre

qu'il faut respecter les vies des humains

avant de respecter la vérité

 

****

 

 

On peut trouver quantité de vices cachés dans les plus beaux raisonnements ;

en faire une traque systématique relèverait

de l'illusion utopique : ou uchronique ,

peut-être même d'une litanie des travaux d'hercule

mais on peut toujours commencer

c'est ce que je fais dans certains des 1001 problèmes éternels de société -

Help me God !

 

________________________________________

 

HELP !

Tu sais pas ce qui m'arrive ?

 

je ne suis même plus capable de comprendre ce que j'écris

message aux lectrices/lecteurs qui rencontreraient le N°255

ou : comment on peut interprêter un succès comme un échec

 

___________________________________________

 

 

 

LES 1001 PROBLEMES

 

N°.....140....155...THEATRE

 

Une situation embarrassante :

 

tu as acquis une haute opinion de toi-même

tu viens néammoins de constater qu'un tel t'a roulé dans la farine

reaction d'amour propre : tu décides d'annuler tout ce qui est en cours avec Untel

grave erreur ! untel mérite mieux que ça puisqu'il a réussi là où tu as échoué

Pour éviter les coups de tête intempestifs

rien de tel que les coups de pied au cul

 

autre interprétation

En gardant la tête froide par exemple

tu aurais trouvé que ce que tu cherches à sauver

vaut beaucoup moins que la perte d'estime

que tu subirais en te désavouant ...

ce qui se produit fatalement lorsqu'on agit sur des " coups de tête"

 

___________________________________

 

N°.....La série des ( Qi- Dj) est-elle infinie ?

 

__________________________________________

 

N°..... TOUT EST IMPOPRTANT

 

__________________________________________

 

__________________________________________

 

N°.... CLASSEMNT …. LE DRAME DES NI...NI

 

Quelle vie pour les gens sans talents ni fortune

Ceux qui ne veulent être ni maitre ni esclave

Ou celles qui n'ont ni mari ni amant ; ne veulent ni amour ni enfants

Ceux qui redoutent tout autant la paix que la guerre

celles qui rejettent leurs semblables , ne supportent pas les différences

la compagnie des loquaces leur est insupportable , comme celles des taciturnes

Et tous et toutes que le bonheur rejette

autant qu'ils et elles refusent lemalheur

tu t'es habitué à diviser les humains en deux camps

Il te faut maintenant aller plus loin dans la complexité:

4...8...16...32... AI B /...A U B ...A O B.../ NI A NI B.... A ET B ….

 

 

MBMMBM N+ 155...BOOK AND CROOKS N+ 155...BOOK AND CROOKS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

__________________________________________

 

 

N°.....551....572....LOIS PHYSIQUE / MORALE

 

De l'usage excessif de la reflexion

 

Qui n'a encore dans ses oreilles adolescentes cette incantation des professeurs

“ ...incapables de faire un effort ...de réflechir …

 

Monsieur Shrodinger s'estime -t-il satisfait après avoir posé son équation ?

Combine de fois faudra-t-il que je me répète cete autre incantation

“ tout ça ne vaut pas …..ça ne sert à rien de réflechir le tout est de ….

….

pour arriver à m'en convaincre

et faire quoi ensuite ? ….Habiter un autre univers ?

 

Les grandeurs économiques sont elles exponentielles ou circulaires

Quelle importance ? Puisqu'ils ont eux aussi la manie de ramener tout

à des équations différentielles , ils savent que tout ça revient au même

  1. Moivre nous l'a appris lui aussi - par livres interposés

    du temps béni où nous ne savioins pas....

    ...ce qui nous attendait

 

How many roads …..thousands natural shockx

des voix distantes , distinctes ….un même refrain

Nous somme piégés ; apparemment pour l'éternité

Et nous somme stellement satisfaits de notre condition

qu'il nous arrive de nous inventer des péchés originels

pour montrer à quel point nous ne sommes pas dignes de ce cadeau

pas dignes de lécher le cul de ce faux jeton de Seigneur

qui nous regarde en se tenant les cotes

C'est pas dieu permis ...dis

Et pour bien montrer que nous sommes incurables

le même discours , celui que je tiens en ce moment

va faire rire ce farceur , choquer ce pharisien

qui va se constituer partie civile – ou dirait-i “ theo-civile .;

hausser les épaules de cet indiférent à tous qui se fout de tout

et qui se demande même pourquoi il a ouvert cet ouvrage ….

 

CQFD....comme aurait dit mon ancien professeur

paix à son âme ...ainsi qu' à tous ses collègues

je ne dirais pas du mal des morts n'est-ce pas ?

Si je ne les aimais encore un tant soit peu ….

ou prouvez moi que j'ai eu tort de remuer

toutes ces méninges qui n'aspirent qu' au repos – aspirine _

toutes ces questions ( insolubles ?...1001... )

QUI ne demandent qu'à rester couchées

Combien de fois faudra-t-il vous le répéter dit enfoin le sage

le Bonheur ce n'est pas le paradis éternel

c'est le cycle – l'aller -retour incessant entre les épreuves et le plaisir

C'est ça , murmure le statisticien , et combien faudra-t-il d'itérations

pour qu'en fin on soit Absolument Sur ( pa;a;s )t

 

 

___________________________________________________________________

 

 

 

______________________________ Notes et abbréviations

 

  1. sauf omission les “ “ entourent les termes importants dans une sentence, mais enon encore définis

  2. ;;;;;;;;;;

  3.  

  4.  

 

 

 

ECTRAIT HAT

 

N°....P.O.S...

 

M.A.J 03/10

 

l'effet ( souriceau - versus souris sotte )

 

ex: la journaliste qu rêvait – disait-elle -

d'interviewer le chef d'el Quaida

On peut compter sur les femmes pour oser dire tout haut

ce que les hommes prudents ne pensent même pas tout bas

Que diraient les homos et les verts qui tirent à boulets rouge sur le nucléaire

Dont ils sont tout aussi beneficiaires que les patrons d'Areva ou Framatome

s'ils savaient ce qu'ils et elles lui doivent ...

Mais voilà , ce genre de rapprochements n'est pas évident

pour des gens habitués à vivre “ à cent à l'heure “

entendez : qui se contentent de “ digest” et de formules toutes faites

sans chercher autrement à éplucher

je reprends ce dialogue de sours ou tout le monde parle en même temps

et personne ne songe à écouter

déjà vu et entendu non , chère lectrice

pub de tant de FANNY tant de fois recomencée

puis-je croire que cette société de fous invente un jour

l'homme-femme , l'hermaphrodite qui pourrait (parler-écouter)

ou (penser-agir) dansla même seconde ?

De tels êtres ont existé pourtant

Et les rares qui les ont cotoyés disent :

Il y en a un ou deux par siècle

Erreur ! Il y en a autant que les débiles, moines , éclopés ( déjà cités )

Mais pourquoi n'a -t-on pas appris à les reconnaitre ?

Toujours pour la mêmre raison : la hâte et la precipitation

 

qui nous ont conduits à classer les êtres en “petits et “grands”

Grands prophètes et minuscules fidèles

Glorieux généraux et minables sodats

alors qu'il n 'y a que des prophètes +/- spécialisés

des soldats de carrière..et des soldats de plomb

Il y aurait aussi autant à apprendre

d'un débile qui s”asseoit sur sa fourchette

que d'un philosophe qui s'habille de tonneaux

Mais allez donc convaincre un ingénieur

dans une société complètement déjantée

que ses brecets n'ont guère plus d'importance

que les gribouillis d'un gosse , le sien peut-être

allez convaincre un patron du “ CAC. A RENTES “

que ses actions ne valent pas plus cher

que les bourses vides d'un siphylitique

Allez donc convaincre...

 

Mais au fait ! Suis-je moi-même convaincu

qu'il ne faut JAMAIS comparer un humain à un autre

P.S : désolé chere lectricepour ce verbiage

aussi merdfeux que merdique

est-il vraiment necessaire de choquer pour convaincre ?

 

Tout ce que je sais c'estque

les pensées n'ont guère plus de valeur pour un acteur

que n'en auraient les actes pour un penseur

Je sais que les uns et les autres peuvent se rencontrer

sur un eftet “ flip / flop ( voir N° § …...

un penseur ayant enfin compris les limites de l'action

Et réciproquement un acteur …

Qui nous dira si la SMC peut accoucher de géants ou de monstres

de nains – génies ou de nabots – ni méchants

 

Le mereveilleux est toujours dans l'inattendu -cyclique

8__________________________________________

 

 

 

N°....LE CYCLE ETERNEL

 

Mais comme je ne suis pas venu au monde

pour propager la déprime

même si pour combler mon destin j'essaie de la traiter içi

façon Hyppocrate ...ou hypocrite ?

Je vais me rattraper ainsi :

Si ayant intégré la complexité dans nos traditions et mœurs

Nous arrivions à nous faufiler parmi les alternances

Si , pour reprendre le discours du poête

nous nous résignons au cycle pour mieux le maitriser ?

 

Il me semble que la magie du verbe reprend ses esprits

Jusqu'içi en effet nous avons tout fait pour maitriser le cycle

et nous n'avons reussi qu'à mieux le servir

je dirais même qu'on l'a passablement énervé :

Voyez donc les stocks , les epargnes de précaution les vaines prévisions

et de l'autre côté des cataclysmes toujours plus surprenants

Gràces soient rendues donc au Cycle Eternel

 

 

 

REM / DELETE DOUBLES

 

 

Mimetisme ( N° 750).....008

 

 

 

N° 377 EFFICACITE ET NECESSITE

 

Ces reflexions m'ont été inspirées par les débats sur les "modèles" allemands ou grecs

 "l'importance" de la rigueur budgétaire - comparée au chant de la cigale ...etc 

 

je fais appel dans la discussion qui va suivre aux notions du L.C.

exposées en maints endroits de ce blog:

Le conjugué de définition de ( necessite solidaire ) est – provisoirement ( intérêt individuel )

Il me faudra ensuite vérifier si l'opposition ( individu - societe) est bien assise

S'il existe un "intérêt" de groupe :  mon hypothèse est que l'intérêt colle à l'individu de la même manière que la necessité colle à la société

Si une societe n'est pas convaincue de la necessite de la solidarite 

c'est qu'elle n'a pas encore intégré la complexité :

si tous les messages n'ont pas aujourd'hui la même importance c'est que le groupe est mal orienté

Les gens - ou les media disent  : la societe marche sur la tête 

Il serait tout aussi juste de dire : elle m arche sur un seul pied

l'argent par ex : Il suffit de demander aux gens s'ils - pardon si elles -  croient plus en dieu qu'aux marchés - ou à la bombe - ou aux femmes ...etc 

En langage simple – ou pseudo-simple :

il suffit de coupler les messages de plus fort -( et plus faible) poids  pour rétabllir l'équilibre

Par définition la volonté ou " l'intéret " d'une société sont nuls puisqu'ils reposent sur les conflits individuels    

les sociétés occidentales constituent aujourd'hui – Europe 2012 – un laboratoire vivant où ces deux vérités s'affrontent . Le retour des idées « socialistes «  concide avec une tendance à la mutualisation des risques ;elle même sous-tendue par une dilution inquiétante des responsabilités

Exemple pris sur le vif de l'ambiguité du progrès social : ce qui est mis en lumière repose toujours sur ce qu'on s'obstine à ne pas voir

_________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

N°....369...669...969

 

N°...100...197...297..

MENSONGE

 

 

 

 

 

 

N°...206...LA S.M.C

 

 

N°......79

Le système des ( sanctions – récompenses )

 

Existe-t-il un lien entre les termes suivants :

 

Mimetisme – bonheur – propriété ( brevets )

 

partage – besoins (rareté ) – marxisme (solidarité) – efficacité -

 

 

«  a première vue , je n'en vois aucun ... »

telle serait la réponse du lecteur pressé de passer à autre chose

Moi , je l'ai trouvé puisque je ne me suis pas contenté d'une première vue

Entre ( ) je conseille à ce lecteur , s'il n'a pas envie de réflechir ; de passer à autre chose : les sites amusants ne manquent pas sur la toile .

 

Je continue pour les 2 ou 3 lectrices qui n'aiment pas les bons conseils :

 

J'ai recensé un millier de problèmes insolubles – soit parcequ'ils sont liés à notre nature d'êtres vivants , soit parceque nous les avons crées , pour notre seul plaisir – En attribuant un N° à chaque problème ( de 0001 à 1001) je pouvais faire ainsi des renvois sans trop me fatiguer et ma première surprise

a été la suivante : plusieurs problèmes se retrouvaient sous le même numéro

ce qui veut dire , à l'inverse qu'un problème peut être examiné sous des angles différents . Mais alors ….me suis-je dit , mais alors ….

 

Le mieux serait peut-être de commencer par ….la Genèse :

Le premier problème qui m'est venu à l'esprit est :

vous avez sans doute deviné ? N° 1 Dieu

je t’épargne les « 0 » gauche

Sur ce point je n'ai rien trouvé à dire , qui ne soit déjà dans les écritures , qu'elles soient saintes ou profanes

Je suis donc passé au N° 2 ( la peine de mort )

petits détails de forme : j'ai déjà omis les zeros à gauche

paresse congénitale oblige !

J'utiliserai souvent des abbréviations , c'est en général l'initiale du terme , sauf risque de confusion . Dans le cas présent la peine de mourir ( P-M ) s'oppose à la (Joie de Vivre )

j'écris donc : { ( P – M ) O ( J – V ) }

 

J'obtiens ainsi des couples en utilisant seulement deux opérateurs

1- l'opposition (O) qui vient d'être utilisé , et l'identification (I) qui sera utilisé par la suite sans autre préavis

 

La seule lectrice restante – les autres s'étant déjà endormies je présume -aura remarqué que les couples s'opposent terme à terme

1- « la joie venait toujours après la peine ….

ça c'est le poête qui le dit

2- qu'est-ce qui s'oppose le plus à la vie sinon la mort ….voire !

 

Déjà 2 surprises : on en est à 4 si j'ai bien fait les comptes :

Un couple de couples forme encore un couple ! En somme , les couples agissent comme les cellules de notre corps : ils se multiplient en se divisant - les « savants disent : mitose cellulaire

les (O) ne sont pas toujours bien tranchées , bien nettes , qu'est-ce donc qu'une opposition au juste ? Suis-je en droit d'assimiler (I) c-a-d l’oposé de l’oppsé à ….une assimilation ?...une reunion ? Et bien d'autres choses encore que je n'ai pas en tête .

J'ai balayé d'un geste royal cette objection , sinon tout l'édifice risquait de s'écrouler .

J'ai en fait un peu triché sur l'ordre d'apparition de ces surprises : la 1ère et la dernière sont apparues beaucoup plus tard . Au risque d'anticiper sur la suite de la discussion je dirais qu'elles se fonden sur un des postulats du L.C.

(*)la contradiction permanente

 

****

 

Passons maintenant directement au N° 79

le système des ( S – R ) qui conduit tout droit à la S.M.C

 

 

 

 

 

____________________________________

ABREVIATIONS :

 

L.C. = langage complexe

 

S.M.C = societe multi-critères

 

(N°..45...) référence ouverte : encore un signe des temps : si les lectrices voulaient bien compléter ces ( ….. ) le partage serait intégral ; i-e : dans les deux sens . Je leur dois pourtant une explication . Je ne dois par contre rien aux lecteurs , lesquels se foutent de tout ce que je j'écris , puisqu' ils n'expriment jamais rien , j'espère alors qu'ils auront la décence de ne pas lire ce qui suit : une référence vide est à l'écriture ce que pourrait être ...voyons …..voyons un peu …

ah ! J'y suis , une référence vide est à l'écriture ….ce que pourrait être la création à la nature ….voila !

.Je l'ai fermée – je parle toujours de la référence - quand j'ai eu la patience , ou la chance de retrouver le N° du § , et elle est restée ouverte quand je n'avais pas envie de chercher...

ou pour noyer le poisson de l'ambiguité dans un marecage de duplicité je me suis dit : «  tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais déjà trouvée...

 

 

 

ext . Journal Dimanche 9 /09 /12

 

REM IDEES A DEVELOPPER

 

voir notes écrit – chemise vert ( D

SOCIETE SANS LOIS OU / BILEGALE

Si la loi linéaire n'a pas réduite le nombre de Voleurs

une loi alternative ne saurait réduire le nombre de Gendarmes «  au hasard

loi de pile ou face

solutioin : punir ET récompenser ( V + G )

sans référence au rpincipes ( Bien – Mal )

 

opposé de IMAG

(V – R) ou R – Imaginaire )

IMAG = autre peche originel – 2 au moins

 

Comparaison ( V – E ) ( L – O ) Ex . - Theorie) theorie d'ex = ex. de theorie ?

 

Critiques à éviter : transposer ies inc. D'une situation présente sur un projet de solution future

 

la capitulation des sciences : Pourquoi dénombrer une serie illimitée si on n'applique que les 1 ers termes ? ( fonctions circulaires )

____________________________________

 

N(D) et D(N) dieu + diable / dieu-nature et dieu-nature -dieu

____________________________________

 

J'appelle Nature la suite illimitée de transformations qui constituent notre univers interne et externe ( Ui – Ue)

première remarque sur cette définition toute provisoire : Ue est lui-même constitué en 2 sous univers observable et sensible – ou perceptible

Ui est perçu de manière indirecte

 

2ème remarque : j'ai dû donner une définition différente de N(D) dans un autre § ( N°...........)

 

____________________________________

 

La question importante – attention à ce terme ! - est içi la suivante :

Comment – en vertu de quelle propriété , de quel postulat pouvons nous manier des couples de degrés différents sans autre précaution sémantique

J'ai déjà indiqué qu'un couple pouvait contenir de manière implicite un autre couple ( ex : ….....

Tous les termes composés sont en fait des couples ( ex : anthropologie

astrophysique …..) Et en parlant de physique , certains termes même non composés sont « complexes »

A commencer par la nature , ou dieu , ou l'uni-vers …..

Ainsi quand on parle couramment de «  nature de l'univers «  on construit implicitement une fonction de fonction

De même lorsque j'écris : N(D) j'associe en fait deux couples ( Nature-dieu )

et (Dieu-nature) dans une relation que je n'ai pas encore définie

Un peu de patience je n'ai pas encore fini mon raisonnement

 

 

 

____________________________________

Petits - ou grands - détails de forme

Certais pourrient s’offusquer de ces «  tu » et cette liberté de langage

Comme j’ai dit : ils n’ont qu’à aller voir ailleurs ; ceux qui poliment essayent dre les entuber ; je ne brigue aucun mandat , je n’ai donc pas à ménager des susceptibilités mal orientées….

On va se dire : puisqu’il - il c’est moi - se fout pas mal de tout ce qui fait courir les autres , pourquoi cherche -t-il donc à améliorer la société

 

Voilà une question interessante !

Réponse : parceque je ne peux pas faire autrement

 

Petit pied de nez - et aussi un salut amical par delà les ondes de vie à nos amis K Marx , Bakounine ….et tous les autres

Qui ont pédalé dans la semoule tant qu’ils s’obstinaient à raisonner sur des « systèmes - voir N°………-

Pourquoi la société devrait-elle payer plus cher le travail d’un ingénieur - ou d’un artiste ,ou d’un « génie » quelconques

Parcequ’ils sont plus « utiles «  ?

Que nenni ! On ne sait encore rien de ce qui est « utile »

Parcequ’ils ont fait des efforts ?

J’ai déjà expliqué qu’on ne fait que les efforts qu’on veut bien faire

Ou mieux : les efforts pour lesquels notre nature nous a destinés

Et qu’on ne vienne pas me bassiner avec la prétendue volonté , la determination «  farouche » de ceux ou celles qui brisent tous les obstacles …et autres fadaises du même acabit

Transmis à tous les professeurs qui ont emmerdé les générations de gamins qui ne « voulaient pas faire d’efforts « 

Et qu’est-ce qu’ils attendent eux - les soi-disant « êtres supérieurs « 

Pour faire un effort….

par ex. l’effort de comprendre que les efforts des uns ne sont que les envies des autres ?

Ou plus simplement dit : l’effort de comprendre que les autres n’ont pas envie de faire des efforts

Si un ingénieur à fait des études « supérieures «  c’est parcequ’il ne pouvait pas faire autrement , dans ces conditions , la société n’a rien à lui offrir de plus que les pauvres débiles , comme toi e moi ; qui n’en peuvent mais ….

 

Je résume : le « système des sanctions-récompenses » est une fumisterie , une gigantesque supercherie - tout comme l’argent , qui a pris plus d’importance que dieu soi-même - interroge donc les gens dans la rue si tu ne me crois pas - tout comme les religions , le confort , les choses utiles , le plaisir …bref tout comme les 1001 choses de la vie que les gens s’obstinent à trouver « normales «  parcequ’ils voient la vie avec les lunettes des principes , en somme avec les idées des autres

Tant qu’il y aura des pauvres pour recueillir les miettes des richesses en acceptant - pourquoi pas - de jouer les chiens de garde des uns pour empêcher les autres de vivre leurs vies , on ne sera pas encore guéri de cette maladie de l’apparence et des illusions d’optique

C’est sur de telles considérations que je base mon refus des « droits » des inventeurs , des différences de salaire , et même d’un salaire associé au travail , lorsque les deux choses n’ont rien à voir ensemble …

 

Tu penses que je rêve d’un monde utopique ? Que je pédale moi aussi dans la semoule ?

Possible ; mais je le répète : je ne prêche pour aucune paroisse - sinon la mienne , qui n’est pas non plus la mienne , puisque j’aimerais bien faire autre chose , ou mieux encore , ne rien faire , puisque j’ai compris que les « problèmes » de société étaient insolubles

Insolubles , ou mal posés , ou indéterminés … le choix des termes est illimité

Parceque quoi qu’on fasse , il y aura toujours le cycle naturel qui devance toutes nos prévisions et actions et pensées et … de quelques longueurs

Ce qui est encore un euphémisme puisqu’on ne pourrait jamais rattraper en une génération ce que la Nature a mis des ….millions d’années ? ; ou des milliards …

Voila que je parle comme ces astrophysiciens qui parlent tantôt de milliards , tantôt de milliards de milliards de galaxies

Qui peut vraiment se faire une idée de ce que ces quantités peuvent représenter ? Pas moi en tous cas

Ou comme ces paléontologues qui ont déjà changé 3 fois leurs calculs si j’ai bonne mémoire , qui continuent d’affirmer sans pudeur ni honte que l’âge de la planète terre se calcule en années , unité qui n’a aucune valeur en dehors du système ( soleil -terre )

Et je pourrais remplir des pages entières sur ces fanfaronnades de la science

, plus exactement des faux scientifiques , ceux qui croient encore tout expliquer..derniere trouvaille des sciences : le biomimétisme : mais croirais tu qu’ils fassent ainsi un aveu d’impuissance : c’était bien la peine de susciter tant d’espoirs chez les crédules pour en arriver là

 

****

 

Parcequ’on avance sur des « principes « on se trouve dans cette position « stupide » que j’ai appelé l’effet « metro «  faute de mieux , parce que tout le monde - à Paris du moins a pu le vérifier , ces gentilshommes qui croyaient encore que le monde leur appartenait alors que les bourgeois et commerçants leur retiraient le tapis sous les pieds , ces universitaires -profs- intellectuels-entrepreneurs et … «  tutti quanti ; qui pensent incarner l’élite des nations qui se délitent , ces boyards russes qui rêvaient encore de majesté en conduisant des taxis à l’étranger …et combien d’autres capitaines courageux qui fonctionnaient sur des illusions

Point n’est besoin de révolution , ni de coup de feu ni de gros bras pour casser des CRS , ni de philosophes pour entreprendre la grande désillusion  

Parcequ’on est tous condamnés à remplacer une illusion par une autre

 

Que j’explique ce que j’entends par « effet metro «

voir §N°.....

……………….

 

En somme : dans notre monde complexe  - il l’a toujours été , bien que d’aucuns croient le découvrir aujourd’hui - les principes et les valeurs s’inversent sans nous prévenir , de sorte qu’on se retrouve à dire et faire des choses « stupides » parcequ’on est téléguidés , comme des robots

Note bien , la stupidité se retrouve partout :les physiciens par ex. qui veulent « unifier «  les interactions dans l’univers ne sont pas plus malins que les communistes qui veulent rendre tous les humains identiques : la ,seule façon de rendre les êtres vivants « égaux » c’est d’en faire des mondes qui tournent sur eux-mêmes , autrement dit de fonder une hierarchie circulaire

De même qu’une société ne peut fonctionner que sur une base complexe 

»c-a-d binaire , un univers ne saurait de contenter d’un principe unique

Avec le nombre « 1 » une monstruosité surnaturelle soit,dit en passant - on ne peut aller nulle part , avec 2 on peut tourner indéfiniment

 

communistes qui veulent rendre tous les humains identiques : la seule façon de rendre les êtres vivants « égaux » c’est d’en faire des mondes qui tournent sur eux-mêmes , autrement dit de fonder une hierarchie circulaire

De même qu’une société ne peut fonctionner que sur une base complexe 

»c-a-d binaire , un univers ne saurait de contenter d’un principe unique

Avec le nombre « 1 » une monstruosité surnaturelle soit,dit en passant - on ne peut aller nulle part , avec 2 on peut tourner indéfiniment

On qualifie parfois de « stupide » une mesure ancienne de politique par ex. non point parcequ'on a du mal à l'intégrer , mais parcequ'on ne peut plus retrouver la préoccupation de ses auteurs – et donc leurs objectifs

 

Je suis bien conscient que mon langage n’est pas accessible au boucher du coin , ou au pharmacien d’en face , mais qui sait ? , j’ai bien vu des administrateurs qui ont arrêté de pietiner le « public » ou d’emmerder leurs administrés parcequ’ils ont compris qu’ils se retrouveraient un jour les pieds ballants dans le vide ou le cul « à la masse « 

 

Gardons espoir mes frères , comme disent ces cathos-hypos-, qui ne valent guère mieux que les banquiers roublards ou les médecins tartuffe , qui ne valent guère mieux que les moralistes ou les sages , qui ne valent pas mieux que nous tous , parce que nous sommes tous hypocrites ou inconscients ,

parceque nous ne pouvons pas faire autrement …
Et celui qui dit « pardonnez leur , seigneur ils ne savent pas ce qu’ils font

N’en savait pas plus que nous tous

-Toute intention d'offense mise au coin et tout respect dù aux uns et aux autres , je ne dis rien içi et ailleurs que je n'aie déjà expliqué quand je devais et que je pouvais , le faire

voir par ex. § N°....Jesus et les riches

 

*****

Retour aux choses «  sérieuses « 

 

Peut être devrais-je expliciter un peu mieux l’enjeu de ce débat :

Quand je parle de notre infirmité intellectuelle , notre incapacité à relier de façon continue une situation particulière à un axiome général je ne fais rien autre qu’exprimer une opinion très répandue chez les « primaires «  c-a-d ceux qui ne se mêlent pas de savoir , ceux et celles qui vivent avec leur nez , qui font les choses sans se soucier de leur cohérence avec un dogme , un principe , une idée générale du bien ou du mal , avec des lois établies par d’autres , bref tous les oripeaux qui sont censés cacher notre nudité….

Pour nous faire croire que Les humains ne vivent plus comme les autres animaux et qui subissent de ce fait la loi de la jungle

 

Une autre infirmité – celle-là corrigée censément par la S.M.C

est notre inaptitude à saisir les deux faces inévitables et intangibles de la réalité complexe : voir principe fondateur ( O -L) *

Elle est particulièrement nuisible dans les réunions où l'on décide en conclusion d'adopter UNE décision ou UNE solution en réponse à des problèmes complexes , des ex. de ces erreurs sont fournis tout au long de cet ouvrage

 

 

N°....697 INTERET GENERAL

Une question de srvie de la S.M.C : l'inérêt général existe-t-il ?

N'est-il pas paradoxal de poser pareilequestion lorsqu'on prérnd fonder une O.S. Sur le,dit intérêt général ?

Oui et non : Si la nouvelle société doit avoir une qssise solide le moins que l'auteur de ces lignes puisse faire , est de tester la validité des définitions fondamentales .

Je regrette de dire que cette ambition ne peut décemment et raisonnablment pas être limitée ni satisfaite par un ouvrage

tout le monde peu comprendre pourquoi :

Je comprends intuitivement ce qu'est l'intérêt d'un individu ou d'un groupe d'individus ; la définition est déjà plus malaisée lorsqu'on introduit les relations de dépendance ex : I(S) ou C(D(N))

 

L'intérêt « général » tout comme la vérité « generale «  ou la liberté générale pourraient avoir un sens en tant que limite

pratiquement je dirais que cet intérêt exprime une volonté ou un assentiment de 9/10 ème ou 99/100 , 999/1000......selon les tailles critiques des cellules sociales

 

De telles conditions – ou configurations sont tout simplement inimaginables dans une collectivité en mouvement – malades , voyageurs , inconscients , irresponsables ...-

C'est ce qui me fait dire que l'intérêt général n'existe pas

 

Ordansune S.M.C le consensus peut être atteint puisque les citoyens n'attendent plus rien : j'utilise ou je réutilise cette analogiue avec l'espace

la collectivité adoptant les principes de la S.M.C. Considère qu'elle a atteint une orbite stabilisée et de ce fait n'envisage plus le progrès comme une ascension , mais comme une succession de cycles

Bien évcidemment l'amplitude et lafréquence de ces cyclessont variables

Et telest précisément l'un des aspecte de la politique de choix multiples adopée et appliquée par les I(S)

On pourra donc coupler les 2 ou 4 principes suivants pour fonder une cellule sociale : ' ( L- R ) I ( A – F ) *

 

le I traduisant l'identification – ou en l'occurrence association

je traduis ainsi cette « constitution – destitution « 

je transfère aux académiciens la responsabilité de cette expression :

On associe terme à terme et sans distributivité ; la liberté aux variations d' Amplitude et la responsabilité à la Fréquence

Qu'est-ce que ça veut dire ?

Je me permets de laisser la question sans réponse

Après tpout je ne suis quez je guide-indivateur

et non l'ingénieyur – traducteur

En S.M.C il 'y a certes plus de métiers , mais ikl subsiste des fonctions ou occupatoins cycliques sur les S(I)

Les I(S) ne « roulent «  que sur décision collectives

 

 

 

 

 

 

 

N°…….

Sur l’inversion insidieuse des principes

 

Attention : L'inversion des termes n'est pas un critère (a.s) de stabilité d'un couple . Les statisticiens utilisent le qualificatif ( p.a.s) = (presque absolument sûr ) comme les mathématiciens terminaient autrefois leur démonstrations par le sigle : C.Q.F.D

Il n'y a aucun jugement à tirer de ce comportement : la science peut aussi fluctuer comme le font le temps et l'espace

D'un autre côté , ce n'est pas parcequ'une inversion de termes ne semble pas avoir de sens aujourd'hui , qu'il faut en déduire qu'elle n'a absolument aucun sens : ex: si l'expression «  nature de l'univers «  notée aussi de manière complexe U(N) paraît avoir un sens courant l'expression inversée =

univers de la nature pourrait paraître moins évidente

A première vue seulement : car le langage courant - qui manie aussi couramment l'ambiguité – utilise les synonymes . En l'occurrence univers signifie « ensemble » auquel cas l'expression N(U) aurait elle aussi , un sens

 

Je crois avoir dit – sinon je l'ai pensé , ce qui pour moi ,revient au même – mais je comprends que tel ou telle qui liraient ces lignes soient d'un avis différent , et même , je souhaite vivement (qu'il et elle ) l'expriment -:

dans l'univers il n'y a pas de droite ; je précise içi : Il n'y a ni point ni droite

question : comment dans ces conditions sommes nous parvenus à ces abstractions aberrantes ?

Mystère et boule de cristal : comment pouvons nous maîtriser un langage que nous n'avons certainement pas crée – c'est encore une opinion personnelle -

pourquoi opposons nous des termes qui parfois s'identifient , ….comment et pourquoi sommes nos incapables de chanter comme des oiseaux ...pourquoi les abeilles interviennent -elles dans la reproduction de certains végéraux ? Pourquoi l'automne succède-t-il à l'été ?.... les problèmes ne manquent pas pour les esprits curieux .

A ce propos il serait amusant de dénombrer dans le langage courant les termes non-composés mais qui recouvrent une « realité » complexe , ou encore …

Mais revenons à nos contradictions : J'ai parfois associé au couple l'image d'un diamètre ( N°..........) c-a-d deux points sur le cercle :

Comment vais-je proceder maintenant que les points ont disparu du langage ?

Et comment représenter par l'image la réalité d'un couple sur une sphère

Ce qui est tout de même la condition de la majorité des êtres -pensant ou non

Et pour ce qui concerne le langage ,la totalité virtuelle des termes mâles ou femelles

Peut-être pas à Paris si j'en crois les sondages d'opinion – près de 50 % de femmes vivant – et pour certaines même très bien – en célibataires

Mais les opinions sont personnelles n'est-ce pas ?

Elles n'ont donc sur terre , qu'une valeur personnelle

 

Le débat restera ouvert sur les deux « points » mentionnés ci_dessus :

Et puisque je ne perçois – dans les 2 sens du terme - ni la rémunération des académiciens , ni les pourboires d'un politicien ; je ne vois pas pourquoi je vais me fatiguer les méninges à dire aux gens comment parler ( Identification des termes ) ou à leur montrer comment s'accoupler ( opposition de couples )

 

 

____________________________________

 

 

 

 

____________________________________

 

On parle en mathématiques de «  paradoxe » alors qu'il s'agit comme en langage courant d'ambiguité . Un point ne devrait pas exister en dehors des intersections , et ce n'est encore qu'une concession à la pensee abstraite ,dans l'univers on voit surtout des chocs

Serait-ce donc cela la cause des malentendus ?

La question mériterait d'être creusée

 

 

****

 

Alors creusons , comme auraient dit les infortunés fils du laboureur ( *)

Ce n'est qu'un autre retour aux sources , en somme

 

Enoncé pêle-mêle des questions , comme elles me viennent à l'exprit :

1-sommes nous allés trop loin dans l'abstraction ?

2- comment distinguer deux couples sans avoir recours à l'image des diamètres sur un cercle

3- serions nous plus en harmonie avec la nature – ou l'univers , ou la réalité

si notre pensée se limitait aux objets visibles …

à tout le moins perceptibles ?

 

je dis tout de suite que je répondrai pas à cette question , car on voit déjà l'impasse : pour faire de la confiture il faudrait auparavant enlever le vers

qui est dans le fruit

comme le disent fort imprudemment les « sages proverbes « 

En d'autres termes : il est possible que l'humain ait été en harmonie avant l'apparition du verbe – je ne résiste pas , à ce propos à la tentation (!) ….non le terme est mal choisi … disons plutôt : je ne résiste pas au désir d'exprimer içi mon admiration quant à l'explication fabuleuse de la Genèse
Admiration aussitot tempérée par la duplicité du terme «  fable « 

Si je peux former un couple ( pensée – langage ) , on voit tout de suite pourquoi on ne peut pas répondre à la question 3 . Les 2 termes étant en relation circulaire , toute modification du langage « deteint » sur la pensée

laquelle aurait conçu le langage . Je répète «  aurait » puisque je ne partage pas cette opinion , et si j'explique pourquoi , je risque de perdre le fil

Un theologien pourrait même voir là le défaut originel dans la masse humaine– les theologiens adorent sauter aux conclusions -

Tel auteur très talentueux et très respectable dit

«  on ne voit qu'avec le coeur «  citation livrée sans garantie , mais à laquelle je souscris ; comment distinguer alors la perception de la vision ?

Et il n'y a plus de raison de s'arrêter : quelles sont les parts respectives des deux sens dans la formation des idées , peut -on dire encore qu'une idée a un «  sens «  ? ….

comme j'ai dit : c'est l'impasse parcequ'on ne sait plus où on va

Encore une contradiction « naturelle » du langage

 

 

J'écarte d'emblée la question du progrès technique et il me semble avoir déjà expliqué pourquoi ( pas de droite = pas de geométrie = pas de ponts , pas de routes etc …)

 

Restent donc deux questions , qui se ramènent en fait à une seule :

 

à suivre ….

 

 

____________________________________

 

 

 

 

La question à résoudre serait donc :

 

Etant donnée une societe a base binaire , comment relier une solution particulière à des conditions générales , sans recours ni à l'abstraction ni à l'imagination ?

 

 

Je me suis bien retrouvé à la case départ car dans le langage courant j'ai retrouvé la même anomalie constatée lors de la classification des problèmes d'organisation sociale ( P.O.S )

Omissons et doubles emploi : S'il existe 2 termes pour désigner une même chose ( synonymes) c'est donc qu'il existe aussi ( ont dit : réciproquement )

2 choses désignées par un même terme ( polysémies et nuances )

 

Où l'on voit qu'on a ajouté à tort «  et réciproquement «  comme dans la citation imputée à sacha Guitry

 

...........

 

SUITE

ERREURS /

N°.......

 

 

4 - Introduire une limite finie à une série d’événements dont le premier terme

N’a pas été dénombré

 

3 - transposer une raisonnement d’un domaine limité à un domaine sans limites

 

2 - résoudre un probleme complexe dans le corps des scalaires

( réduire le progres à une droite alors que lesêtres vivants évoluent sur des cycles )

 

1- Dernière ou première erreur ...sur mes recommandations :

A propos de la différence etre incohérence et contradiction :

On laissra içi – une autre fois n'est encore pas coutume !*

les généralités au vestiaire :

Si je dis à un ami ou un proche que je ne vais PLUS au restaurant pacequ'on nous sert n'importe quoi

Et si je me surprends un jour dans un restaurant en train de manger

n'importe quoi , suis-je incohérent ou ...simplement complexe ?

Et quand je voudrais que les femmes se sentissent nobles en remuant la poussière

Mais qu'un politique ou un rond de cuir soient infâmes lorsqu'ils remuent leur langue ou leurs dossiers

Ayant précisé d'ailleurs qu'il ne fallait pas sous prétexte de mettre une idée en lumière ; plonger l'idée opposée dans les ténèbres

suis -je incohérent ….retombé en poussière ...

ou seulempent victime ( coupable-innocente) du L.C. ?

Si un orateur s'adressant à des amis , un auditoire digne de confiance

parle tellement ou si vite ,qu'il finit par se passionner ...et se contredire

Un acteur scientifique (ou politique ou syndical ) déclare faire une chose devant son public , auquel ils n'a pas de raison particulière de mentir

sauf si ...

Et va ensuite faire le contraire

ces 2 personnes ont - elles un comportempent contradictoire , ou incohérent ?

Le tout est en fait dans l'intention , ou mieux encore dans la conscience de la complexité .

En fait je suis très embarrassé pour trouver une réponse définitive sur ce point

On dirait bien que j'ai soulevé un lièvre pour éprouver mes talents de traqueur de vérités … et de contre-vérités

Je prèfére avouer franchement aux lectrices …

que je donnerai une explication plus convaincante

dans le § consacré aux malentendus

si j'en ai trouvé une d'içi là …
Car on en revient toujours à cela, n'est-ce pas ?les malentendus

A qui s'adresse -t-on , quel niveau de confiance placer en ses amis ou sur un large public , QUI peut s'assurer que notre intention est bien fidèle à nos apparences , ...et je n'ose même pas parler de bonne foi , ou de niveaux de contradiction

_________________________________

voir page 52

 

REM : relier à …...N°.…49......SYSTEMES

 

ERREURS DE RAISONNEMENT / N°……/

 

Appuyer la critique d’une idee visant à instaurer un système S2

Sur des fondements pris dans S1

 

Ex: rémunération des artistes ( ou inventeurs ) dans une societe d’où l’argent est exclu comme étalon unique de richesses

«  les gens ne vont plus rien inventer ….personne ne voudra travailler

 

FAUX : si l’argent semble être le seul aiguillon de la «  création ( recreation ou invention humaine ) c’est parcequ’on a établi un lien entre les salaires et les revenus ; si on desolidarise le travail des salaires «  dans une société du futur ( S.M.C. par ex……) ce lien n’aura plus les mêmes effets. L'erreur içi consiste à juger de l'évolution d'un systeme en cours d'experimentation avec les normes d'un systeme en voie de destruction

 

Suite classification …..

 

 

 

 

 

 

 

 

ANNEXES

 

Abbréviations

 

 

H.C. Hierarchie circulaire

S.M.C

 

L.C

 

R.C raisonnement complexe ou circulaire

 

 

 

 

 

 

 

 

les couples usuels

 

 

les lectrices veilleront à utiliser des lettres differentes selon le contexte

 

(O – I) couple opérateur : Opposition – identification

(O – L) un des couples fondateurs : Ombre - lumière

(S - T) espace – temps-

( E – M ) Energie – Matière

(V- E ) Vérité – Erreur ( ou Mensonge – approximation – estimation

passer de ( V – E à ( V – V' ) en examinant différentes sortes d'étable des erreurs – ou oppositions de table d'erreurs -

constitue un « déraillement «  accès de vérité primaire à vérité secondaire

 

la notation :

(H-F) Homme – Femme exprime un couple stable

 

H(F) ou F ( H) expriment des couples instantanés ( ou instables )

le principe -ou être - entre (... ) est indépendant

Ainsi I(S) veut dire Individu dépendant , Société -ou collectivité indépendante : réciproque : S (I ) ; la collectivité dépend de l'action individuelle

 

 

CLASSEMENT DES P.O.S / voir § …… /

 

21 LES NIVEAUX DE REALITE

 

22 ARTS SCIENCES LETTRES …

 

23 L INTELLIGENCE

 

24 SENTIMENTS / PEUR PLAISIR ET HONTE

 

 



Table des chapitres  















































































































REBUTS / INSERER / MOVE TO JOURNAL IV...

P. 48

 

Les américains vont-ils entrainer la terre vers le deésastre ?

Bill Gates et Internet et ….le faux progrès des TTX

qui prétendent finir vosphrases /

 

Statitsticiens = mages du futur = prob = loi oui/non seule possibilité de gouvernemtn cohérent avec monde incertain

 

__________________________

réponse tac au tac = attitude mûrement réflechie : indéniable

ausun raisonnement ne peut éviter un « retournement »

à moins de changer d'hypothèse en cours









P.52

 

arrêtons nous un instant sur cette ( …) ?

 

INS. ART ERREURS ? / S - R /

 

 

____________________________P.77

TRAV 

 

TRANSFERT JOURNAL SUR > voila mail >

 

Du …./…..///// ,,, L/711 …L/ 117

 

VERIFIER WI FI SUR PC ACER

 

REBOOT WINDOWS XP SUR NEC

 

RELEVE NUMEROS IP



P.86

 

8/05/12 ( 2ème tour des présidenetielles en France )

ILS ont encore voté dans l 'hexagone …..certains pensent même avoir gagné !

Putain ...mais Combien de fois …..

 

N.B : insérer dans “ dialogues P.E.M

 

sur analoguie des méthodes scientifiques

 

accroissements limités et bonheur sans limites

 

voir BFE N°......





________________________________________

 

NEW FILE B/094

 

AD

RECHERCHE FERME MEME A RENOVER

2/3 HA STATUT AGRICOLE

CREDIT 24 MOIS

FRAIS DE NOTAIRE

 

DOSSIER CREDIT AGRICOLE SUR INTERNET

88_______________________________

P.78



 

DIMANCHE 21/08/ JOUR DE FIEVRE

 

Sur les impasses de la physique

 

matière ? Vitesse mouvement -

 

Pourquoi la lumière devrait-elle avoir une celerite

voyage de LANGIN

 

emprunts d'une science à l'autre

 

Les idées qui affluent après coup ( ord fermé )

 

4- les découvertes dues “ au hasard “

ne sont-elles pas la preuve de notre “détermination”

ou du programme “ naturel “ de nos consciences

 

[ 5 – catalyseur - ? libre concurrence – matière – nombre pi …

 

 





P. 77

TRAV 

 

TRANSFERT JOURNAL SUR > voila mail >

 

Du …./…..///// ,,, L/711 …L/ 117

 

VERIFIER WI FI SUR PC ACER

 

REBOOT WINDOWS XP SUR NEC

 

RELEVE NUMEROS IP

 

 

N° 256 ?

 

M.A.J 21 / 08 / 2010

 

SUITE ART . “ origine “ de l'univers

 

Etat d la physique lumière = énergie de vie

 

problème / voyageur de …..X ?

Pourquoi pas à l'inverse voir les galaxies dans Le “ futur “

 

fuite des galaxies / par rapport à quel référentiel ?

Pas de vie au delà ...ni de temps hors ( S – T )

équations e ….X reprise par Einstein

considéré comme imposteur : relativité décrite par <Poncaré

Mais prix Nobel écerné pour art ( 2 pages ) sur thermoelectronique

 

Pourquoi Planck – qui a fait avancer la physique plus que E...) n'a-t-il pas été aussi mediatisé

 

( part du rêve )

 

Discours technique – ouvert et fermé _)

INSERT / FONdEMENTS LOGIQUES DU COLLECT...

P. 12



REM = PHOTO POUR ANNONCE

 

WANTED !

 

JEUNES F( H ) etudiant (es) chercheurs CNRS

Ils sont tout le temps à parader sur les ondes

Je leur propose de participer à la réalisation d’un projet complètement cinglé

C’est l’un des termes que l’un des birbes approchés à utilisé

Déterminer , cartographier , classer ….en un mot …

En fait je ne trouve pas de mot assez fort pour résumer cette affaire

Awful pay comme dirait un certain LRH , qui recrutait lui aussi

Mais ambiance stimulante , et quel pied de nez à la faculté , si par hasard le projet

Devait aboutir …avant que je n’aille visiter le pays d’où nul voyageur

N’a cru bon de revenir

Tiens …tiens …serait-ce à dire qu’on est mieux là_bas ?

Pas de C.V. votre nom et adresse mail me suffiront dans l’immediat

La mienne doit voyager quelque part mais je la répète ici pour vous Mesdames

Je préviens que je donnerai mes faveurs aux dames - on inverse les rôles? - parceque l’expérience m’a montré qu’elles avaient pllus d’aptitudes pour la recherche que les mâles

Alors ? Qu’est-ce que vous attendez ?…

>mailto:a.lermite@laposte.net

 

8 MAI 2008

Une societé en décadence n'a plus que ses morts a enterrer

Quand l'Occident abandonne ses rêves de conquête

l'Orient enfourche les idées libérales

Et reprend goût à l'argent

Est-cela aussi les facéties du cycle universel ?

 

_______________________________

 

BLOG : I have no friends Why ?

 

Enr. Sur <www.shyandproud.hautetfort.com>

 

 

cf. journal de Lermite

 

Idem : reflexions sur le temps-spirale

envoi à j@attali.com*

 

Au lieu de parader sur les ondes pourquoi ne pas t'atteler à un vrai problème

par ex : la mesure des besoins dans une société « S »

Ce devrait être la base d'une véritable science sociale

Au lieu que l'economie et la sociologie actuelles ne sont que des « monstres »

sans structure ; comment diable ces pseudo -scientifiques peuvent-ils s'accomoder d'une situation aussi inconfortable i-e : écrire des manuels et des traités sur une discipline dont on n'a même pas défini l'objet . La véritable science sociale ne débutera qu'après une cartographie des besoins humains . Vous ne vous sentez pas capables d'entreprendre un tel projet ?

Que retiendra la postérité du nom «  jaques ATTALI ? »

 

 

 

le conseiller d'un président de la république française

viré de la direction d'une banque européenne pour mégalomanie ?

Quoi d'autre ?

En quoi as tu contribué à la propagation du cycle éternel

pourrait me demander un jour le Seigneur

Elle est nulle pour moi pauvre chercheur isolé , inconnu

mais toi tu peux actionner tant de volontés

La méthodologie est décrite dans plusieurs weblogs

Il suffirait qu'une » équipe s'attelle à la tâche

 

_______________________________

et N'GOH voir sur : clervoi@laposte.net

 

_______________________________

LA DECADENCE ?

_______________________________

__

_____________________

 

____________________________________

 

N°.......SCIENCES SANS CONSCIENCE

 

BANALISER LES MIRACLES ( renouveler les habitudes )

 

_____________________________

 

Confessions inachevée : voir extraits HAT <www.shyandproud.hautetfort.com>

1

Make a free website with emyspot.com - Report abuse